Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Terrasses COVID : le Maire de Paris-centre nous éclaire sur la politique de la Ville et répond à nos préoccupations locales... | Accueil | Propreté de Paris : Colombe Brossel, Maire-adjointe de Paris, détaille pour nous dans une tribune son "plan d'action" pour la capitale... »

14 décembre 2020

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Bonjour
Suite à mai68 Pompidou puis tous ses successeurs déplacèrent les universités et les grandes écoles hors du centre de Paris afin d'évacuer les colères, Ariel Weil propose la même chose pour les manifestations....C'est un réactionnaire!

Le Maire de Paris-centre oublie une chose , ces deux place sont emblématiques et symboliques.
La place de la république avec sa statue représentant LA république c'est a dire l'ensemble des citoyens citoyennes de ce pays ; quant a la place de la Bastille, elle est chargée de symboles, le 14 juillet 1790 eu lieu le premier bal du 14 juillet, on y trouve la colonne des trois glorieuses 27, 28 et 29 juillet 1830 et ce fut l'emplacement du château de la bastille triste prison que les insurgés de 1789 ont pris d’assaut pour y prendre les armes qui si trouvaient.
De ce fait en partant de la République c'est le peuple qui va vers la Bastille symbole de l'oppression qu'il faut mettre a bas.
De plus comme l'a écrit un intervenant le Bd périphérique est un axe majeur de déplacement entre les communes de la petite couronne.
Cela engendrerait d’énorme problème de circulation et ne garantirait pas que les casseurs et autres "troublions" n'aillent pas sur les boulevards pour y faire des exactions ou dans d'autres quartiers.

C'est l'ensemble du dispositif des forces de l'ordre qu'ils faut revoir tant en terme de personnels que de doctrine d'emplois mais également, c'est aux services municipaux de faire en sorte que dés que l'itinéraire est connu, celui ci enlève tout ce qui pourrait être détruit, véhicules compris ou utilisable comme projectiles.
De même la ville doit aider les commerçants sur le parcours a s'équiper de vitres plus résistantes voir de rideaux métallique PLEINS , ces derniers pouvant être baissés rapidement d'un simple geste sur un bouton et se verrouiller, rendant leur soulèvement impossible.

Ariel Weil est un naïf ou il le fait exprès?

Enfin ...une bonne idée !
Non , il n’est pas juste que les riverains de la place de la Republique vivent l’enfer toutes les semaines !
Nous voulons avoir les mêmes droits que les autres parisiens et pouvoir profiter d’un week end tranquille et serein de temps en temps pour sortir faire nos courses où nous promener près de chez nous ...

Nous ne voulons plus être les « martyrs de la Republique « !Nous voulons vivre normalement .
Merci MR Weil de ne pas nous oublier .

Est-il tout à fait normal que sur ce blog (en principe pacifique et apolitique), l’auteur puisse se réclamer de l’opinion supposée de “la majorité de nos concitoyens” pour proposer l’interdiction préventive des manifestations, c’est-à-dire, en substance, l’exercice d’un arbitraire caractérisant les régimes autoritaires, sans que personne ne s’en émeuve ?

Oui, il semble plus juste de diversifier les parcours, d'alterner différents quartiers. Bien sûr "République", "Bastille", "Nation" sont hautement symboliques mais il faut aussi penser aux riverains et aux commerçants. La fréquence des manifestations et l'intensité de leur violence, dans de nombreux cas, rend les we dans ce quartier très pénibles, surtout quand vous ne pouvez sortir qu'un km autour de votre domicile. Aussi, il ne faut pas oublier qu'un grand nombre des habitants de ce quartier ont vécu les attentats de Charlie Hebdo, le Bataclan puis Charlie Hebdo bis, autre forme de violence qui renforce le sentiment d'insécurité. Les manifestations dans ce quartier ne génèrent pas seulement du bazar et une diminution du chiffre d'affaire pour les commerces mais aussi un sentiment d'insécurité pour les riverains.

Je n'ai jamais compris que la Mairie, le Préfet et ...même les riverains acceptent cet espèce de parcours systématique transformé en zone de guerre après passages (de plus en plus nombreux) et ce, depuis .... Même les syndicats, en admettant qu'ils puissent envisager le respect minimum du petit commerçant .....(pas très syndiqué, il est vrai)
Sans aller peut-être jusqu'au Périphérique (qui risque aussi de bloquer toute la circulation), il existe tout un ensemble d'avenues dans Paris, larges avec très peu de commerçants style avenue de Lowendal, Suffren etc, etc... Et si, il le faut, on peut les débaptiser en avenue Che Guevara, Lénine, Trotsky ou plus soft Pablo Neruda, Aragon etc ou avenue de la Démocratie, de la Révolution .....Plus personne n'en a rien à faire de ces grands généraux ou amiraux ou ...A la poubelle! Et enfin, Paris la contestataire pourra se déployer en dehors de la "République".

Je soutiens cette proposition d'Ariel WEIL, maire de Paris Centre. Mais nous attendons aussi de sa part qu'il tienne ses promesses et s'investisse pour une plus grande sérénité aux alentours de la Place de la République. Par exemple, qu'il fasse en sorte que la Mairie de Paris organise des événements sur la Place, le week-end, afin de ne plus la laisser entièrement à la merci des manifestations et autres rassemblements, sources de nuisances multiples pour les riverains.

C'est beau le socialisme...

J’attendais autre chose de ce maire qui se dit PS et suis d’accord avec Gervais.

Je réponds à Gervais que déplacer la manif au bd périphérique ce serait en partie résoudre le problème, en rendant son intérêt tout relatif

On voit que M. Weil est un privilégié qui a la très grande chance d'habiter Paris Centre et de travailler dans Paris Centre. Sans doute toute sa famille et ses amis sont-ils aussi dans Paris Centre. Nous ne sommes hélas pas tous dans ce cas-là et avons besoin du boulevard périphérique... Le samedi aussi, il y a des gens qui prennent leur voiture pour aller travailler.
Et puis je doute que les maires des communes limitrophes soient d'accord! les banlieusards ont aussi besoin du périphérique


Je suppose qu'une manifestation sur le périphérique intérieur dépendra de Mr Lemaire et celle sur le périphérique extérieur de Mr Le Drian!
Daniel

Tel que c'est dit, les faits étant ce qu'ils sont, la déclaration ne semble pas être une boutade. Réjouissons nous d'un maire qui a les pieds sur terre.

Le maire de Paris-centre suggère là une excellente idée à la maire de Paris et aux diverses autorités ...Le fameux " Grand Paris ", qui inclut au-delà des boulevards des maréchaux, les périphériques et toutes les voies de banlieue proche, offre un bon nombre de parcours diversifiés qui soulageraient les habitants et commerçants de Paris intra muros .....

Enfin une bonne idée que je soutiens à 100 % ! Vivant Boulevard Beaumarchais, je craque régulièrement et je ne comprends pas pourquoi ce sont toujours les mêmes itinéraires qui sont choisis. Nous avons droit au calme nous aussi.

B KELLER

Déplacer un problème, pour le résoudre: quelle idée géniale ! On pourrait aussi envoyer les touristes, les terrasses éphémères, les tagueurs et les rats sur le périph', non ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)