Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« L'Hôtel de Vigny (IIIe) a été le premier et sera le dernier dans son genre... | Accueil | Qui sera Maire de Paris en 2020 ? entretiens avec Pierre Aidenbaum, Maire du IIIe... »

01 mai 2019

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

vous évoquez la question des anciens locaux commerciaux de grossistes transformés en logements AIR B AND B, au fil d'un recensement des actions d'urbanisme de l'arrondissement
qu'en tirez vous pour le bilan que vous tentez ? ce n'est pas du passé , c'est actuel, et c'est un phénomène massif , qui va a l'encontre de l'égalité devant la loi, notamment eu égard aux reglementations de l'hotellerie.
POurtant les élus ne semblent pas s'en soucier.
Les anciens locaux commerciaux étant très concentrés dans quelques rues ce sont les memes rues qui vont "bénéficier " de la concentration des logements Air BndB
Mais aucun problème : cette transformation recueille le meme mutisme que naguère les livraisons perpétuelles.
Et ces rues vont se munir de marchands de sandwiches et des consignes pour les bagages : c'est la logique économique
Bref de quoi se plaint on ?
Quant a dire que la SEMAEST a enrayé la diffusion des commerces de gros , hum , hum, mieux vaut passer ....

Pour Vivre le Marais, j'habite le passage sainte avoye depuis février 1980, j'en connais toutes les péripéties, j'ai voulu rappeler que nous n'avons jamais été soutenu par la Mairie que ce soit pour les tags, la rénovation ou les nuisances causées par la crèche. La principale qui n'a jamais été prise en compte par la Mairie est les hurlements des enfants qui nous obligent à vivre double vitrage fermé tout l'été. La direction de la petite enfance devait étudier la possibilité de pare bruit. Cela doit faire 10 ans c'est dire que l'étude est soit très poussée, soit enterrée. Il est évident que nous ne sommes pas pris au sérieux et que nous passons pour des gens qui n'aiment pas les enfants.

Une précision pour jps : La mairie n'est pour rien dans la rénovation du passage mais c'est elle qui a démoli le hangar SERNAM délaissé et délabré qui avait fini par servir de local pour les restaus du cœur, pour faire construire à la place une crèche neuve. Cette transformation a servi de tremplin à la rénovation de la cour, qui a été remarquablement conduite par les propriétaires du passage.

La rénovation du passage sainte avoye ne doit rien à la Mairie au contraire nous n'avons jamais été entendu lorsque il a été envahi par les tags, les copropriétaires ont financé entièrement la rénovation dont la facture a été lourdement augmentée pour donner satisfaction a l'ABF. Propriété privée pour le nettoyage des tags mais obligation de travaux pour l'ABF.

La situation de l’ilot Saint Martin/Blondel/Saint Appoline n'a fait que s'aggraver ces dernières années.
Mr Aidenbaum nous a promis il y a quelques années que les salons de coiffure africaine n’allaient jamais traverser le BD Saint Martin.
Quand on voit que rue Blondel deux nouveaux salons vont encore ouvrir, et ce qu’on subit comme nuisances : prostitution, drogues, attroupement d’hommes alcoolisés.
Non, Mr Aidenbaum n'a transformé que la partie qui entoure sa mairie et a abandonné une partie de sa circonscription à son calvaire.

La rue Golotte, les conseils de quartier trustés depuis 20 ans par les memes personnes font partie des échecs notoires qui pourrissent encore la vie de quartier.

Réponse à "Narayan"
Nous avons décidé de publier ce commentaire en dépit de son caractère excessif parce que nous respectons la liberté d'expression et que nous savons que nos adhérents (dont ce monsieur ne fait pas partie) sont en mesure de juger ce qui et raisonnable et ce qui ne l'est pas.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)