Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« La mairie de Paris-centre travaille sur la régulation de la vitesse des véhicules en libre-service sur les aires piétonnes.... | Accueil | A propos des plots jaunes qui enlaidissent nos rues : Florent Giry chargé de la voirie à Paris-centre nous éclaire... »

01 juillet 2021

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

C'ÉTAIT LE BON TEMPS;

Le maire recevait tous les mercredis à 19 heures. Certes, il y avait une bonne heure d'attente, mais on était reçu, écoutée, pas toujours satisfaite, mais on savait pourquoi.

Cela lui prenait 4 heures par semaines.

Aujourd'hui, le labyrinthe administrativo-informatique protège nos élus.

Appelez un numéro qui ne répond qu'à certains horaires d'une secrétaire qui vous donnera un mail, auquel un assistant muni d'un répondeur téléphonique qu'il n'écoute jamais répondra par une lettre type qu'il aura pris soin d'orner d'une petite question personnalisée et d'une formule de politesse.

Elle est loin la démocratie participative d'antan.

Ne rêvez pas la démocratie non plus ne va pas dans le bon sens.

Les terrasses, en tous lieux et à toute heure, gênent. Ce n'est pas une terrasse qu'il faut fermer, c'est toutes les terrasses. Avant 2007 et la loi Evin, il n'y avait pas ce genre de problème. Revenons à la situation d'avant 2007. Avec des terrasses rangées au-delà d'une certaine heure (20 heures ?).

DIVISER POUR RÉGNER

Mettre les riverains contre les restaurants et se poser en justicier.

Pourquoi devons nous prouver que les terrasses abusent.

Punir les terrasses qui abusent c'est légitimer toutes celles qui nuisent.

Et celles qui ne nuisent pas encore finiront par abuser.

Il n'y a pas de bonnes ou de mauvaise terrasse et madame Hidalgo fait les règles et monsieur Weil en interdit une et voilà tout le monde applaudit.;. On arréte un méchant pour l'exemple pendant 15 jours et tous les autres sont gentils. Grâce au gentil Zorro à la solde d'Hidalgo (Tous les deux PS) On a une belle parodie de justice.

On argumente, elle réglemente, on prend un mauvais élève, on le punit et tout le monde est content.

Abusant ou n'abusant pas du règlement, toutes les nouvelles terrasses sont des nuisances.

Ne vous faites pas avoir par cette mise en scène.

Refusez toute pérénisation.

Très bien ! Mais pourquoi ne pas lui retirer sa terrasse ? C'est la sanction prévue pour ceux qui ne respectent pas les règles. Dans 15 jours, tout va recommencer, d'abord en petites exagérations, puis en grandes. Cet établissement pourrit tout le quartier depuis des années. Certes on ne boude pas notre soulagement temporaire, mais pourquoi a-t-il fallu attendre si longtemps pour prendre des mesures ?

...Et maintenant on passe à quoi Mme Hidalgo ?.... Après vos épouvantables terrasses éphémères définitives à Paris...et votre gestion à l'emporte-pièce....vous aimeriez "Barcelloniser" la France?.... c'est bien cela ?

Et bien cela promet !!

Voyez:
https://www.lepoint.fr/editos-du-point/sophie-coignard/coignard-la-journee-particuliere-d-anne-hidalgo-02-07-2021-2433826_2134.php

Bravo à Monsieur Weil pour son action personnelle efficace… La place St Catherine est emblématique et si elle retrouve un peu de calme c’est très bien… Mais la Place St Catherine est un cas parmi tant d’autres tout aussi critiques qui ne seront pas traités au cas par cas… Ce que la situation actuelle consacre, c’est l’échec de la DPSP. Lorsque cette dernière fut établie avec « transfert » d’effectifs de Police a la Mairie de Paris, c’était pour créer une vraie police municipale pour lutter contre les « incivilités ». Police de proximité , « au plus proche du terrain » (dixit son directeur M. Felkay), la DPSP devait agir vite et efficacement dans l’intérêt des parisiens. Au final, ce que l’on voit, c’est que la DPSP « choisit » ses incivilités : on nous parle, chiffres à l’appui, « mégots » et « urine »… pour autant la Ville est-elle plus propre ? La réponse est connue…Depuis les débordements constatés sur les terrasses éphémères pérennisées, la finalité de la DPSP apparait au grand jour… On intervient mais la DPSP nest pas joignable et a peu d’effectifs après 18 heures et encore moins après 22 heures… Et rien de coercitif SVP… au mieux réprimandes aux bistrotiers (« n’abusez pas trop ») … concertation mais peu de sanctions (là où, il fut un temps, la « vraie » police aurait peut-être tapé du poing sur la table a l’appui du droit et de l’intérêt commun). Mais la DPSP sert apparemment les intérêts et la politique de la Mairie, elle l’accompagne, elle « institutionnalise » les incivilités dans la ligne du Parti en prenant bien garde que rien ne vienne déranger au final le commerce des tenanciers de bars et des professionnels de la fête imposée. Finalement, ce n’est pas un échec : la situation anarchique actuelle montre que la DPSP a sans doute pleinement réussi dans la mission qui lui a été confiée.

Eh bien s’il faut tout ça pour une fermeture de 15 jours...
La lutte va être dure...

Je me réjouis pour la petite victoire de cette grosse bataille...

Super, quand est ce qu’on passe au Cox Monsieur le maire ?

Bonne nouvelle, même si la sanction est en fait bien légère pour les années et les années de nuisances que cet établissement fait subir à un très large voisinage : depuis qu’il a ouvert il n’a jamais cessé de s’étaler, d’abuser de tout au détriment de tous. Ce qu’il faudrait, comme pour tous les contrevenants de son espèce, c’est lui ôter son moyen de nuire c’est à dire lui retirer sa terrasse une bonne fois pour toutes. Ça ne serait que justice et ça ferait réfléchir les autres.
Il est d’ailleurs extraordinaire qu’un endroit qui a une salle aussi petite (20 couverts maximum) ait autant de places dehors. Il devrait y avoir une règle de proportionnalité. En effet le laisser-faire actuel, pousse les gérants d’établissements petits comme celui là mais avec terrasses pléthoriques, à bidouiller toujours plus leurs réserves, leur cuisine, leurs extractions et leurs poubelles, qui ne sont pas calibrés pour servir autant de clients, ce qui entraîne des dégâts, des saletés et des odeurs dans les immeubles.
Tout ça devrait être beaucoup mieux réglementé et contrôlé

Merci pour cette précieuse information

Elle confirme ce que beaucoup d'habitants répètent depuis si longtemps : l'auto-régulation des comportements, aussi bien des exploitants que de leurs clients, est mise à mal dès lors que l'autorité institutionnelle en charge de la mission de régulation sociale renonce à exercer son rôle

Il est par ailleurs évident que l'alcool consommé en grande quantité et en groupe contribue à une spectaculaire déshinibition des comportements collectifs

Dans ce contexte, on se réjouit de constater qu'un maire d'arrondissement parisien est capable d'assumer ses responsabilités : bravo et merci !

En revanche, on se demande pourquoi la supposée police municipale n'a pas devancé le maire dans ce rôle régulateur... La DPSP existe t elle réellement ?

Le maire de Paris Centre pourrait-il en faire autant pour les agissements du Café Créme en bas de la rue Charles François Dupuis

capo , kapo
nm détenu auquel les nazis déléguaient une part d'autorité sur les autres détenus, dans les camps de concentration

J'espère que l'emploi de ce terme même entre parenthèse est une très mauvaise blague ! Utiliser ce terme, dans l'arrondissement où se trouve le mémorial de la Shoah... ! Pas mieux !

Merci Monsieur Le Maire Ariel Weil !.. vous honorez votre mairie de Paris-centre

Puissiez-vous inspirer certains de vos collègues Maires d'arrondissement, dont certains semblent ne pas vraiment se soucier de la vie quotidienne de leurs administrés... qui pourtant ont, comme tout le monde, droit de se reposer.... toutes fenêtres ouvertes... sans devoir répondre au diktats de la Maire centrale qui ne pense que à la soi-disante "convivialité obligatoire" de ses épouvantables terrasses éphémères pérennes

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)