Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« A propos des plots jaunes qui enlaidissent nos rues : Florent Giry chargé de la voirie à Paris-centre nous éclaire... | Accueil | "Nouvelle esthétique" pour Paris : Anne Hidalgo fait son mea culpa ! »

02 juillet 2021

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Mascarade pour les soi disant consultations,c est le mot , j ai ete pendant des annees au conseil de quartier je sais de quoi je parle
Et quand on a réussi a sauvegarder une protection comme par hasard les services n interviennent pas: voir les permis de construire necessaires en theorie pour transformer un hangar de stockage en serie d' habitations a louer en courte duree mais dans la pratique ils ne les demandent pas et ne sont pas verbalises
Il y a un immeuble de la rue des gravilliers ou on aurait pu faire 10 habitations "normales"
Ce seront des locaux "mixtes" ou tout est possible
Il y a une absence totale de politique urbaine qui se soucierait d un développement adapte au terrain
Et les entrepreneurs se precipitent dans la breche

Le seul moyen de faire cesser ce saccage de Paris est de le dénoncer sans relâche. Seules la médiatisation et les indignations parisiennes comme celle-ci mais aussi nationales et internationales empêcheront Hidalgo de vraiment tout détruire. Les photos de "Paris saccagé" seront aussi un boulet à son ambition présidentielle et préviendra les français de ce qui pourrait arriver à un niveau national. Malheureusement pour Paris beaucoup est déjà détruit et le pire a été installé dans le paysage urbain. Il faudra de nouveaux milliards pour tout réparer et la ville est trop endettée.

Un grand merci à Gérard Simonet pour avoir su exprimer énergiquement ce que pensent beaucoup de parisiens, furieux du massacre de Paris organisé par Hidalgo et son équipe. Il y a un décalage scandaleux entre la rhétorique de l'équipe municipale, faite de formules creuses (continuer à embellir la ville, promouvoir une nouvelle esthétique, favoriser les mobilités douces, etc.) et destinée à nous endormir mais qui n'est un baratin ronflant et exaspérant, et le sabotage qu'on constate. Ce décalage est une tentative de lavage de cerveau mal déguisée. On observe le même phénomène dans les grandes villes gagnées par les écologistes lors des dernières municipales : on cherche à casser notre culture, nous faire abandonner nos rêves et nous faire jeter nos traditions aux orties. Un exemple extrême est celui de Pierre Hurmic à Bordeaux qui prétend réduire le symbole de Noël à un arbre mort. Il fallait le faire !
Il est temps de dénoncer ces imposteurs qui ne sont que les représentants d'un nouveau totalitarisme peint en vert. Encore bravo Gérard !
C. Mercier

je me sens moins seule à vous lire.Quelle mascarade que ces pseudo réunions : 1*Et avec le CAUE pour le retour des marches exploratoires en vu du nouveau PLU 2024(il n'y est pour rien, le CAUE) où je me retrouve seule avant la fin de la réunion face à 3 élus (Au début,nous étions 2 habitants du 11ème :pour l'arrondissement le plus peuplé de Paris :beau record d'absence de communication) à essayer de défendre mes idées, et où l'on me parle comme à une demeurée!Hallucinant alors qu'en tant qu'architecte je me suis un peu penchée sur le sujet quand même et,de la densification,(une idée à maintenir dans le 11ème après la crise sanitaire?une blague, mais les PC pour surélévation d'immeubles sont légions) et de la mixité sociale: dire que le français moyen ne peut pas s'offrir d'habiter Paris ne plait pas : c'est pourtant une réalité, ah oui, il y a bien ces miettes pour faire croire que...ces immeubles dont on ne possèdera pas le terrain et qu'on occupera pendant 99 ans ... Les élus méconnaissent le livre écrit sur la rue JP Timbaud il y a 5 ans par une ex habitante,au titre éponyme : c'est ballot quand on est élu du 11ème car il est riche d'enseignements.Mais me parlent de l'école de la rue pour tenter de pointer des soupçons d'élitisme dans mes paroles,(élitisme qui n'existe pas, mais j'ai eu le malheur de dire que le français moyen aimerait pouvoir habiter Paris, et pas seulement y voir que des constructions pour très riches ou des logements sociaux )Justement je leur dis qu'à propos d'école de la rue, ils feraient bien de tenter de faire participer ces personnes qui sont allées à l'école de la Vie également.Ils me répondent que l'info est partout pour qui la cherche, même au CAUE et que la preuve en est que je l'ai trouvée ;-).En effet les gens qui ont grandi à l'école de la rue ont le nez dans la gazette du 11ème à l'affut, sur le site du CAUE aussi, surtout que certains ne maitrisent pas bien ou du tout le français.
2*Mascarade numéro 2 autour des projets d'embellissements choisis pour le quartier, autre réunion cette fois nous sommes plus nombreux, mais j'ai dû, rebelle dans le Chat, être repérée d'emblée et AUCUN élu ne rebondira sur mes propos alors que je vais Chatcher durant tout la réunion: un délicieux soliloque :-(
Pire je lève la main pour parler (nous sommes en visio peu importe, enfin si, ils n'auraient pas pû m'ignorer ainsi en présentiel) et ils m'ignorent!!Affligeant! j'ai tout screenshooté : Tout! afin de ne pas être vue comme une menteuse en relatant ces faits que je suis ravie de partager avec vous.Vive la démocratie participative à Paris :-( L'affaire est pliée à l'avance. Tout le reste n'est qu'illusion.

Côté Hidalgo c'est "plié". Paris est devenu non seulement le laboratoire de ses idées mais aussi le Podium de sa Renommée (Présidentielles, JO). Que faire? En tout cas, voir s'il existe une astuce pour au moins préserver ce qui reste de "mobilier Urbain" et rapidement car elle va vite. Elle a entamé une course contre la montre pour nous mettre devant le fait accompli avant que les réactions n'aient le temps de s'organiser.

Comme d’habitude, Hidalgo et son équipe, incultes et sectaires, imposeront leur idéologie sous une mascarade de consultation : leur cancel culture va finir de raser ce qu’il reste de notre patrimoine parisien… la messe est dite !

Surtout ne pas participer à ces séances de pseudo concertation où le public affiche son incapacité à exprimer une vision intelligible du sujet et laisse la voie ouverte à la volonté des organisateurs. C'est de la pure mystification. Ne prêtons pas le flanc à cette manipulation. Qu'ils prennent leurs décisions et qu'ils en assument les conséquences !

Hector Guimard (https://fr.wikipedia.org/wiki/Hector_Guimard ) et le Baron Haussmann (https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Georges_Eug%C3%A8ne_Haussmann) parmi beaucoup d’autres…doivent se retourner dans leur tombe !

Que d’inculture chez Hidalgo et autour d’elle !!

Avoir réussi à défigurer Paris en aussi peu de temps, c’est la marque une imbécilité profonde … et de surcroît chercher à faire porter le chapeau aux parisiens eux-mêmes dans le cadre des ses pseudos « « enquêtes participatives » cela relève d’une supercherie déjà largement dénoncé

« Mais que fait la police ? »

En effet, voilà où nous en sommes : pris entre deux feux ! D'un côté les songe-creux d'écolos qui oublient que Paris n'est pas la campagne et qui veulent nous imposer les horreurs que vous dénoncez, de l'autre les milliardaires qui ont tout raflé, tout pillé. De la Samaritaine à la poste du Louvre,en passant par la bourse de commerce. Entre les Arnault, les Pinault, et les rapaces les plus incultes qui ont tout vidé, tout aseptisé. Il n’y a plus que du luxe de duty free pour touriste friqué, et des troncs d'arbres et des vieilles palettes pour s'asseoir. Tout ça est pitoyable et écoeurant.

Complètement d'accord avec toi Gérard. On peut cependant se demander pourquoi les ABF( architectes des bâtiments de France) ne s'opposent pas à ces folie qui violent les textes régissant la protection des sites et monuments dont ils ont la charge ?.....peut-être tiennent-ils à leur "jobs" ?

Et de plus ne pas oublier la soi disant consultation des parisiens au moyen du site Paris/ idees qui affiche la volonte de recueillir les attentes en matiere de "circulations douces"
Bizarre : ceci est affiche sur des poteaux a l entree des rues les plus etroites .
Il y a tout lieu de craindre que ce soit la dernière manoeuvre pour annoncer la pietonnisation des voies ou on ne peut pas actuellement mettre de terrasses car les trottoirs sont etroits
Encore une feinte
on a déjà donne sur le thème de la " democratie participative"...
Remarquons qu ils n arrivent plus a passionner sur les conseils de quartier
Ils est temps que les électeurs de Paris, ces oublies, perdent leur angelisme

Et de plus ne pas oublier la soi disant consultation des parisiens au moyen du site Paris/ idees qui affiche la volonte de recueillir les attentes en matiere de "circulations douces"
Bizarre : ceci est affiche sur des poteaux a l entree des rues les plus etroites .
Il y a tout lieu de craindre que ce soit la dernière manoeuvre pour annoncer la pietonnisation des voies ou on ne peut pas actuellement mettre de terrasses car les trottoirs sont etroits
Encore une feinte
on a déjà donne sur le thème de la " democratie participative"...
Remarquons qu ils n arrivent plus a passionner sur les conseils de quartier
Ils est temps que les électeurs de Paris, ces oublies, perdent leur angelisme

Comme d'habitude, un très grand merci à Gerard et à son équipe pour leur travail de fourmi. Et prière de m'excuser l'utilisation de cette formule vulgaire.

Un premier regard suffit : Tout va bien, Madame la Marquise. Qu'y a-t-il dans leurs boissons à la mairie et/ou à l'Hôtel de Ville.

On ne vit plus à Paris ; on y survit, en espérant de bien meilleurs jours peut-être sous l'égide de la "vague verte".

Les idéologies l’emportent malheureusement, et Paris en fait les frais.
Baudelaire l’avait exprimé à sa façon en découvrant le carrousel du Louvre détruit ,
«  la forme d’une ville change, hélas, plus vite que le cœur des mortels ! »
Et voilà que, hélas pour nous, l’histoire se renouvelle !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)