Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« L'invitation "ad libitum" d'Anne Hidalgo aux bars-restaurants à occuper l'espace public fait craindre des jours et des nuits difficiles pour les riverains ! | Accueil | Stationnement : la règle commune finira bien par s'appliquer aux motards, qui renouent avec l'intimidation pour conserver leurs privilèges.... »

18 juillet 2020

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

@Adrien : rappelez-vous, Hidalgo était "dead" pour tout le monde en 2018. Où est-elle aujourd'hui ? Que son début de mandature commence bien ou mal, elle n'en a que cure. Surtout qu'elle ne se présentera pas aux élections présidentielles. A l'inverse de Macron et je vous souhaite un bon courage pour supporter sa galère jusqu'à la fin

@Tikeum75 : surtout que ça commence mal...

@Adrien : non. Pas de présidentielle pour la maire.

Je ne comprends pas très bien cette politique qui vise à monter les uns contre les autres.
Je suis tour à tour piéton, cycliste, usager des transports en commun puis aussi n’en déplaise à certains automobiliste pour partir en we ou en vacances en famille.
Faire de l’automobiliste le satan pollueur unique pourvoyeur de pollution c’est très tendance. A ce sujet on lit tout et n’importe quoi.
Je signale un article qui vient rétablir des vérités mis à mal par les anti automobiles diesels sur la pollution aux particules fines paru dans le Sciences et Avenir du mois de juillet 2020 qui s’appuie sur les données d’Airparif :« pourquoi le confinement n’a t’il pas fait baisser davantage la pollution? ».
Si les oxydes d’azote ont considérablement baissées Il y apparaît que les fameuses PM2,5 et lPM10 sur les 13 stations parisiennes d’Airparif n’ont pas baissées pendant le confinement et sont similaires à celles de 2019 à la même période en circulation normale.
Il en résulte que l’immense majorité de la pollution aux particules fines a des causes extérieures à la région : agriculture, industrie chauffage au bois.
Cela vient d’ailleurs corroborer une étude du laboratoire du CNRS Paris-Saclay de 2010.
L’intérêt de ces chiffres est que grâce à l’absence de circulation pendant le confinement pour la première fois nous avons bénéficié d’un véritable laboratoire à ciel ouvert pendant 2 mois et par conséquent de solides données de comparaison.
A méditer...

@Tikeum75 : vous pensez peut-être que notre chère mairesse va devenir présidente du pays ? Qu'elle commence par gérer correctement Paris...

Élargir les trottoirs au profit des piétons et non des bistrots, on verra. En attendant, à l’intention de ceux qui se désolent du résultat des élections, souvenez-vous, « vae victis »....

@Adrien, je sens un peu d'aigreur, j'espère que vous n'allez pas jusqu'à contester intérieurement l'élection ? LaRem a disparu du spectre politique parisien, ça fait mal, hein ? Va-t-on assister à sa disparition nationale prochaine ?

@Marie : Mais si, notre beau Marais est particulièrement "occupé" par le stationnement automobile ! Si vous mesurez la largeur nos rues consacrée au stationnement et à la circulation des automobiles : en général 8 mètres sur 12 mètres de largeur d'une rue, soit les 2/3 ! Alors que seuls 20% des Parisiens possèdent une voiture !
Si vous avez besoin d'une voiture pour amener votre enfant à l'école, alors c'est qu'en fait, vous n'habitez pas dans le Marais...

Justement, c'est en élargissant les trottoirs que tous les usagers fragiles que vous citez seront plus en sécurité pour leurs déplacements, ainsi que pour respirer !

@Pierre Notre quartier n’a pas besoin d’être « libéré » des autos dans la mesure où il n’étais pas occupé... mais de plus en plus il se « libère » de ses habitants qui sont de plus en plus traités comme des occupants qui gênent l’exploitation des terrasses, qui gênent les Rbn’b, qui gênent en déposant leurs enfants et bagages en bas de chez eux en voiture, qui gênent avec leurs désir de commerces de proximité quand la fringue est tellement plus lucrative, qui gênent avec leurs poussettes, leurs vieux et leurs fauteuils roulants.
Voilà, libérons ces quartiers des empêcheurs de trotinetter et de flâner en rond.... et restons entre trentenaires sans famille, en bonne santé et qui bossent tout près de chez eux ....

Si Anne Hidalgo est l,élue de 13% des parisiens, ses adversaires réunies n'ont recueilli que 10 % des suffrages CQFD

Très bonne initiative, surtout pour le quartier historique de Paris. Consacrer autant d'espace public au stationnement des automobiles le long des trottoirs est absurde. L'usage de l'autopartage, et finalement pourquoi pas du taxi !, sera beaucoup plus rationnel, et moins cher pour beaucoup de parisiens que la possession d'une voiture à l'année.
Vive le Marais libéré du stationnement automobile !

@JeromePl, Non Hidalgo n'a pas été "massivement" reconduite. Le taux d'abstention a été phénoménal.

bonjour
Je suis d'accord avec les propos de jérome P et je regrette que mon texte, bien anodin, n'ait pas été accepté par vous.
Je vous pardonne car j'apprécie votre travail!
Un vote, c'est une fois pour plusieurs années. La vie, c'est tous les jours. La démocratie c'est l'ouverture.
Cordialement
Daniel


Peut-on parler de démocratie quand Madame Hidalgo a été réélue par 17 % des Parisiens ? Il faut faire les calculs.

La démocratie vient de parler, les habitants viennent de reconduire massivement l’équipe sortante.
Il faut croire que tout cela plait à la majorité.
Il faut cesser ces jérémiades et accepter le fait démocratique.
Il faut au moins espérer que ceux qui se plaignent aujourd’hui ont été cohérents dans leur vote il y a quelques semaines.
Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude.

Moins de places de stationnement c’est beaucoup plus de complications pour beaucoup d’habitants comme l’explique très bien Dominique; moi même quand je suis partie accoucher, Il y a quelques semaines, puis revenue de l’hôpital avec un bébé d’une semaine j’etais bien contente de ne pas avoir à le faire en trottinette, en métro ou en vélo. Cette impossibilité de poser sa voiture où que ce soit est aussi un gros problème pour les livreurs et les artisans, ces derniers refusant de plus en plus de chantiers à Paris.
Ça n’est pas forcément moins de circulation puisque les véhicules qui ne peuvent pas se poser tournent beaucoup plus longtemps dans les rues, donc pas non plus moins de bruit ou de pollution. Et je préfère avoir en bas de chez mois 3 places de stationnement que 20 tables de resto.
Enfin l’aspect esthétique est comme toujours totalement négligé par la mairie.
Et pendant que tout cela se fait au pas de charge, la commission d’attribution des places en crèches qui devait se réunir en avril ne s’est visiblement toujours pas tenue, elle... on voit que la vie des familles n’est décidément pas la priorité de la mairie

Je ne sais pas qui est en charge de la circulation, du stationnement, mais la commission, comité ou autre ignore totalement la vie pratique des habitants du 3e, je ne peux parler que du quartier que je connais.

Rentrant de voyage avec bagages, enfants, animaux, ma fille n'a pu me déposer chez moi, j'habite devant le square du Temple. Elle n'a pu approcher d'un trottoir que près de la République. Nous sommes revenues à pied avec ma petite fille jusqu'à la maison pendant que ma fille tournait dans le quartier. Apercevant du balcon une place de livraison, je suis descendue pour réserver la place, en appelant la conductrice. On a déchargé les bagages et les animaux et on est redescendu chercher les derniers paquets. On était en train d'embarquer la voiture. C'est à dire qu'en 3 minutes, le service de la Mairie est arrivé !!! J'ai une carte d'invalidité, à quoi sert-elle ?

De toute façon, taxis, ambulance ne peuvent plus approcher du trottoir, et doivent se positionner en deuxième ligne. Reste au patient, à l'invalide à se faufiler entre les chaises, les tables, les vélos, les trottinettes, les motos, garées pour tenter de monter dans une voiture. Quelle sorte de vie, la Mairie accorde-t-elle aux habitants ? Je pense aux familles, aux personnes âgées, aux handicapés. De toute évidence les concertations des responsables ont été incomplètes, bâclées au profit d'une idéologie totalitaire.

Si on lit les affiches apposées dans les rues progressivement colonisées par les plots jaunes.
Il s’agit dans le cadre de la pandémie de coronavirus d’aménagements temporaires pour dixit l’affiche je cite « Permettre aux piétons de se déplacer tout en maintenant une certaine distance de sécurité »
L’argument fallacieux aurait pu nous faire sourire sans les terrasses de cafés et restaurants offertes gracieusement sur ses mêmes places de stationnement ou l’alcool coule à flot dans la proximité du prochain jusqu’à une heure avancée.
Ça c’est de la distanciation!!
Je connais par ailleurs très peu de terrasses dans le Marais qui respectent les 22h sans parler de celles qui mordent allègrement au delà des 2 mètres prévues.
En cas d’accident et de litige je souhaite bon courage aux services juridiques de la Mairie de Paris...
Ôyez bonnes gens : votre carte de stationnement résidentiel chèrement payée est désormais inutilisable en bien des endroits.
Pas d’inquiétude, si vous avez les moyens et que vous aimez l’automobile individuelle il vous reste le taxi vous savez ces automobiles qui tournent à vide la moitié de la journée et qui chargent des clients seuls l’autre moitié du temps. Un modèle d’écologie.
Des paradoxes encore des paradoxes....

Et qu'en disent les étrangers? Je suppose que les médias américains ou européens et les réseaux sociaux en parlent, non? Si ce n'est pas le cas, pourquoi ne pas contacter ces gens (pour ceux qui ont des contacts) en montrant à quel point c'est ridicule et que cela enlaidit Paris? Je pense que cela mettra la pression sur la Mairie; sans garantie de résultat mais peut-être que le ridicule va tuer cette initiative hallucinante de laideur.

Les places de stationnement pour handicapés déjà peu nombreuses, souvent occupées par des poubelles, vélos ou motos, diminuent encore.
En voulant faire disparaitre les voitures, veut-on aussi faire disparaitre les handicapés.

A la mairie de Paris, on a beaucoup de mal avec la démocratie : la mairie de Paris devrait réfléchir à sa pratique funeste qui consiste à faire disparaître le peuple au profit de quelques apparatchiks

Une piste et un auteur pour aider la mairie de Paris, Pierre Henri Tavoillot

Extrait d'un entretien :

"Je propose l'idée d'un peuple qui serait moins un visage qu'une méthode. En démocratie, il désigne la capacité collective d'agir. Pour y parvenir la démocratie a inventé des procédures: il faut des élections, des délibérations publiques, des décisions et, à intervalle régulier, des moments où les responsables rendent des comptes. Ce sont les quatre moments de la méthode et s'il en manque un seul, le peuple disparaît."


https://www.lefigaro.fr/vox/politique/2019/03/01/31001-20190301ARTFIG00219-la-vraie-crise-de-nos-democraties-ce-n-est-pas-la-representation-mais-l-impuissance.php

"Car nous croyons que la mairie n'est pas insensible à l'esthétique et au bon goût" : Mais enfin, Gérard Simonet, vous n'en n'avez pas assez des bouts de bois tagués qui font office de bancs, des tables de pique-nique d'autoroute, des kiosques à journaux qui ressemblent à des bennes à ordures alors que les véritables kiosques à journaux haussmanniens conçus par l'architecte Gabriel Davioud donnaient une si belle signature visuelle à Paris, des "uritrottoires" ile Saint Louis, du ridicule "bocage urbain" accolé à l'ancienne mairie du 4e, des tonneaux de la rue Beautreillis, des sacs rouges éventrées sur palettes abritant un désert végétal rue de l'hôtel Saint Paul, de l'horrible système d'éclairage sur fil du village Saint Paul parfaitement inadapté à cet environnement et que les passants pourront bientôt découvrir, sans compter les hideuses réalisations présidées par Christophe Girard dont ce coeur rouge sur mât Porte de Clignancourt à 650 000 Euros... ? Non, un doute subsiste encore ?? J'arrête là, de façon parfaitement arbitraire, tant la liste est longue et insupportable. Hidalgo a systématiquement développé une pure esthétique du moche.

Les protestations pleuvent, dites vous, mais un peu tardivement.
Il faut croire que les habitants de Paris Centre aiment les plots jaunes, les trottoirs encombrés, les musiques tardives ainsi que les files de voitures qui n'avancent pas et dont les gaz n'échappent à personne!
Sinon ils auraient voté autrement.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)