Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Face à face avec le COVID ! ma rencontre avec le virus.... | Accueil | Face à OMICRON, nous renonçons au concert de guitares classiques du 25 janvier 2022..... »

01 janvier 2022

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Bon sang ! Quand interdiront-ils les volets roulants « extérieurs » ?

Suite... Il faudrait aussi que les habitants et commerçants fassent un effort afin d’effacer ces tags sur leur porte d’entrée. N’y aurait il personne dans une résidence pour se munir d’une bombe anti graff à 15 € où d’un peu d’acétone et un chiffon ?

La répression il n’y a que ça. Les pays qui ont résolu le problème l’ont appliquée avec sévérité.
Surveillance, recherche Internet, peines exemplaires, travaux d’intérêt 50/100h voire plus, prélèvement sur comptes bancaires ou acquis sociaux. Pour le moment ce sont toujours les mêmes qui payent, stationnement, chiens sans laisse dans un parc... Nous sommes des délinquants et les tagueurs des artistes.

Réponse à Daniel : peut être parce que le1er jour de l'année on aimerait lâcher prise et surtout avec tout ce qui nous pollue tout le reste de l’année, n' est ce pas.
Bonne et belle année
Marie

A Sharon Hobby : L'esthétique du paysage urbain est géré par des spécialistes. Dans le Marais, déclaré Site Patrimonial Remarquable (SPR) auquel on est tous attachés (hérité du PSMV), cette responsabilité est dévolue à l'ABF (architecte des bâtiments de France). Ces gribouilleurs et leurs créations échappent totalement au contrôle tout comme ils ne se soucient aucunement de l'accord des propriétaires. De la complaisance à leur égard s'apparente à une apologie de l'anarchie. Est-ce là ce que nous voulons ?

@Elisabeth : Vous avez raison Elisabeth, la mairie de Paris n'a pas vraiment l'intention de s'en prendre aux tagueurs qu'elle chouchoute comme elle chouchoute les skateurs. C'est un vivier électoral pour Hidalgo.

Que les faiseurs de tags paient le prix !

Nous sommes le 1er Janvier, soyons positifs!

Félicitations au service de propreté de la ville de Paris!
Je suis toujours étonné par le peu de commentaires entrainés par les mails de Vivre le Marais. Rarement plus de 10.
Il y a je crois environ 200O membres de l'Association. Pourquoi si peu de réactions? Manifestez vous. C'est toujours interessant et utile.
Bonne année à tous.
Daniel

bonjours,
en effet les tags sont d'un visuel un peu agressif; néanmoins il y a des belles réalisations de streetart sur des rideaux métalliques, notamment des motifs d'oiseaux comme j'en ai vu dans le 75010
Sharon Hobby

Savez-vous qu'il existe dans Paris-centre justement de magasins dont la spécialité est la vente des bombes de peinture qui servent à propager les horreurs que vous dénoncez à juste titre ? c'est comme les magasins de vente des mortiers d'artifice qui sont utilisés contre nos forces de l'ordre. Notre pays marche sur la tête !

La comparaison des deux photos du même site est éloquente. On réalise à quel point la maltraitance des commerces et de leurs rideaux métalliques contribue à la création d'une atmosphère misérable et inquiétante

Beau diaporama publicitaire. Il est vrai que dans le noir moyennant quelques spots bleus sur une sélection choisie des 2 ou 3 rues "illuminées", des 3ou4 sapins de l’Hôtel de Ville filmés sous tous les angles etc..J'ai bien peur que les Touristes se sentent floués.
Quant aux tags le moindre panneau,plot, poubelle, boite aux lettres, pot de fleurs, banc etc ...et même les trottoirs, alors Madame Brosselle avec ses vaporisateurs et ses torchons ... Nous sommes arrivés à un tel point que seules des opérations commando avec comparution immédiate des fauteurs réussiraient à calmer le jeu. Mais ??

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)