Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« COVID 19 : Invitation au dépistage rue des Archives... | Accueil | Excédés par le fléau des tags, ils proposent à la Maire de Paris une task-force de citoyens engagés... »

09 avril 2021

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Le nombre et la vigueur de ces commentaires montrent à quel point les parisiens se préoccupent de "l'état" de leur ville. Nous soulignons qu'il s'agit davantage de "l'état" de Paris que de sa propreté. Le sol est nettoyé tous les jours et c'est heureux mais les murs, les rideaux métalliques et tout ce qui constitue le mobilier urbain ne le sont jamais, au mieux exceptionnellement. C'est là que la mairie doit agir. C'est une simple question financière : comme il n'est pas question d'accroitre la pression fiscale il faut des économies. Nous désignons depuis longtemps les 300 Millions d'€ de subventions annuelles aux associations, dont beaucoup sont farfelues ou bénéficient d'un traitement clientéliste. Un simple rabotage de 10 % dégagerait 30 Millions d'€ !

Au delà des questions de propreté des rues (les carences sont abyssales, les constats sont désastreux), le pire vient des choix minables de la mairie en termes de mobilier urbain (rondins de bois, traverses de chemin de fer, pots géants en plastique, uritrottoirs, etc.), de respect du paysage parisien (multiplication des tours, surélévation d'immeubles, hyper densification), de privatisation de l'espace public (saccages des serres d'Auteuil au profit de la FFT), de spéculation immobilière (la Samaritaine, la Poste du Louvre transformée en hôtel 5*, le complexe immobilier de la Gare d'Austerlitz, etc.) et de gestion du patrimoine, à la fois végétal (combien de vieux arbres abattus sans égard ?) et architectural (lampadaires à l'abandon, destruction systématique des immeubles de petites hauteurs de type faubouriens, saccage des kiosques haussmanniens, disparition des grilles d'arbres et de tous les éléments du lexique haussmannien, etc.), ce sont tous ces choix indignes et de mauvais goût qui révoltent et qui serrent le coeur des parisiens.
Si Hidalgo (et toutes ses équipes) n'aiment pas Paris - très bien - mais alors il fallait se présenter ailleurs ! Et quelle légitimité s'imaginent-ils pour saccager ainsi l'identité visuelle, historique et patrimoniale de Paris ? Paris est un bijou dont il faut prendre le plus grand soin. Et rappelons cette évidence : Paris n'appartient pas à Hidalgo and co !

@ rdt | 09 avril 2021 à 17:20
Elle sera obligé de le faire .
Il est à craindre si par malheur elle est élue (ce que je n'espère pas), qu'elle dirige la France comme elle dirige Paris en ce moment ; c'est a dire de façon cataclysmique.
A 61ans je prépare ma retraite pour la prendre loin de cette ville devenue un cloaque infâme, ville qui a vu 3 générations de ma famille y naitre, y vivre ; je serai le dernier à la quitter définitivement avec regret.

C'est tellement sale que peu importe le mobilier cela restera sale. Quant à concerter avec Mme Hidalgo, j'ai donné sur Les Halles.Toutes les erreurs à ne pas faire, elle les a faites, contre notre avis. Alors...

Et voilà comment l’inculture crasse (pour ne pas dire la « cancel culture ») de Mme Hidalgo touche à son paroxysme...
Ignorante de l’histoire et de l’architecture de Paris, elle continue à enlaidir tout ce qu’elle approche : après des madriers jetés comme sur des aires d’autoroute, des murets en béton qui barrent les rues comme dans une ville en guerre, des tags dignes du Bronx des années 70 et des plots jaunes qui gangrènent notre ville, attendez-vous à du mobilier urbain choisi unilatéralement par M. Grégoire et qui achèvera te tuer l’harmonie et la beauté de la Ville lumière.
Au-delà de la haine de l’histoire de cette ville et de sa beauté, c’est aussi à l'économie de notre ville que ces gens-là touchent puisque les touristes viennent (venaient ?) précisément pour cette image d’Epinal du Paris hausmannie.
Ces images de beauté mais aussi cash-machine sont ainsi saccagés.

Très bien !

Un site travaille ces questions depuis longtemps, avec détermination, compétence et humour : il mérite le détour : https://laideururbaine.com/

La maire de Paris saura-t-elle réagir ? C'est peu probable : les dégâts viennent de trop loin...

La destruction du patrimoine urbain est à l'oeuvre : des graffitis partout et pratiquement aucune trace de réaction de la Mairie dans les arrondissements populaires si ce n'est des annonces de participation bidon... 'Nous avons besoin de votre avis pour embellir le quartier'... crédibilité ? zéro zéro zéro

Les injections de vaccins (contre la bêtise et la démagogie) ont immunisé une bonne partie de la population : ça va chauffer pour l'équipe municipale...

Alors, c'est pour quand la nomination des agents de quartier en charge de la propreté ?
Allez, on se retrousse les manches et on se met enfin au travail .....J'attends les résultats avec impatience.

On pourrait s’attaquer maintenant à l’entretien des façades des logements sociaux. Une honte ! quant à l’intérieur n’en parlons pas. J’invite la personne qui a lancé le hashtag saccageparis de continuer avec saccagelogement ville de Paris....

Madame Hidalgo irresponsable otage des ecolos pollue Paris avec des plots, ses peintures au sol, ses bancs publics faits de troncs de bois, ses GRES ou des blocs de béton peinturlurés déposés ça et là, ses coronapistes de vélos dans tous les sens, ses pieds d’arbres envahis par les mauvaises herbes que les chiens s’évertuent « à crotter », ses terrasses éphémères faites de bric et de broc avec des palettes de récupération .... on se croirait dans la zone !!! A cela s’ajoute les reverberes cassés, les bancs tagués jamais nettoyés.... des tombereaux de déchets non ramassés ..... et Madame accuse l’extrême droite de vouloir du mal. Déni total d’elle même et de Monsieur Grégoire son adjoint préféré qui ne fait rien pour arrange les choses (ou irait la France avec elle/eux !!!!)
Non Madame nous ne sommes pas d'extrême droite.... nous conduisons simplement à droite et laissons la priorité à droite pendant que vous, vous conduisez Paris n'importe comment !! Vivement un vaccin anti-déni !

Je ris car j'avais repéré, depuis quelques temps déjà, place Saint Gervais (arrière Hôtel de ville) 3 ou 4 tas de vieux madriers noircis, gisant en vrac sur le sol et pourrissant tranquillement le nez sur le simili parking.... Or j'ai réalisé hier qu'en fait ces matériaux de chantier abandonnés semblaient vouloir être des bancs ????? Enfin! je crois ??. J'avoue que ça ne m'était pas venu à l'esprit et d'ailleurs semble -t-il de personne. Par ailleurs, je me permets de nuancer vos propos sur les choix de la Mairie de Paris. La tendance Lapeyre (ex: petit jardin côté du Musée Picasso (gauche entrée): véritable vitrine, il manque le panneau publicitaire) certes majoritaire semble quand même s'affronter avec la tendance "Lafarge" "Tout Béton" rudimentaire, grossier, en barres, barrières.. (ex: "jardin"?? des Halles). En résumé, le travail va être dur entre la scie et le mortier .... mais on ne lâchera pas.

C'est un moment encourageant pour tous les "pots de terre" que nous sommes isolément quand un mouvement commun monte peu à peu, s’agrège et arrive à se faire entendre par les "pots de fer" qui décident.

La mairie crie à l'instrumentalisation. Soyons clair, les riverains qui rapportent tous ces manquements ne sont pas TOUS Anti-Mairie, TOUS anti-terrasses, TOUS anti-vélos ou Anti-Voitures. Il y en a sans aucun doute, mais concentrons-nous sur la parole de ceux qui, au delà de toutes considérations politiciennes, n’aspirent qu’à voir s’améliorer la rue qu’ils empruntent chaque jour, les jardins où ils vont prendre le soleil; ceux qui sont gênés par le bruit montant des places ou des trottoirs transformés en terrasses et qui sont sensibles à la qualité et à l’esthétique du mobilier urbain qui les entoure. Ceux-ci ne sont animés que par la seule envie de profiter paisiblement de leur ville et ils sont les plus nombreux.

N'oublions d'interroger le concept de « végétalisation » prôné par la mairie de Paris. Lorsque celle-ci est confiée aux bons soins de quelques riverains pour la conception puis pour l'entretien régulier des plantations, on arrive bien souvent à cette savoureuse définition proposée par l’écrivain (de gauche) Eric Hazan : « La végétalisation c’est prendre un lieu qui ne demande rien à personne et le défigurer. »

Il n'y a qu'à voir à quoi ressemble la rue Beautreillis encombrés de tonneaux, de jardinières éventrées.

Une seule bonne nouvelle récente, la disparition de l'improbable "Parklet" rouge vif avec ses gros sacs de terre, qui encombrait depuis plusieurs années la rue de l'Hôtel Saint-Paul, face à l'hôtel de Sully.

Merci Mr le maire !!

ce serait très bien qu'elle se présente à la présidentielle et qu'elle démissionne et avec un peu de chance elle perdrait la présidentielle et on en serait débarrassés !

Paris n’a jamais en 60 années de ma vie parisienne aussi sale, désorganisé, invivable !
Rue de Rivoli interdite aux automobiles ? Un scandale ! Cette rue permettait de traverser Paris d’Est en Ouest en voiture ! Aujourd’hui elle est interdite à la circulation privée !! Ces restrictions antidémocratiques de circulation créent une sur-pollution bien inutile ! Quel scandale ces règlements politicards ! J’ai honte pour Anne Hidalgo car son dogmatisme ridicule est risible ! Elle est stupide ! Plus de tourisme , plus de rentrées d’argent !
A quand la faillite de la Ville de Paris ?!?!?

Il est fort probable que les ambitions nationales de la maire de Paris (élue avec 17% des inscrits) sont pour beaucoup dans la viralité du "hashtag" saccageparis et donc dans la réaction (au moins médiatique) de ladite personne...

Si la maire se présente à l'élection présidentielle, il faut qu'elle démissionne de sa fonction. Il faut en finir avec ces mensonges, ces reniements répétés, qui lui font perdre toute crédibilité.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)