Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Les riverains de l'espace des Blancs-Manteaux (IVe) protestent contre l'état de la Halle et de l'Hôtel Amelot de Bisseuil... | Accueil | La visite guidée de rentrée : promenade sur la "Coulée Verte" »

23 août 2019

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Les outils développés par Bruitparif sont effectivement très précieux. Les résultats sont publics et accessibles sur leur site : https://rumeur.bruitparif.fr/. Cependant, ces graphiques sont peu parlants pour les profanes. Il faudrait, à la fin de chaque expérience, que ces spécialistes fassent un rapport avec des analyses de ces décibels. Ce serait la seule façon d'en tirer parti. Ainsi et c'est bien décevant, pour la place du Marché Sainte Catherine où l'expérimentation Méduses a duré un an, pour le moment aucune conclusion n'a été tirée, donc aucune action entamée pour diminuer les nuisances sonores.

Jean-François a parfaitement développé la problématique telle qu'elle s'exécute dans la réalité de tous les jours (et de toutes les nuits, hélas...)
Nous attendons de ceux qui postulent pour la mairie de Paris en 2020 qu'ils la prennent en compte et la gèrent de façon appropriée.

Aucun doute : le progrès technique peut beaucoup pour la qualité de vie des habitants de cette planète, et notamment dans les centres urbains

Aucun doute non plus : bruitparif fait de l’excellent travail et ses outils sont précieux

Cependant, comme le note dans sa conclusion l’auteur de cet intéressant article, les meilleurs outils perdent rapidement de leur intérêt face aux comportements antisociaux de ceux qui se moquent des règles de civilité

Or, dans les quartiers frappés par la monoactivité de l’alcool et de la fête à la mode de la mairie de paris, les exploitants voyous et leurs clients désinhibés sont légions : ensemble, ils posent d’énormes problèmes de santé publique, contre lesquels les autorités réagissent bien mollement

Dans le 11e, dès 2012, bruitparif a expérimenté des sondes enregistreuses, moins perfectionnées que les actuelles méduses. Mais, faute de volonté des principales parties prenantes, les résultats espérés ne sont pas concrétisés

Les exploitants ont nié en bloc la validité des conclusions de bruitparif (on peut lire le rapport d’étude ici : https://www.bruitparif.fr/pages/En-tete/300%20Publications/500%20Rapports%20d'%C3%A9tude%20-%20bruit%20des%20loisirs/2012-12-01%20-%20Rapport%20-%20Bilan%20de%20l'exp%C3%A9rimentation%20de%20mesure%20du%20bruit%20rue%20Jean-Pierre%20Timbaud%20Paris%2011.pdf)

La mairie du 11e, pourtant à l’origine de cette intéressante innovation, n’a pas su, ou pas voulu, tirer parti de l’objectivation des nuisances constatées par l’organisme spécialisé

Conclusion : seule fonctionne la politique de la « tenaille » : d’un côté, prévention, oui, oui, bien sûr, ne serait-ce que pour sensibiliser les personnes qui, de bonne foi, ne se rendent pas compte, que, notamment en groupe, elles génèrent de sévères nuisances ; mais, de l’autre côté de la tenaille, sanctions, et sanctions progressivement plus pénalisantes, chaque fois que des infractions sont constatées : c’est le seul moyen de venir à bout de ces exploitants récidivistes (et ils sont nombreux) qui ignorent délibérément les recommandations de la profession

Malheureusement, la politique irresponsable de la mairie de paris brouille les messages de prévention et de sanction : au contraire, elle encourage les comportements antisociaux, au détriment de la santé, de la sécurité et de la qualité de vie des habitants, des visiteurs occasionnels, et aussi, bien entendu, des consommateurs…

J'habite le quartier Montorgueil, non seulement il y a les nuisances sonores bien connues des terrasses jusqu'à 2 h du matin mais depuis des lustres je suis réveillée par le bruit de l'engin qui nettoie ma rue qui passe et repasse à 6 h 30 tous les matins. La mairie de Paris doit aussi faire un effort pour supprimer ces engins de nettoyage et de ramassage de poubelle qui sont extrêmement bruyants. Vous imaginez bien que je n'ai rien contre le nettoyage de ma rue mais je voudrais pouvoir dormir sans être constamment réveillée malgré mes doubles vitrages.

Des particuliers peuvent-ils louer ce matériel pendant trois jours pour pouvoir “étoffer” de données objectives leur dossier de plainte?

Le nom de ce célèbre radeau s'applique fort judicieusement aux malheureux "naufragés" du bruit ; quelle pertinence !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)