Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Entretien des rues de Paris : Colombe Brossel propose un changement de méthode ! | Accueil | "Vivre Paris !" se rappelle au bon souvenir de la Maire de Paris à propos des terrasses éphémères.... »

13 février 2021

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Il faut absolument garder cette école maternelle !
C'est la mienne !
J'ai 56 ans et je passe devant encore aujourd'hui avec EMOTIONS
Il faut garder la vie ; les enfants ; les commerçants.
On va regretter tout ca !
Déjà trop de modifications ont été apporté à ce quartier.
Il y faut la vie et la vie c'est aussi l'école.
Madame la maire il s'agit de votre quartier, de votre ville et de nous !

C'est pour y faire des logements ?

Je suis vraiment désappointée par la gestion du nouveau Paris Centre.
Mr Weil n'écoute pas du tout les habitants, il répond jamais aux questions posées, il reste très vague dans ses discours, il nous dit que rien n'est fait sans concertation avec des habitants mais c'est absolument faux!
On ferme les écoles, la qualité d'enseignement se dégrade tous les ans!
On redessine la sectorisation et on s'étonne après que il n'y a plus d'élèves!
C'est quoi le but précisément?
Libérer le plus de bâtiments possible pour faire les HLM ou les vendre aux enchères? Ou faire de la "mixité sociale" avec les migrants?
Personnellement, j'aimerais avoir des réponses à ces questions!
C'est choquant!

On nous a déjà fait le coup avec les anciennes Mairies des 1er, 2ème et 4ème arrondissements, pour ne citer qu'elles. Priver les Parisiens de leurs services de proximité "sans projet précis" est devenue pour Mme la Maire une fâcheuse habitude. Au final elle impose, contre le gré des habitants, une utilisation du patrimoine, de la propriété, des biens des Parisiens, qui va à l'encontre de leurs intérêts. M. Weil nous assure qu'il n'existe "aucun projet de ce genre". Comment pouvons-nous encore le croire ?
Rendez-vous d'ici un an ou deux, lorsque notre école des Archives sera devenue, par un obscur tour de passe-passe, une énième "halte" ou "maison" d'on-ne-sait quoi, ou encore un "truc" vaguement pseudo-écolo.

Si les parents soulèvent des raisons de sectorisation ratée pour expliquer la baisse du nombre d’élèves et disent être attachés à la qualité des enseignants et de l’enseignement dans cette école, pourquoi ne pas les écouter? Ils sont quand même les premiers concernés, là aussi on va faire les choses contre eux, en choisissant la fusion des écoles plutôt que l’améliorer la sectorisation??

La raison de la baisse d'effectifs est simple : la nouvelle sectorisation, décidée en 2018 et effective en 2019 (fortement contestée par les parents d'élèves, sans succès à l'époque), qui a retiré environ 40 rues du secteur Archives, au profit d'une autre école du meme quartier - qui a connu une forte hausse d'effectifs depuis 2019. Cette sectorisation a un impact direct sur l'école élémentaire en question (Moussy), car ses élèves viennent directement d'Archives. Sans changement, meme une école fusionnée serait en péril. Il faudrait revenir sur cette sectorisation sans délai. L'école Archives est non seulement un batiment historique, c'est une école dotée d'enseignants passionnés, de parents dédiés (proposant des interventions telles que la lecture en anglais, les cours de cuisine, le jardinage), de projets intéressants (violin, éveil musical, yoga...). C'est un bijou de notre quartier et de notre histoire.
Un parent d’élève à la maternelle Archives

Le débat n est pas passionnel mais rationnel. La fusion de l école maternelle et de l école élémentaire ne répond pas à la problématique structurelle de la baisse des effectifs sauf si on n accepte de se contenter d une solution de court terme. A périmètre inchangé, dans quelques années, c est l école élémentaire qui sera menacée puisqu’elle est alimentée essentiellement par les enfants de l école maternelle archives.
Ce projet de fusion est par ailleurs prématuré alors que d ici la fin de l année une nouvelle carte scolaire doit être définie pour paris centre et alors que la dernière carte. scolaire de 2018 en diminuant drastiquement le périmètre des deux écoles a conduit à la situation actuelle.
Le projet de fusion présenté d abord sur les deux bâtiments actuels puis sur le seul bâtiment de l école moussy pose des questions importantes pour les enfants de l école maternelle et leurs parents mais aussi pour les habitants de ce quartier (que deviendra le bâtiment actuel de l école maternelle dont vous soulignez les qualités ?). Beaucoup de questions sans réponse qui ont conduit la commission réunissant l inspection d académie et la mairie de paris a reporté ce projet de fusion.
Parent de l'école maternelle

Avoir des effectifs moindres en classe, voilà précisément qui est souhaitable ! L'enseignement de masse est un désastre.

Cette école est un pilier de la vie de quartier et de la rue des Archives. La baisse des effectifs est avant tout liée à une redéfinition de la carte scolaire, elle a donc toute sa place dans le Marais et rien ne semble justifier ce projet de fusion entre deux établissements aux vocations différentes, d’autant plus que la direction de l’école Archives s’emploie a faire vivre son ecole avec beaucoup de passion, de créativité et d’ouverture d’esprit.

OU PEUT TON SIGNER CETTE PETITION?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)