Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Dans le tunnel des Tuileries, le street art s'élève au rang d'art pariétal ! | Accueil | Contrôle technique des deux-roues motorisés : Le Ministre des transports et notre Députée nous expliquent les raisons d'une reculade.... »

09 août 2022

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

La mairie de Paris a-t-elle enfin compris que ce sont justement les aménagements haussmannien de la voirie qui font le charme de la capitale, non ce délire écolo moderniste à la ramasse qui au contraire enlaidit les rues de la capitale, délire qui permet entre autre à une population de rongeurs d'avoir gite et couvert au pied des arbres, dans ces jardinets ressemblant plus a des décharges qu'à de jolis parterres de fleurs.
Espérons que le changement d’aménagement reste et prospère dans toutes les rues de la capitale.

Approuvons le retour au pied des arbres parisiens des grilles en fonte.
monica

Ayant eu la responsabilité du pied d'arbre 10 rue de Moussy pendant quelques années, je vous confirme que les dégradations par les déchets de la société de surconsommation comme les sapins de fin d'année, sont décourageantes, en plus des trous de rats, j'avais seulement réussi une année une belle touffe d'ipomées. La ville n'a jamais aidé les possesseurs de permis de végétaliser : j'avais demandé du terreau, un seul sac avait été vidé pour 9 m2, soit se moquer de la tête des gens. L'ex-conseil de quartier Arsenal avait paré le bd Morland, une techno-parade a tout emporté. Il y a pourtant dans certains quartiers de très belles réalisations, peut-être n'êtes-vous pas passé devant et au bon moment ?

On appelle ça des "parcs à cochons", il y en a partout dans Paris et c'est chaque fois désolant.

Je suis complètement d'accord avec Marie. C'est bien de corriger ses erreurs, c'est encore mieux de réfléchir avant de faire n'importe quoi avec l'argent public, puis de le défaire. La mairie qui évoque à tout propos la démocratie participative devrait tenir compte des avis (en réalité pertinents et legitimes) des citoyens, avant de mettre en oeuvre des solutions irréfléchies aux conséquences désolantes pour Paris.

Ouf! La rue de Moussy était, il est vrai, un des archétypes de "l'abomination de la désolation". Il en reste beaucoup, beaucoup. Espérons que toutes les grilles retirées n'aient pas été vendues en (grande) partie. Espérons, également, que la ville de Paris saura s'entourer de vrais jardiniers, paysagistes professionnels aguerris etc plutôt que 'd'ingénieurs écologues' comme j'en ai rencontré un la semaine dernière (en Bretagne). Cette nouvelle dénomination ronflante n'est en rien liée à un diplôme d'ingénieur, ni même à un quelconque diplôme en Botanique, agriculture etc, etc, mais elle permet à de (total) incompétents de conseiller, décider, imposer, arracher, préserver, remplacer des arbres, végétation, flore etc en totale contradiction avec les connaissances acquises et surtout vérifiées. ?????

En plus de leur laideur absolue, de l’aspect négligé de ZAD qu’elles donnent à nos rues, deux gaspillage et de la perte des pièces de ferronnerie que sont nos belles grilles parisiennes, ces « fosses à arbres » -puisqu’il semble que ce soit le joli nom qu’on leur a donné- sont une entrave à la circulation des piétons et particulièrement des personnes à la mobilité difficile.
Le retour en arrière est salutaire mais pourquoi avons nous dû subir ca?
L’argent public n’est jamais un problème pour ces gens qui le gaspillent sans compter au profit de réalisations catastrophiques

Bien bonne nouvelle.
Espérons que ces efforts soient poursuivis pour que Paris retrouve enfin sa beauté originelle.

Enfin le retour à la raison et à l'esthétique !
Merci à Vivre le Marais de nous informer de tout cela
Mais comment des élus responsables peuvent-ils se faire autant abuser par ces écolos de pacotille dont les œuvres et manœuvres relèvent de sectes qu'on croyait disparues : sans doute au nom d'alliances perverses et d'une démagogie sans aucunes limites.
In fine la démocratie aurait-elle des limites ?-(

PS : Comme disait l'autre: si tu ne veut pas te faire gouverner par des imbéciles, engage toi en politique ... sinon tu leur laisses le champ libre

Lu et approuvé !
C’était d’une laideur abandonnée absolue !
En compensation, ne peut-on pas encourager les copropriétés à verdir leur(s) cour (s) ? 80cm de terre suffisent à héberger un arbuste …
Merci pour ce blog très fourni et intéressant!
FB

BATIRAMA écrivait en début d'année à propos de ces pieds d'arbres : "Enclos en bois pourris ou cassés, remplis de mégots et autres déchets, végétation non entretenue, épanchements d'urine ou déjections canines : ces fosses d'arbres de 3 mètres sur 3 étaient particulièrement visées par les militants de saccageParis, un mouvement surgi en 2021 pour dénoncer le bilan d'Anne Hidalgo en matière de propreté, de mobilier urbain ou d'aménagement de l'espace public."


La beauté d'une ville est faite aussi de petits riens qu'un rien peut détruire !

Prenons acte de ce retour vers ces "petits riens " qui font Paris !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)