Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« En ce 21 juin 2012, une ère nouvelle commence pour la propreté de Paris | Accueil | Des affiches sauvages qui se donnent des airs de légitimité .... »

22 juin 2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

bonjour,

J'habite le XIX sur le bassin de la Villette et les riverains souffrent de nuisances sonores dues à l' affluence de plus en plus grandissante des berges du bassin
Des tapages de tam tam, fanfares et autres musiciens avec ampli...
des gens qui hurlent,chantent jusqu'à 4h du matin
Barbecues sauvages,vente d 'alcool à la sauvette....
les gens urinent partout sur les façades d 'immeuble et recoins sombres.
C 'est aussi le théatre de tous les trafic de drogue implanté depuis plus de 20 ans dans le quartier,cette affluence n 'arrange pas les choses.
Un arrêté préfectoral a été mis en place l 'année dernière contre la vente d 'alcool permettant à la police de verbaliser plus facilement une pétition a même vu le jour (contre )
ainsi que des panneaux incitant au respect du lieu pour la propreté ,le voisinage ...
nous sommes un certain nombre à nous révolter
Et relayer notre mécontentement auprès du maire Roger Madec

et le peu de bar existant sur le bassin posent de graves problèmes
Bar Ourq quai de la Loire de nombreuses plaintes sont en cours
Bastringue et Belle Rive quai de la Seine angle Riquet qui s 'étalent et empêchent les gens de passer normalement sur les trottoirs et leur foule font de grosses nuisances sonores s'étend sur la rue et les berges.

Depuis qq mois deux péniches accostées quai de la seine louent leur salles à des soirées privées en ne respectant pas les riverains. "Anako" et "La demoiselle"
musique à fond et sorties de soirée bruyante non encadrée sur le quai

je suis solidaire de votre mouvement et je veux bien signer des choses pour vos actions.

Hé ben voila. la meilleure à chose à faire c'est de vous en allez...dans la Creuse

Je crains que, malheureusement, la Ville ne pousse les habitants à bout. Que faire devant un tel laxisme, une telle démission du pouvoir politique.
Nous sommes témoins chaque jour de nouveaux débordements : espace
public approprié par des intérêts privés, bruits, non-respect des lois... Et tout cela en toute impunité.
Que dire de ces commerçants qui s’approprient ainsi un bien qui ne leur appartient
pas ? Et nous les habitants et contribuables nous subissons une double peine : espace public confisqué et taxes non payées à la ville. Comme vous les dites :"un élu de la République [dit] que les lois ne sont pas nécessairement destinées à être appliquées et que son rôle [est] de "réguler" les conflits lorsqu'ils se présentent". Un élu n'est pas là pour faire respecter la loi ? Mais alors pourquoi l'a-t-on élu ?
Et les politiques font mine de s'étonner au soir des élections du taux record d’abstention. Pourquoi les élire puisqu'ils semblent ne servir à rien ou pire, qu'ils servent des intérêts contraires à l'intérêt général ?

Gilles

j'aime beaucoup ce que vous faites, continuez!

bravo pour votre engagement!

Je m'associe complètement aux réactions des représentants de Vivre Paris. La municipalité s'est donné la peine d'organiser les Etats Généraux de la Nuit, de publier un nouveau règlement d'utilisation de l'espace public, pour ensuite laisser faire ceux qui ont intérêt à s'approprier l'espace et le temps de tous... Que de temps et d'argent perdus! Les habitants doivent donc réagir et résister.

Monsieur Peninou semble oublier que les bruiteurs qui viennent se "distraire" ds nos quartiers ne sont pas électeurs dans l'arrondissement.
Par contre les "bruités" le sont...

Bonjour,
un compte-rendu à faire parvenir au site Delanopolis!
Il est navrant de relever que la police et la mairie s'accordent à fuir leurs responsabilités. A ce rythme, l'autodéfense n'est pas loin!
Pour les nuisances, dans mon quartier, nous subissons les concerts assourdissants du palais de Tokyo (hier de22H-4h du matin), établissement d'Etat......

Merci de mener ce combat de longue haleine !

Nous comprenons la "sainte colère" de Mme Bourguinat
Il est vraiment nécessaire de répéter à quel point les usagers de la Ville n'en peuvent plus de ce laxisme
incroyable qui prévaut dans autant de domaines.
On relève aussi l'esprit incroyable de cette "médiation" qui n'a d'autre but que de faire accepter par les habitants n'importe quel débordement.
Il y a peu, le commissaire du 18ème, nous suggérait que les associations donnent un label aux musiciens de rues pour leur donner le droit de jouer de la musique amplifiée sous nos fenêtres.
Invariablement nous répondons que les associations n'ont pas de pouvoir législatif ou règlementaire, et que le respect de la règle doit être le même pour tous.
Il faut noter tout de même que par rapport à la position exprimée par certaines organisations de commerçants lors de la dernière séance du comité de suivi des EGN,
M. Péninou a une attitude plus raisonnable.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)