Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Elections municipales : Marcel Campion champion de la triche à l'affichage sauvage ! | Accueil | Rue Beautreillis (IVe) (suite) : le Maire Ariel Weil s'explique et propose... »

02 février 2020

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Bonjour.
A lire toutes ces réactions il est évident que la mairie de Paris se contre-fiche totalement des habitants, permettant a des commerçants de s'accaparer l'espace public a leur seul intérêt . La création du "budget participatif" a permis a une petite caste d'habitants d'imposer a la majorité pas toujours mise au courant des "projets" qui allaient impacter longtemps leur tranquillité ; cela est de mise dans toutes les Arrondissements parisiens , cela va de l'élargissement des trottoirs faisant disparaitre des places de stationnement (tout le monde ne peux se payer une place de parking, quand elles existent dans le quartier), des places de livraisons , ce qui oblige les livreurs a rester au milieu de la chaussée pour leur travail, occasionnant de la sorte des concerts d'avertisseurs ou bien la mise en place de piste cyclable en sens inverse dans des rues ou il est pratiquement impossible pour un véhicule de ce garer pour laisser passer le cycliste , des projets de fleurissement du bas des arbres qui pour beaucoup ressemble plus par la suite a des parcelles ou pousse n'importe quoi et accumule des déchets en tout genre......
L’embellissement d'une ville commence par avoir des trottoirs en bon état (ce qui n'est absolument pas le cas actuellement), idem pour les chaussées qui pour certaines ressemblent de plus en plus a chemin vicinaux , des services de nettoyages compétents , efficaces , qui n'a pas vu des balayeurs appuyer sur leur balai plastique fumant tranquillement en attendant que le temps passe ou bien un camion balai passer juste avant le camion poubelle alors que l'inverse est préférable , des encombrants partout sur les trottoirs qui même signaler par internet aux services compétent restent des jours avant leur enlèvement; le temps ou le nettoyage de la ville se faisait la nuit ou au petit matin est bien loin .

Bonjour,
Des tonneaux qui occupent illégalement l'espace public ......devant un établissement " Vin des Pyrénées !
Et pourquoi pas des lits sur les trottoirs pour les établissements qui proposent du mobilier ?

Je me demande qui compose ces "conseils de quartier" et comment être informée de leur tenue car j'ai l'impression que ce sont toujours des décisions saugrenues, souvent nuisibles et éloignées de l'essentiel qui y sont prises par quelques uns pour tous les autres. Cet aménagement de la Rue Beautreillis est effectivement consternant et le Vin des Pyrénées et ses tentatives d'obtenir une terrasse en profitent largement au détriment du voisinage et de l'ambiance du quartier. D'autre part depuis la réfection consternante de la place de la Bastille, la Rue Beautreillis qui était assez calme est devenue l'itinéraire report, la encore au détriment du voisinage. Enfin, inverser le sens de la Rue du Petit musc est idiot car elle est une des seules qui permette de rejoindre le quai des célestins et que supprimer cet accès serait embouteiller encore plus le quartier.
Une extrême minorité ne peut en permanence décider pour les autres

Réponse à M. Pierre Lucot : Nos colonnes vous sont ouvertes. Vous pouvez y déposer votre réponse si vous avec quelque chose à ajouter au message du maire.

Apparemment les agents de la ville de Paris n’ont rien vu ou ont-ils reçu la consigne de ne rien voir? Inutile de vouloir créer une police municipale si c’est pour faire semblant.

Bonjour
En tant que président du Conseil de Quartier de l'Arsenal, celui-ci étant mis en cause dans votre article par "une habitante du n°17 de la rue Beautreillis", je vous demande un "droit de réponse" afin de vous permettre d'informer vos lecteurs en toute objectivité.
Pierre Lucot

La rue de Lappe déménage rue Beautreillis, c'est bien ça ? Merci le budget participatif !
Les limonadiers ont bien compris que sous prétexte de piétonisation, ils peuvent créer des rues de la soif là où ils veulent.

Date d'écriture ?

Bonjour, on ne compte pas les voitures de police garées en face sur le trottoir pour aller se chercher des pâtes au restaurant chinois de l'angle (délicieuses au demeurant).

Dans le même genre, au 20 rue Saint Paul, l'hôtel "Charles V" a carrément installé deux gros pots de fleurs et une sorte de barrière devant l'hôtel alors qu'il s'agit d'une place de livraison. De quel droit un hôtel privatise t-il ainsi la rue ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)