Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Au "Café au Maire" d'Ariel Weil : le sort des mairies délaissées de Paris-centre et le traitement des terrases éphémères.... | Accueil | Les riverains du Carreau du Temple en appellent au Maire de Paris-centre pour rétablir le calme autour d'eux... »

04 octobre 2020

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Un retour à la normalité, mais c'est extraordinaire !

Suite au deconfinement, nous avons vecu un enfer. Cela a duré 4 mois interminables pendant lesquels nous devions slalomer entre les tables, s’excuser de passer à 10 cm des clients, qui étaient assis là, sans masque (!). C’était juste du grand n’importe quoi par rapport aux gestes barrières !
Nous ne pouvions pas nous asseoir sur les bancs publics, pour juste prendre le temps de se reposer ou de flâner. Nous ne pouvions plus -non plus - jouer avec nos enfants sur la Place du Marché Ste Catherine !
Elle était devenue interdite aux piétons !!!
Et je n’imagine même pas ce que les riverains de cette Place vivaient avec 350 couverts sous leurs fenêtres en permanence !! Le brouhaha était déjà tellement insupportable quand on était de passage. Alors, avoir 350 personnes qui parlent, rient, crient « joyeux anniversaire » devaient être insupportable et invivable !
Merci Monsieur le Maire d’avoir pris la mesure de la spécificité de cet endroit et d’avoir rétabli l'équilibre indispensable au « vivre ensemble » et au « droit au sommeil »!
Géraldine

Merci Monsieur le maire et S.V.P ne laissez pas la place d’etre privatisé de nouveau par des restaurateurs.

Le lobby des cafetiers est si fort que notre maire (de Paris centre - NDLR) fait preuve d'un incontestable courage pour faire respecter l'intérêt général contre les tiroirs caisse privés. On l'en remercie. Le quartier devient un peu plus respirable et habitable, quelque soit ce que nous réserve l'avenir.

Oui ! Je suis d’accord, dans la vie il faut aussi savoir dire merci quand le temps est venu ou s’il vous plaît !-)....

Alors, voilà, s’il vous plaît, ne lâchez rien Monsieur le Maire!
.....et cette fois c’est merci d’avance !-)

Et me voilà ayant émigré de la Place et ne pouvant que m'en réjouir à 800 kms.... vivez tous en paix !!! Et que plus aucun élu n'ose voler votre paix.

Pas d’accord, Adrien, car quand il s’agit de se plaindre, tout le monde y va de son couplet !
Par contre quand il s’agit de remercier, il n’y a plus personne !!!

Le contexte Covid-19 est compliqué et la main d’Ariel Weil n’a pas tremblé lorsqu’il s’est agit de prendre une position très peu populaire que ce soit vis à vis de la mairie centrale ou des restaurateurs qui ont totalement privatisé la place en se croyant tout permis !!

Pour le reste le Maire de « Paris Centre » défend cet endroit, fleuron du Marais, depuis trop longtemps pour qu’on puisse lui reprocher de ne pas s’en être occupé.... quand bien même il a pu - sur ce coup là - tarder un peu .... mais dans la vie on ne fait pas toujours ce qu’on veut au moment où on a envie

Quelle complaisance avec ce maire ! Il n'a fait que faire respecter la loi et encore, il a fallu des semaines et des semaines... ainsi qu'une médiatisation appuyée pour faire bouger les choses. Alors non, je ne vais pas jeter des fleurs à un édile qui n'a fait que son devoir : on croit rêver !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)