Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Esthétique, urbanisme, terrasses : comment s'y prend la Maire pour dessiner Paris à son image ? | Accueil | Il y a aussi de bonnes nouvelles à Paris-centre.... »

28 avril 2021

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

La Fronde abusait déjà avant les terrasses de son emplacement le soir à partir de l’apéritif en imitant avec moins de succès heureusement le Cox. Commerçant peu sympathique. Il faudra combattre cette maire mal élue qui n’aime pas sa ville.
C’est du #saccageparis

Encore une fois, rien n'est pensé ni anticipé. Le souci esthétique est congédié, le respect des riverains n'est pas assuré. Aucune concertation. La reine-maire décide et le bon peuple n'a qu'à suivre. Cette façon de gérer la ville est grotesque.

En marge des commentaires déjà faits, j'ai été surpris du titre de votre article, cher Gérard : "...comment Anne Hidalgo va-t-elle refermer la boite de Pandore qu'elle a imprudemment ouverte ?" Je ne peux croire qu'à une fausse naïveté de votre part. Il est évident, et elle l'a dit sur France Inter, qu'elle n'a aucune intention de refermer quelque boîte de Pandore que ce soit. Elle ne l'a d'ailleurs pas ouverte "imprudemment" mais en parfaite connaissance de cause et avec l'intention à peine cachée il y a un an, de pérenniser ces fichues terrasses. Mme Hidalgo trace sa route, indifférente aux remarques qui ne lui plaisent pas, elle a été réélue, sans doute mal au plan de la participation mais tout de même démocratiquement et maintenant elle applique, sans retenue aucune, ses idées préconçues.

Mme Hidalgo se contrefichant et haïssant royalement tous ceux qui ne pensent pas comme elle il n’y a en effet que la pression des réseaux sociaux qui pourrait la faire un peu dévier de ses rails autoritaires.
Dont acte.

Bien sûr il fallait lire, dans mon précédent post, " parler des débordements" et non en "répondre". Toutes mes excuses et bonne lecture. MBénédicte

Sans revenir sur tout ce que nous savons, nous nous époumonons à dire et redire.....J'avoue ne pas comprendre pourquoi les terrasses "éphémères" (euphémisme) se doivent d'être construites en dur (enfin simili mili cagettes peinturlurées, avec toit etc )? Marquage des emplacements au sol contrôlés et validés par l'autorité concernés puis le matin on sort les tables et les chaises et le soir on les rentre... Et à une certaine heure, tout le monde remballe. Comme ça se fait partout (Italie, Grèce, Angleterre ..Asie, etc, etc..) et se faisait d'ailleurs à Paris il n'y a pas longtemps ????

Je suis, avec nombre de riverains, aux premières loges pour répondre des débordements de l'été dernier des terrasses éphémères, et dont on pense qu'ils vont recommencer cette année.
"Paris en commun"! Paris n'a jamais été aussi divisé.
Les terrasses et bistrots et restaurants de quartier, qui faisaient notre bonheur il y a quelques années, se sont mués en vivier de nuisances jusqu'au milieu de la nuit, certains se prenant pour des discothèques en plein air. Et tout ça avec la pire des mauvaises fois, car en toute impunité.
Beaucoup de riverains télé-travaillent et supporteront, de fait, le bruit des terrasses, dites éphémères, de jour pendant leurs heures de travail, et encore le soir, puis la nuit tandis qu'enfin chacun a droit au repos. Qui, à la Mairie, pense aux enfants qui ne peuvent s'endormir, aux personnes âgées, aux malades, à ceux qui ont eu de dures, laborieuses, stressantes journées et qui ont tous besoins des heures de sommeil dès 22h?
Qui, en effet, pense à la santé dans ce dossier? Qui pense aux établissements qui n'ont pas de terrasse et devront rester fermés? Qui pense à toutes les injustices, déséquilibres, maux divers et variés, fractures, conflits, animosités, éventuellement violences que ces terrasses éphémères, déjà honnies, vont engendrer. La Mairie n'est-elle pas pour la paix et la bien vivre ensemble? Veut-elle, au prix du bien être et de la santé des ses habitants, monter les uns contre les autres? Que répondra-t-elle en justice, quand les habitants porteront plainte pour atteinte à leur santé? A quoi sert de parler d'écologie et de pistes cyclables, quand on bousille la santé des gens en les privant de calme, pire de sommeil.
Certes ces établissements sont restés fermés durant quelques mois et ont perdu leur chiffre d'affaire, mais ils ont été aidés aussi par l'Etat (sinon ils auraient déposé leur bilan et ne pourraient rouvrir); mais pas plus pas moins que nombre de riverains qui se retrouvent au chômage ou sans revenu depuis des mois et qui outre le stress de leur situation devront endurer la fête dans la rue, sous leurs fenêtres jusque tard dans la nuit. Madame Hidalgo porte mal son nom, si c'est la guerre entre les Parisiens qu'elle veut en agissant ainsi. A quoi tout cela sert il? Je désespère de le comprendre. MB

L'intervention de Mme Hidalgo de ce matin sur franceinfo est claire, il y aura bien pérennisation des terrasses. Ce sont des consultations de facade ou les avis des riverains ne sont pas pris en compte.

De ce que j'ai pu lire des différents comptes rendus, aucun adjoint en charge de la santé n'a pas participé a ces consultations. Le coté santé est complétement occulté.

Nous avons bien vu l'année dernière que la marie était incapable de faire respecter les horaires. Les commerçants parlent déjà de négocier un report de l'horaire a 23h. Ce qui est inacceptable, surtout pour les familles avec enfants.

Si une majorité des commerçants respecte les règles, nous avons chaque jour des exemples de débordement. Ce jour par exemple un bar a monter une terrasse en acier avec toit, qui dépasse sur 3 magasins voisins au 68 rue notre dame de nazareth. Voyons si notre maire réagit rapidement.

Nous sommes loin du programme de Paris en commun qui promettait de rendre la ville aux familles. C'est tout le contraire qui se profil

bars --> nuissances --> départ des familles --> airbnb --> bars

Les actions juridiques vont pleuvoir dans les mois a venir.

Je pense que les riverains concernés devraient s'unir via les réseaux sociaux pour des actions médiatiques comme par exemple un arrosage en commun des balcons et jardinières a 22h (heure théorique de fermetures des terrasses). Seul la médiatisation pourra faire plier Mme Hidalgo

Enlever de l'espace au stationnement de tous les citoyens, pour l'affecter au bénéfice commercial d'un exploitant, c'est ni plus ni moins privatiser notre espace commun sans évidemment nous demander notre avis.
je n'évoque même plus les nuisances sonores et visuelles que cela va engendrer; ni la distorsion de concurrence pour ceux qui ne pourront pas bénéficier de telles libéralités; ni de la joie que cela va être pour les piétons de se faufiler avec poussettes ou sacs de courses, entre les clients qui déborderont sur le trottoir, les serveurs en plein service qui passeront avec leurs assiettes pleines sur ledit trottoir, etc... De l'art de créer des situation injustes, invivables et conflictuelles.... ajoutez à cela le désordre des trottinettes et vélos, des travaux et chaussées pas rebouchées et marcher dans Paris devient vraiment discipline olympique. parfait pour 2024.. Non, décidément habiter Paris devient vraiment tellement pénible que l'on redoute le déconfinement! Ce que nous n'aurions même pas osé imaginer dans nos pires cauchemars devient réalité.

Rien n'est véritablement fait pour préserver la tranquillité des Parisiens qui doivent subir ces extensions sauvages de terrasses éphémères qui n'en ont de surcroit que le nom.

Mme hidalgo se moque TOTALEMENT des gens qui souffrent et qui subissent cela jour et nuit ... et elle ne fait même pas semblant d'afficher un semblant de compassion.

La seule chose qui la motive c'est de retirer des places de stationnement pour mettre des guéridons en lieu et place afin de flatter ses alliés écolos: une véritable honte !!

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)