Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Enseignes et Devantures du Marais : un lent, trop lent cheminement vers le respect des normes ... | Accueil | Des acteurs du projet de "La Jeune Rue" devant le Tribunal de Commerce »

07 février 2015

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

A lire l'article de Rafaële Rivais sur le blog du Monde : Quand les clients du bar confondent trottoir et comptoir (http://minilien.fr/a0nxgl)
Aux apôtres du soi-disant "vivre ensemble" "déménage, casse-toi, tirez vous, allez habiter ailleurs, partez à la campagne, allez à Rodez" ne devraient pas faire partie de votre vocabulaire.


Bizarre surtout que certains ne parviennent pas à s'amuser sans nuire aux autres.

Il s'agit simplement de respect et de vivre ensemble.

Oui à la fête, mais pas au détriment des riverains et de leur sommeil.

N'est pas simple à comprendre ?

Réponse à "azercom" :
Le COX a été le seul à attaquer notre association en justice. Il est resté le seul avec lequel nous avons un litige dans tout le Marais. L'acharnement a été de son fait, pas du nôtre.

Réponse à jeff keller :
Dont nous apprécions la modération.
Sur la concertation : il y a eu une multitude de réunions sur le sujet à la mairie du IVe. Elles se sont conclues par une "charte des bons usages de la rue des Archives", signée y compris par le COX le 25 mai 2010, mais jamais respectée. On ne peut pas imaginer davantage en matière de concertation. De plus, le COX nous a fait traduire en correctionnelle pour prétendue diffamation et injures publiques, bien avant que les riverains ne décident cette action devant le tribunal administratif. Il a été condamné par deux fois en référé et en audience plénière. Vous voyez donc que nous ne sommes pas ceux qui attaquons les premiers et sans concertation. Cher Jeff, vous avez frappé à la mauvaise porte !

Je ne comprends pas cet acharnement contre le Cox, qui a 23 heures a fermé ses portes ou est quasi vide. Il existe tant d'autres problèmes dans le secteur, que ce soit autour de la Perle ou du Cud qui eux sont ouverts toute la nuit et ont des hordes de gens bruyants, sans compter toutes les nuisances de sécurité autour (voleurs, agresseurs etc). On ne parle jamais du Cud, alors qu'avec tout ce qui traine autour il yy a des problèmes très graves de sécurité, pas forcément dus à la clientèle d'ailleurs... mais visiblement ça n'existe pas. Je ne suis absolument pas pour dire aux gens d'aller vivre ailleurs, je n'ai rien pour le Cox dont je ne suis pas client, ni contre d'ailleurs... le respect de chacun est la première chose.

Comme d'habitude, les arguments des défenseurs de ce type d'établissements révèlent un niveau de tolérance proche du zéro absolu.
Que dire de cette arrogance de penser que ce sont les gays qui ont valorisé le Marais! Oui ils y ont contribué mais de toute manière le patrimoine architectural unique et l'emplacement central du quartier ne pouvait qu'en faire un des endroits les plus désirables de Paris.
Concernant cette décision du Tribunal Administratif, elle participe des reculades et des abandons de l'Etat (Mairie et Préfecture) qui est incapable de faire appliquer les lois de ce pays, plus par absence de volonté que par manque de moyens.
Pour le futur, les habitants, qui sont avant tout des citoyens, vont continuer à s'organiser et à faire valoir leurs droits face à de telles dérives.

Cher Franck,
Je connais la fable "Le coche et la mouche" dont l'expression française
"la mouche du coche" provient. Je connais également bon nombre de
propriétaires de galeries du troisième, il y a beaucoup d'habitants qui ont acheté dans le troisième comme dans le 11, comme dans le deux pour se trouver a proximité du quartier dit festif du Marais, donc le 4.
Autre point, "La perle" bistrot festif du troisième et largement
aussi bruyant que le Cox n'a pas que je sache eu à subir autant d'hostilité.
En outre, j'habite personnellement à l'angle de la rue Saint-maur et
Oberkampf dans le quartier dit "festif du onzième" et qui est je peux vous
l'assurer beaucoup plus bruyant que les quelques bars du 4. Il y a une concentration véritablement énorme de bars, ouvert pour la plupart toute la nuit, contrairement aux bars du Marais qui ferment à deux heures voire avant. Il y a également des groupes très importants de jeunes qui pratiquent le phénomène de "binge drinking "dans la rue ce qui est le plus dommageable pour notre tranquillité.
Pour autant,
nous les riverains, n'avons pas attaqué les propriétaires de ces bars,
il y a des concertations, entre riverains et patrons de bars et le
quartier en sort grandi.
Bonne journée
Jeff keller

Nous devons soutenir vivre le marais !

Il y a plusieurs "vitesses" au droit :
1ère vitesse : Le droit à sa source, i.e. le droit écrit qui prévoit en l'occurrence : 1/ dans un arrêté préfectoral qu'on ne peut pas boire de l'alcool sur la voie publique en dehors d'une terrasse autorisée; 2/ dans le règlement municipal des terrasses que le trottoir est trop petit pour qu'une terrasse soit autorisable. De ce droit il résulte que le "Cox" n'a pas le droit de laisser ses clients consommer debout sur le trottoir. Tous ceux qui ont des ravalement à faire ou autres obligations citoyennes fixées par des règlementations de même source savent la force de ce droit en cas de résistance : ils s'exposent à des sanctions que les juges confirmeront.
ais, quand il s'agit d'un bar qui ne respecte pas ces sources, il en va autrement.
2/ 2è vitesse du droit : celui décrété par des juges du tribunal administratif de Paris au service des intérêts d'un bar très fréquenté par un large public. Il s'agit d'un droit émancipé de la contrainte réglementaire. Tiens ! Voici qui est original dans un cas où l'on entre si clairement dans les prévisions de la réglementation.
Au nom de quoi, donc, faire fi de l'autorité du règlement ?
De nombreux commentaires se réfèrent à la liberté fondamentale de boire un coup et de faire du vacarme sous les fenêtres des riverains.
Au secours ! Retombons sur terre ! Pensons sérieusement à ce que c'est qu'une liberté, à ce que représente une réglementation qui protège les droits fondamentaux des habitants des villes (dormir, circuler) et à ce que doit donc être l'espace public !
La Cour européenne des droits de l'Homme n'apprécierait pas le jugement qui fait triompher "le cox" de tant d'années de mépris du contrat social !
Alors gageons que la cour administrative d'appel rectifiera le tir à l'occasion d'un recours que l'on ne peut qu'appeler de ses vœux.

Réponse à Ann O'Nym :
Enfin un commentaire argumenté ! Aussi, nous nous faisons un devoir d'y répondre.
En effet, un juge s'est prononcé. Sur le fait que la réaction de la police, selon lui, a été proportionnée aux manquements que personne n'a contestés.
Où vous dérapez c'est quand vous fustigez "nos petits intérêts personnels"
Vous oubliez ceux qui enregistrent des revenus en exploitant l'espace public à leur profit. Pour ce qui nous concerne, nous ne sommes préoccupés que de "qualité de vie".
Quant à la mairie de Paris, vous êtes mal informé : elle a refusé son autorisation de terrasse au bar en 2014 au motif qu'elle est "de nature à perturber la tranquillité des riverains"

Lire les propos ubuesques des défenseurs du Cox et autres bars à la clientèle gueularde est atterrant!
1) Messieurs, Mesdames les "fêtards", le leitmotiv qui revient dans vos assertions, "fichez le camp ailleurs si vous n'êtes pas contents" est un non-sens car on peut vous retourner cette friandise nommée antériorité:si donc on habite depuis 50 ans dans le quartier on pourrait interdire tout nouveau commerce! Accepteriez-vous que les bars et autres qui se sont installés depuis 15 ans, comme quelqu'un le signale,soit sans autre forme de procès délogés de Paris? Vous voyez bien que vous avez tort de raisonner ainsi.
2) Depuis des décennies des scientifiques et médecins ont étudié le sommeil, l'audition et l'impact du bruit sur la Santé. On sait que le sommeil est un besoin fondamental pour l'être humain qu'il soit citadin ou campagnard et qu'un adulte a besoin d'au moins 7h de sommeil par 24h. Comment voulez-vous qu'un voisin d'un bar ouvert jusqu'à 2h ou 5h du matin tout au long de la semaine avec un clientèle braillarde alors que lui-même doit se lever à 6h ou 7h du matin soit pour aller travailler, étudier etc.. peut trouver le repos et avoir une vie normale?
Si vous n'admettez pas ce propos, c'est que vous n'avez aucun respect pour la vie d'autrui et que vous ne comprenez pas ce que maintenant on appelle le "vivre ensemble" et qui se nommait urbanité ou encore plus simplement savoir-vivre.
3) Les riverains qui se plaignent du vacarme qui n'a fait qu'augmenter ces dernières années ne sont pas quelques grincheux mais en majorité des travailleurs qui veulent tout simplement garder leur force de travail aussi bien manuel qu'intellectuel. Ils ne demandent pas que la fête n'existe plus, ils demandent tout bêtement que la fête se fasse dans des lieux appropriés , que les bars et autres cabarets ferment leurs portes et... leurs fenêtres et que la clientèle ne soit pas bruyante à la sortie. Est-ce trop demander? A moins que vous ne conceviez la "fête" qu'en gênant les autres...


C'est étrange cette idée reçue qu'une communauté aurait " relancé le marais". Moi j'y suis née en 1976. il y avait un boucher, Félix potin et les marchands de crayons de couleurs marchaient bien et m'appelaient par mon prénom. Je ne sais pas si il y a de quoi se vanter d'avoir fait éclater un écosystème qui fonctionnait très bien pour installer des bars bondés, des magasins de fringues et de sec toys. Moi je pensait qu'il fallait être tolérant dans la vie et que dire" dégage, tu n'es pas comme moi donc pas branché" a des gens qui veulent vivre chez eux en étant respectés c'est assez sectaire ?? Moi je ne dégage pas, jeff, je ne dégage pas Da Costa. Car je me suis installée avant tout ça, mes parents aussi et qu'on n'est donc pas naïfs. Mais puisque nous étions là avant tout ça, nous devrions aussi pouvoir vous demander, aux fêtards irrespectueux de dégager. Or, ce n'est pas ce que nous faisons, nous voudrions seulement que les habitants et les beautés de ce quartier extraordinaire, qui n'a d'ailleurs pas besoin du Cox pour attirer les touristes, Carnavalet et soubise ont plus d'atouts me semble-t-il...- soient respectés. Si vous aviez ça en bas de chez vous, que diriez vous?

« Triste, triste nouvelle pour la démocratie et la justice! »

Donc, la justice ne vaut que quand elle décide dans votre sens?

Je dirais le contraire. C'est une bonne nouvelle pour la démocratie et la justice. Vous avez pu ester et faire valoir vos arguments. Ces derniers n'ont pas convaincu un juge. La faute à qui? A la justice?

Elle ne vous a rien demandé la justice, elle a mieux à faire que de protéger votre investissement immobilier, elle protège la "communauté" des citoyens de notre pays, pas vos petits interets personnels.

Vous avez demandé à la Mairie, ils ont dit non.
Vous avez demandé à un juge, il a aussi dit non.

Je pense que le message ne peut être plus clair : pour vos prétentions, c'est NON.

Ann O'Nym.
Témoin de la gentrification du Castro dans San Francisco, résultat entre autre, d'actions de groupe comme le votre.

OK Stefano mais a part boire des pintes de biere je vois pas ce que je peux trouver a crouter dans ce bar qui n'est en fait ouvert que le soir et qui en plus me bouche l'acces au petit restau HD Dinners qui est juste a coté.
Tu devrait changer d'argument

Ok, si vous préférez des commerces de luxe qui remplacent tous les petits commerces (barsn resto...) qui font venir du monde dans le quartier, OK. Soit. mais après, les vivants du quartiers iront faire leurs courses + iront manger ailleurs puisque CES nouveaux commerces de luxes ferment le soir et les jours non-ouvrés et là, effectivement, le quartier seront effectivement mor... et calme.

Faudra-t-il que Paris finisse pas ressembler au New York des années 80 pour que ces désordres soient proscrits ?
Comment nos élus et institutionnels peuvent ils moralement cautionner ce tapage de nuit pour leurs administrés dont certains sont malades, ont des enfants ou simplement travaillent? Honteux

Festif c'est un grand mot. La fête, c'est de sortir de l'ordinaire, du quotidien. Votre fête festive de tous les jours n'est pas une fête, votre comportement n'est pas festif; vous combattez l'ennui de votre désœuvrement, vous ne savez pas quoi faire de vous-même, votre univers est vide, vous le remplissez de bière,de bruit, vous tapez sur les tables, vous hurler pour meubler vos insomnies.
Soyez plus sérieux pour être heureux !
Paul

La fermeture de la terrasse du COX pourrait liberer quelques centaines de clients tristes (les même depuis 20 ans) qui fréquente cette établissement par ennui car ils n'ont pas de vie privée.

Libérez ces victimes!
Stop à la grosse bière du COX!

Je réponds à Jeff Keller :
Cher Jeff,
Connaissez-vous la fable de la mouche du coche ? (La Fontaine). Votre argumentaire me parait s'en inspirer.
Le IIIe s'est développé bien plus que le IVe, sans l'aide dont vous parlez. Il gagne des habitants alors que le IVe en perd. Autour de 85 galeries d'art s'y sont installées (pas seulement des boutiques de prêt à porter) et beaucoup de métiers d'art et de création. Vous ne devriez pas stigmatiser une partie de la population du Marais en lui attribuant des mérites qu'elle n'a qu'en partie : tout le monde ici a mis la main à la pâte et y est allé de sa créativité. Pensez-y !

Bonjour,
La mauvaise foi de certains habitants de ce quartier m'étonnera toujours, les commerçants gays ont transformé le quartier marais en quartier branché, il y a 30 ans ce quartier était à la limite de l'insalubrité, le prix du mètre carre à explosé grace aux gays, je trouve que vous procédez d'une logique pour le moins déplorable, vous seriez prêt à accepter le beurre l'argent du beurre et le sourire de la crémière, un peu d'intelligence et de bon sens et de dignité messieurs dames
Jeff Keller

Si le bon sens ne prévaut plus dans la justice française ç est qu on a du souci à se faire. Car enfin qui agresse qui ? Une autre piste devrait pouvoir être envisagée c est la perturbation du trafic de l autobus 75 qui gêne les usagers de la ligne. La RATP pourrait aussi être concernée par cette affaire.

Je lis avec tristesse les messages des contestataires. Tristesse car les propos sont violents, sans aucune humanité, sans le moindre effort de compréhension de l'autre, en l'occurrence, le riverain. Ce sont des propos de haine. Messieurs vous n'êtes pas Charlie, moi je le suis.

Bravo !! il y en a marre de réduire les libertés pour un oui ou un non. Le marais est un quartiez vivant, qu'il reste ainsi.

je ne comprends pas ce genre de recours ??? Quand vous vous etes installez dans le quartier vous pensiez à quoi?
les soirées, les fêtes et autres démonstrations de rues sont parties intégrante du Marrais depuis 1980. C'est le Marrais!!! N'avez vous pas été naïfs au point de penser qu'avec l'arriver de vos petites personnes tous ca aller disparaître? Ne me dites pas que quand vous avez signez vos Baux ou Vos actes de propriété vous pensiez que tous ce beau monde aller partir? La plupart des bars sont ouvert depuis au moins 15 ans si ce n'est plus, pensiez vous qu'ils allaient plier bagages apres votre arrivé? Maintenant une autre question... Voulez vous vraiment un quartier envahit de boutiques de luxe qui par leur présence vont faire exploser le prix des loyers et s'envoler les prix de l’immobilier et par la même occasion extraire toute la substance et le charme de ce quartier? Pensez vous que les petits commerçant résisteront longtemps face à cette vague d'embourgeoisement?

je suis sidéré par ce jugement !
Ou est l'intérêt public !
Je suis outré par certains commentaires !
Pourquoi devrais-je aller vivre ailleurs alors que j'habite ce quartier depuis que je suis né, que mes parents y habitent ainsi que mes enfants ?
j'aime sortir, j'aime les bars.....mais il y a des limites aux invasions sauvages
Voulez vous un quartier sans habitants ?

Le commentaire de "Dominique" répond collectivement à ceux qui n'ont pas d'autre formule que "allez vivre ailleurs" à l'adresse des habitants (curieusement ils n'ont pas l'idée que cette suggestion puisse aussi s'appliquer à ceux qui dérangent)
Les nouveaux commentaires qui reprendraient cette déclaration éculée et non conforme à l'humanisme élémentaire seront écartés au nom de la modération qui veut que ce blog est fermé aux injures, discriminations, personnalisation et références politiques.

Cette sacre sainte rengaine d'aller vivre ailleurs !!! C'est fou ça je m'installe je mets le bazar en me contrefichant des environnants (voisins - architecture - histoire d'un quartier ou d'un autre )
Paris est la première destination touristique ne l'abîmons pas en taguant des façades. En dénaturant le paysages en y braillant toute les nuits - vous voulez que Paris vive la nuit pour le faire mourir la journée - la vie c'est une mixité de population (des familles - des enfants - des jeunes - des vieux ) mais tout le monde doit vivre dans le respect de l'autre .
La liberté s'arrête ou elle ne nuit pas au voisin
Et la d'encombrer les trottoirs tous les jours empêchant les riverains de circuler ( c'est bien une atteinte a leur liberté )

Vous devriez avoir honte de vouloir changer le visage du marais : c'est un quartier festif vivant et bruyant. C'est ainsi et c'est génial ! Vous voulez du calme ? Vous gagnerez de l'énergie à simplement demenager. La vie est courte, ne gâchez pas la votre a vouloir tuer l'ambiance si exceptionnelle du Marais. Acceptez que ce quartier soit particulièrement vivant.

Le point de vue d'une minorité cherche à prend le pas sur les Lois républicaines; une minorité n'a pas à nous enjoindre de vendre ou d'habiter "ailleurs". Il fut un temps oû l'intelligence demeurait dans ce quartier, ex: Balzac, oû des artisans travaillaient et vivaient en bonne harmonie (maroquinerie, bijoux) et "le monde entier" (comme dit un internaute ) venait dans le Marais, à la fois pour les achats mais aussi découvrir les beautés architecturales, et non pour "voir" les barbouillages qui vandalisent les murs du Marais par des gens qui se disent artistes. Si certains ne sont pas contents, nous leur retournons leur conseil, allez ailleurs !

Réponse à Sébastien :
Si nous vous comprenons bien, vous préconisez des déplacements de population ? Des gens pourtant qui ne demandent qu'une chose : que les lois républicaines soient respectées.

Bonne nouvelle qu'on ne prive pas ce bar de faire l'événement toutes les soirées. Il est connu dans le monde entier et permet à Paris d'être encore plus attractif touristiquement.
Que ceux qui sont dérangé par ce bar, aillent habiter dans le 15e.
C'est un jugement qui fait plaisir à une grande majorité de citoyens, n'en déplaisent à vous

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)