Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Motos mal garées : ça déménage ! | Accueil | La "Cité des arts et des sciences" de Valencia en Espagne : la preuve par neuf que l'architecture contemporaine peut être belle »

16 avril 2019

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Et sur la responsabilité écrasante de l'Etat qui n'a pas pris de soin de sécuriser Notre-Dame :
https://www.latribunedelart.com/ces-faits-ont-ete-encore-peu-commentes-il-sont?fbclid=IwAR1QrX4TGHRDsPiEQ_WpW-J-aAtnBD-rIyExLX0FHyoQfaywqE4dix14wsw

Voici un lien intéressant, publié sur la Tribune de l'art, dirigé par Didier Rykner directeur de la Tribune de l'Art, au sujet de l'état des églises parisiennes et de l'attitude de la mairie actuelle :
https://www.latribunedelart.com/notre-reponse-au-communique-de-la-rmn-gp-et-a-celui-de-la-mairie-et-du-diocese-de-paris

Paul Meillon,

Étant agnostique, je respecte vos croyances.
Joyeuses Pâques

Quelques jours après l événement on commence à comprendre que quelque chose de très important comme un message divin est arrivé: nous étions tous préoccupés par des soucis très horizontaux le grand débat etc... et brusquement éclate un incendie dans la cathédrale ND. En 24 heure le retournement est complet.La France redécouvre qu elle a un passé religieux qui lui tient au cœur et qu elle l avait oublié. En pleine semaine sainte l essentiel de nos raisons de vivre éclate avec la menace de l effondrement ce qui m apparaît c est l intervention quasi miraculeuse. Pas de mort a déplorer au milieu du choeur la croix intacte, ND du pilier intacte la couronne d epine sauvée le coq et ses reliques sauvés les murs les rosaces les tours débout ! Oui nous sommes passés près de l anéantissement de la cathédrale. Ne serait-ce pas un avertissement pour nos façons de vivre depuis l apresguerre qui sont à revoir?
Désormais Dieu nous appelle à reconstruire c est très clair pour moi pour le gouvernement pour la France et pour le monde entier bonnes fêtes de Pâques

J'ai honte aussi. Il y avait pourtant eu auparavant une préfiguration de l'incendie à Nantes dans des conditions similaires, puis il y eut l'incendie de l'hôtel Lambert... La probabilité d'un départ de feu était maximale. Rien n'a été fait par pour éviter le feu et rien n'a été fait surtout pour être en mesure de l'arrêter en cas de départ. Des colonnes d'eau auraient évidemment dû être préalablement installées dans les tours ou à proximité. Dès le départ, on a compris que le feu ne pourrait être arrêté car les moyens employés étaient insuffisants : échelles et lances trop courtes, déploiement des moyens trop difficile, etc. Le courage des pompiers a permis d'éviter le pire. Merci à eux. Mais cela ne doit pas occulter les trop nombreuses défaillances qui ont conduit à ce désastre et le défaut majeur d'anticipation.
"Etrange défaite"...

Le saviez vous ?
Suite à l’Incendie de Notre-Dame de Paris : la cathédrale n’était pas assurée. L’Etat est son propre assureur pour les établissements religieux dont il est propriétaire. L’essentiel de la charge de la restauration de l’église, qui a pris feu lundi, lui reviendra donc. A la différence des édifices du culte appartenant aux associations cultuelles ou aux Communes, ce qui exclue notre cathédrale.

Qui règle les frais d’électricité et de chauffage lors des manifestations cultuelles ?

S’agissant des dépenses d’installation électrique, le Conseil d’Etat a considéré, dans un avis du 11 décembre 1928, que celles-ci peuvent être prises en charge par la collectivité publique propriétaire si elles sont justifiées soit par la conservation de l’édifice et des objets le garnissant, soit par la sécurité des visiteurs. La même analyse peut être appliquée aux dépenses d’installation de chauffage dès lors que le chauffage participe à la conservation de l’édifice.

En revanche, les dépenses de combustibles engagées pour l’usage de l’édifice à des fins cultuelles (cérémonies, réunions pastorales…) sont à la charge de l’affectataire.

La Maire de Paris était elle responsable de la sécurité ?

Pour les monuments historiques protégés appartenant à l'Etat, c'est l'architecte des bâtiments de France, conservateur du monument, qui est le référent en matière de sécurité pour tous les travaux et aménagements divers ainsi que pour toutes les manifestations ayant lieu dans l'édifice. C'est lui qui délivre un avis sur le respect des normes de sécurité. Il est le responsable unique de la sécurité mais chaque exploitant ou utilisateur est considéré comme responsable de la sécurité pour l'activité qu'il organise sous l'autorité du conservateur.

Qui détient les clés ?

Le curé desservant pour l’église catholique, ou le président ou le directeur de l’association cultuelle pour les autres cultes affectataires, détient les clés de l’édifice du culte dont celle permettant l’accès au clocher. Le maire dispose également d’une clé permettant l’accès au clocher,

Une mine de renseignements Voir la circulaire du 29 Juillet 2012 relative aux édifice du culte : propriété, construction, réparation

http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2011/08/cir_33668.pdf


Notre-Dame vibre de toute l'histoire de France. C'est une tragédie qui nous touche tous au coeur. Un signe qui nous rappelle l'essentiel: ce qui nous dépasse, la spiritualité, la beauté.

A "Adrien" : "La Mairie de Paris donne 50 millions pour la restauration mais qu'a t-elle fait pour éviter le désastre."

La réponse est : en avait elle la compétence?

En France, les cathédrales sont la propriété de l‘État. Ces édifices sont classés en totalité au titre des Monuments historiques, la plupart dès 1862, comme Notre-Dame de Paris, Chartres, Reims, Bourges, Amiens, Troyes, le Puy-en-Velay…

La loi de 1905 sur la séparation des Eglises et de l'Etat a donné aux communes la responsabilité d'assurer l'entretien et la rénovation des lieux de culte antérieurs à 1905, SAUF les cathédrales, qui relèvent de la responsabilité de l'Etat. Voir la loi de 1905

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000508749&fastPos=7&fastReqId=1194400176&categorieLien=cid&oldAction=rechTexte

Les cathédrales figurant sur la liste des édifices classés au titre des monuments historiques ont été confiés, par le décret du 4 juillet 1912, au service l’administration des beaux-arts (devenu ministère de la culture et de la communication)

Depuis 1959, l’État, via le ministère de la Culture, finance tous les travaux d’entretien, de réparation et de restauration, dans la limite de la loi du 9 décembre 1905 relative à la séparation des églises et de l’État.

Voir la circulaire du 29 Juillet 2012 relative aux édifice du culte : propriété, construction, réparation

http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2011/08/cir_33668.pdf

JP 75003

Profondément touchée par le brasier qui a détruit une partie de Notre Dame de beauté, gardienne de notre Histoire, l'âme de notre ville de Paris, je pense que le message de Pâques trouve tout son sens dans cette catastrophe. Notre cathédrale revivra plus belle que jamais. C'est l'espérance qui va lui redonner vie avec l'aide des hommes.

On réalise aujourd'hui combien Notre-Dame de Paris était importante pour nous. Tous ces parisiens, tous ces français, tous ces citoyens du monde "à son chevet" nous montrent qu'elle n'est pas seulement le centre d'où les distances sont mesurées chez nous, le cœur et le poumon de Paris et de la France mais une sorte d'idéal universel fait d'équilibre et d'harmonie que toute l'humanité, tous les courants de pensée, toutes les religions ont élu et respectent.

Article bienvenu.

Sous le choc de ce qui arrive à cette grande Dame : chemin de croix et résurrection à venir.

Au milieu des gros dégâts il semble, selon dernières infos, que le Grand orgue soit sauvé pour l’essentiel, du moins il n’a pas brûlé et n’est pas détruit.

Elle avait résisté à la guerre de Cent Ans, à la Saint-Barthélemy, à la Révolution, à la Commune et à l'Occupation...
Sic transit gloria mundi.

Un peu de baume au coeur dans ce monde de bruts. La notion de "sacré" n'a pas totalement disparu et il n'y a pas que le Football pour créer l'osmose, silencieuse cette fois face à Notre Dame en feu.

Le feu est plus fort que l'homme: il détruit en quelques minutes ce que l'homme met des siècles à construire. Il faut protéger notre patrimoine des risques qu'il lui fait courir. La technologie actuelle le permet. Il faut s'en servir.

Mercier M; Simonet pour votre envoi [de la photo] avant l'incendie; La plupart de nos concitoyens vont participer d'une manière ou d'une autre à la reconstruction de notre merveilleuse cathédrale.
1 milliard d'euros de dons ont déjà été collectés; J'espère qu'ils serviront bien à la reconstruction et que les travaux ne seront pas réalisés trop rapidement car il faut laisser du temps au temps et ce ne sont pas les futurs jeux olympiques qui doivent faire accélérer les travaux.

C'est avec une profonde tristesse que j'ai vu ce terrifiant incendie. J'ai senti une grande blessure et me suis souvenue qu'à l'époque, j'avais assisté à la cérémonie des 800 ans de Notre-Dame avec un spectacle devant Notre-Dame. J'ai aussi assisté récemment aux splendides projections sur la façade suivies de la visite de la cathédrale noyée dans une fumée éclairée par des lumières changeantes. Tout cela est perdu pour de nombreuses années mais comme le dit notre Président "nous rebâtirons".

Pour moi, c'est une grande tristesse et une grande colère. Comme le disent les historiens de l'art, ce désastre aurait pu être évité : si la cathédrale avait été correctement entretenue et restaurée, plutôt que d'entreprendre les restaurations au dernier moment, nous n'en serions pas là. Je pense aux églises de Paris qui sont méprisées par la Mairie et au patrimoine qui tombe en ruine (quand il n'est pas saccagé volontairement comme avec les Serres d'Auteuil et la Samaritaine) ou disparaît progressivement (comme le mobilier urbain). Que fait l'Etat ? C'est un désastre. La Mairie de Paris donne 50 millions pour la restauration mais qu'a t-elle fait pour éviter le désastre ? Et que fait-elle pour les centaines d'églises parisiennes et tant de monuments en souffrance ? J'ai honte !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)