Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Scène d'émeute entre Temple et Archives (IVe) dimanche soir : ce qu'on en sait aujourd'hui... | Accueil | "Attila", l'équarrisseur des affiches sauvages est de retour et s'explique... »

05 mars 2020

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Effectivement, vu comme cela... j'avoue ne jamais avoir été embêté par les livraisons car j'habite à 500 mètres du quartier chinois vers Arts et Métier.

David, habitant du Marais depuis 1997 :-)

Tout à fait d'accord avec Martine, aucun regret dans la disparition des grossistes de cette rue. Ces livraisons étaient un véritable "enfer" de Klaxons. Bref, aucun intérêt pour les riverains,

Maintenant, cher David, si une boucherie, une pizzéria, un commerce de fruits et légumes, ou une boutique de produits italiens dans cette rue sont destinés aux BOBOS, alors j'assume, je suis BOBO. Par contre je ne fais pas partie de cette culture alternative irrécupérable que sont les Hispers.

Quant à trouver une "Ame chinoise" dans un quartier de magasins en gros, je ne m’aventurerai pas dans un domaine qui relève de la croyance et force mon respect.

JP 75003 Un habitant du Marais depuis 1995.

Cher David, Si vous aviez vécu rue des Gravilliers au début des années 2000, vous auriez connu les énormes camions de livraisons qui déchargeaient leur cargaison sur les trottoirs et l'entreposage de marchandises inflammables dans les rez-de chaussées, les caves et les étages. Avec des devantures qui n'en étaient pas car complètement occultées par des cartons. C'était un va et vient incessant de camions et des trottoirs encombrés. Moi j'ai connu ça. Je n'ai aucun regret. Notre rue est devenue coquette. Je l'aime mieux ainsi !

Perso je trouve regrettable que notre quartier chinois perde de son âme au profit de magasins destinés aux touristes, bobos, hipsters, qui transforment tout Paris en Disneyland géant.

A une époque pas si lointaine, la rue des Rosiers, la rue de Turenne, la rue des Gravilliers, avaient une identité très prononcée mais cela s'estompe de plus en plus...

Tres bon boucher qui offre de bons conseils et de la viande de très bonne qualité (ce qui est rare)! vive les petits commerces!

Je confirme très bon boucher. Pas donné, donné mais "quand on aime on ne compte pas" et ...on est récompensé. CHUTTT!

Bravo et merci à Manu ! Il est là tôt le matin et jusqu'à tard le soir. Un héros du quotidien, il mérite une médaille.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)