Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Serge Federbusch nous présente Christiane Chavane, tête de liste Paris-centre pour "Aimer Paris".... | Accueil | Rue Beautreillis (IVe) : le Maire Ariel Weil reçoit le collectif d'habitants... »

09 février 2020

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Miracle ! La rue du Prévôt vient d'être (presque) entièrement nettoyée ! Merci ! Elle est redevenue un joli passage typique du Marais. Voyons si cela dure...

Bonjour,
Pourquoi est-il important de nettoyer rapidement les graffitis :

1)Il est prouvé que la présence d’un tag sur un mur augmente le risque de voir en apparaître d’autres et les dégradations risquent donc de se multiplier, et de rendre le nettoyage du graffiti encore plus compliqué !

2)Un tag non nettoyé va s’infiltrer plus profondément notamment dans la pierre et risque d’être plus délicat à retirer.

Dans le Marais ont peut constater les graffitis ne sont pas nettoyés depuis des mois et même pour certains des années ! Rue Vieille-du-Temple, Rue des Quatre-Fils, Rue du Parc Royal, Rue Elzévir, Rue de Sévigné, Rue des Franc-Bourgeois , Rue Pavée .....merci de m'aider, j'ai sûrement oublié d'autres rues vandalisées par les tags !

Quand on veut, on peut... et la Mairie ne veut pas.

L'enlèvement des tags via DansMaRue ne fonctionne plus depuis le changement de prestataire, il y a environ 1 an et demi.

Et personne ne fait rien.

Comme le disent certains, j'attends impatiemment les affiches sauvages des candidats pour savoir pour qui je ne voterai pas.

Hé bien, déjà 18 messages... c'est bien le sujet de la propreté qui préoccupe le plus les parisiens.

Avez-vous lu le dernier article de La Tribune de l'art sur le Paris actuel ? C'est une lecture édifiante et un reportage photographique qui en dit plus que toute la virtuosité de la novlangue qui officie actuellement du côté de la Mairie de Paris : https://www.latribunedelart.com/balade-hivernale-dans-le-paris-enchante-d-anne-hidalgo-2

Si les candidats éligibles ne réagissent pas à cette invitation à traiter ce sujet, je voterai pour le plus farfelu. Il y a le choix…

Pierre Berton a raison : la rue Quincampoix est une galerie d'exposition pour le magasin spécialisé du n°42 et autres courageux "artistes". Le sujet est remonté (DPSP) mais rien n'est fait... Plusieurs immeubles de cette rue sont "classés" ce qui soumet à autorisation toute modification de façade. Par contre on laisse les tags ... Ainsi, plus de deux mois après des signalements "Dans ma rue", aucune action de nettoyage et cela se comprend sans doute car ils reviendront 48h après en toute impunité. La Mairie semble avoir acté le fait qu'il n'y a rien à faire...

Entièrement d'accord avec Michel L " Traitement des tags à Paris 4,5 millions d'€ pour le résultat que constatez"
Pour les personnes qui commettent ces actes de vandalisme les sanctions doivent être exemplaires.
ThierryA

C'est tout simplement un scandale, je vous invite à protester sur le site de la Mairie de Paris, voire porter plainte car les auteurs de certaines signatures sont depuis plusieurs années visibles sur internet par exemple MC1, KEBLA (déjà condamné par la ville et toujours aussi actif, on imagine la sentence!) A quand les travaux d'intérêt général, une centaine d'heures pour commencer et si non exécuté, prélèvements sur les comptes en banques ou sur les prestations sociales. N'hésitez pas de composer le 17 si vous voyez un individu suspect, 80% des tags sont fait du vendredi soir au dimanche matin. Traitement des tags à Paris 4,5 millions d'€ pour le résultat que constatez.

Entièrement d'accord avec Pierre Breton, Aurélien, Anaïs, Laetitia Mougenot, Hugues, Evelyne Dress, Elisabeth ..... et tant d'autres ! Nous sommes tous exaspérés de ces graffitis hideux qui vandalisent notre quartier.
Le Marais est recouvert de Tags : Murs, portes cochères, devantures, boites aux lettres, mobilier urbain, vitrines...
ThierryA

Graffiti, affichage sauvage, rats et souris, bruits, agressions etc... sont autant de marqueurs de l’attention qu’une municipalité porte au quotidien de ses habitants. Et des moyens qu’elle se donne ou pas pour lutter contre.
Lorsqu’on parle d’ "arts de la rue", de « Paris la nuit » etc..., ce n’est pas pour cela que beaucoup d’électeurs ont voté, mais la municipalité y a rêvé et elle le promeut. Il y a une forme de tromperie quelque part...

Interdire purement et simplement les volets roulants métalliques. Ils defigurent notre quartier.

Il fut un temps pas si lointain peut-être 5 ou 6 ans ou le traitement des graffitis lors de signalement d'anomalies sur l'application en ligne "Dans ma rue" de la Mairie de Paris était rapide, une semaine tout au plus.
Depuis quelques années la situation n'a eu de cesse de s'empirer.
A titre d'exemple en novembre 2019 j'ai signalé des graffitis sur une porte de garage du 4 rue Froissart.
Ces graffitis ont été à nouveau signalés 2 fois depuis cette date sans que rien ne bouge. (l'historique des signalements est visible en ligne sur le site de même que les photos envoyés).
Cet exemple certes anecdotique est révélateur d'un dysfonctionnement. S'agit-il d'un changement de prestataire? d'un contrat revu à la baisse?
Ce qui est certain c'est qu'a Paris la fameuse théorie de la vitre brisée chère aux New-Yorkais n'est pas appliquée et c'est inquiétant.

Je fais le maximum pour que ma rue Quincampoix reste propre mais rien n’y fait car nous avons malheureusement une boutique qui vend ces maudites bombes essayées à peine sorties du magasin celui-ci mis en avant pour son apport culturel par la mairie dans un récent article de journal,on marche sur la tête 😡

Vous le suggérez, je crois qu'il faut appuyer là-dessus, il y a un art de la rue qui se manifeste par des dessins et des peintures et qui a obtenu "droit de cité" bien qu'illicite. Il faut que les pouvoirs publics le reconnaisse et organise son existence. En revanche, les tags informes qui fleurissent partout sont une calamité. Il faut les soustraire du champ du "street art" avec énergie et les combattre sans hésitation car ils pourrissent le décor et démoralisent.

Bonjour,
Le constat est consternant, notre quartier est entièrement vandalisé par des tags et par l'affichage illégal. Le Marais historique est tristement défiguré et rien ne se passe ! ......mais que font nos élus ?

Les murs de notre quartier se couvrent de collages. Les uns se veulent du street art et sont parfois esthétiques - cependant la pluie les réduit vite à des résidus de papiers dégoulinants et sales. D'autres sont des messages militants (anti-féminicides et affiches électorales) et visuellement laids. On y ajoute l'envahissement commercial (affiches publicitaires et les récurrentes ventes de tapis du Pas de la Mule qui comme un virus reviennent sans cesse). Manifestement les services de la mairie n'ont pas de politique à ce sujet ou bien sont dépassés. A certains endroits, Paris est lépreux (exemple l'étroite rue du Prévôt à Saint-Paul, pourtant un passage très fréquenté).

La responsabilité des politiques commencent avec: "ne pas coller leurs affiches partout". J'ai signalé à DANSMARUE les affiches d'ASSELINEAU notamment placardées dans le centre de Paris. En vain. Appliquons la loi et mettons à l'amende les partis politiques qui salissent notre environnement.

On a envie de dire à Jean-Pierre Lecoq, dont on apprécie la réponse, comme Roxane : "délabyrintez vos sentiments…". Une déclaration plus détaillée sur les mesures à prendre. Merci.

Sans oublier l'affichage sauvage..... de grands noms !

Jean-Pierre Lecoq - Maire du VIème [NDLR]

Ces commentaires sont justes mais il faut éviter d'affaiblir le sujet en le noyant sous d'autres constatations certes aussi valables. Que ce blog leur consacre, un par un, un article spécifique bien documenté avec des suggestions constructives comme c'est le cas ici à propos des graffiti qui envahissent notre cadre de vie contre notre gré.

Bonjour, Je m'associe à ce cri de révolte, non seulement contre les graffitis, les tags et autres, mais aussi contre toutes les incivilités citoyennes.
La perception du beau et du laid est sans doute différente selon les générations, mais il semblerait, tout de même, que nos rues deviennent de plus en plus laides et sales, notamment dans le Marais. J'ai habité le 9ème arrondissement pendant 7 ans et j'ai pu apprécier un quartier était propre, pas un papier parterre, pas un mégot de cigarette, pas de détritus. Pourtant, le quartier est aussi très fréquenté. Est-ce une volonté du maire d'arrondissement, ou la mairie centrale qui privilégie certains quartiers ? Il faudrait aussi une volonté de dératiser tout Paris. Rien de changé depuis Victor Hugo !

Par la même occasion, les électeurs cherchent un Maire qui remette sur pied un véritable service de nettoyage (décrassage - le balai ne suffit pas)des rues, trottoirs, espaces verts, un véritable service d'entretien justement des espaces verts, et, entre autre, remette en place les bonnes vieilles grilles autour des arbres plutôt que ces friches/dépotoirs bordés de troncs qui s'écroulent et se répandent, veille à ce que les trottoirs gruyère soient refaits, plats tant qu'à faire et dans une certaine harmonie de dalles, pierres ou autres revêtements mais en tout cas les mêmes. Et enfin, soyons fous, ait un certain sens de l'esthétique et s'attache à une politique d'harmonie des différents mobiliers urbains avec,si possible d'autres fournisseurs que Lapeyre bas de gamme.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)