Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Une requête des riverains du XIe devant le Tribunal Administratif contre les mesures d'occupation de l'espace public est rejetée, mais la mairie est rappelée à l'ordre... | Accueil | Situation tendue avec les bars du XIe : un membre de l'association de défense des riverains victime de menaces, gestes violents, harcèlement et intimidation ! »

10 juin 2020

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Pour info, en cette période pré-électorale, le site DansMaRue fonctionne très très bien :-)

Bravo à Attila, l'ennemi le plus redouté des colleurs d'affiches.
Là où Attila passe,les affiches ne réapparaissent pas !
Douce espérance.

Bravo, Attila !

Dont acte à M. Cemekepirketou !

Correction :

1 - les lambeaux des déchets publicitaires ne vont PAS DANS LE CANIVEAU, mais dans la poubelle toute proche ; de surcroît je ne suis pas la seule personne à arracher : ce matin de nouveaux étrons pub l’étaient déjà, j'ai seulement eu à défigurer les visages ;
2 - Le travail n'est pas incomplet, c'est une recherche artistique de détruire l'image de la pub (détruire ce qui nous détruit) sans la supprimer totalement, pour montrer qu'une fois sa perfection artificielle perdue, elle ne peut plus maquiller son inutilité. Et il est gratifiant de voir des personnes artistes photographes croquer ces œuvres d’art. Un arrachage total serait une tâche trop lourde (on voit bien que vous ne l’avez jamais fait), ne permettrait pas aux passants de constater la pollution, et laisserait la place propre pour de futurs étrons, soit faire le travail pour les pollueurs. Attila travaille plutôt à élever les esprits et apporter de la conscience dans le monde.

L'idéal serait que les lambeaux restent attachés et pendent, voire de décoller la totalité par le haut et laisser pendre une grande vague qui cacherait le bas, et écrire des messages sur ce dos mis à nu ; mais cela demande de la logistique : un escabeau et de l'eau pour ramollir l'étron. Si des personnes veulent faire équipe, qu'elles contactent l'association Vivre Le Marais qui leur transmettra, je l'espère, mon adresse courriel.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)