Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Anne Hidalgo prévient : "on ne pourra plus traverser Paris d'est en ouest en voiture". Des riverains s'inquiètent de la saturation des "petites rues" | Accueil | Marché Ste Catherine : les résidents, les touristes, la culture reprennent toute "Leur Place".... »

04 octobre 2020

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Entièrement d'accord avec@cemekepirketou: l'insécurité augmente avec les consommateurs et les revendeurs de drogue.

Il faudrait penser aux personnes âgées qui ne font pas de vélo et qui ne prennent pas les transports en commun par peur du covid, et dont le seul moyen de se déplacer reste la voiture. On ne pourra bientôt plus traverser Paris d'Est en Ouest

Pour les coronapistes il faut comprendre que c'est la seule façon pour la mairie de Paris d'installer des infrastructures cyclables et d'éventuellement les rendre ensuite pérennes, le plan vélo de la précédente mandature n'ayant été réalisé qu'à moins de 50 % entre autre du fait des vétos de la Préfecture de Police (PP) et de l'Association des Architectes des Bâtiments de France (ABF). Même si c'est politiquement incorrecte, on peut dire merci au virus pour les prises de conscience écologique planétaire qu'il provoque dans l'humanité. Il y a en effet un recul des contrainte terrasses éphémères : « Les installations peuvent être autorisées, soit d’un seul tenant, soit scindées, sans pouvoir excéder 50% de la largeur utile du trottoir. Une zone contiguë d’au moins 1,60 mètre de largeur doit être réservée à la circulation des piétons » alors que c'était précédemment 1,80 m. La mairie de Paris est clientéliste, au détriment des riverains, elle favorisera toujours les commerces opportunistes du tourisme festif, qui n'apportent rien à la vie en ville mais au contraire dégradent à plusieurs niveaux l'atmosphère des rues. Entre autres, dans les bars du soir, la forte musique électronique ne sert qu'à faire hausser le niveau sonore pour que les personnes parlent plus fort, aient soif et consomment plus. De plus les consommateurs de tourisme festif du soir souvent alcoolisés voire en état d'ivresse, sont aussi des consommateurs de drogues divers, ce qui attire les circuits de revente de drogue qui apportent une forte insécurité dans les quartiers concernés, point qui n'est pas souvent mentionné.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)