Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Evolution du Marais : une nouvelle boulangerie prend la place d'un grossiste-maroquinier (espace Archives/Ste Avoye - IIIe)... | Accueil | Terrasses éphémères : comment Anne Hidalgo va-t-elle refermer la boite de Pandore qu'elle a imprudemment ouverte ? »

21 avril 2021

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Voilà qui augure de nouveaux combats juridiques contre cette municipalité ! Plus que jamais les associations de riverains, de l'environnement et de défense de la qualité de vie doivent s'unir et combattre ensemble les dérives autoritaires et arbitraires de la Mairie.

Cette réunion de "travail" ne sera que de l’esbroufe, puisque notre Drame de Paris a déjà acté les dégradations qu'elle entend mettre en place avec son équipe.
Les parisiens parisiennes historique ou aimant véritablement cette ville sont honnis par cette municipalité .
Si Le Corbusier était de notre époque, il est sûr et certains qu'il aurait eu carte blanche pour exécuter son projet de raser la ville pour la transformer en une ville a l'américaine avec des tours plus hautes que la "Vielle Dame", heureusement que Malraux a mis son veto à l'époque ; ce qui a protégé toute la rive droite de cette hérésie.

Les entreprises nécessaires aux petites réparations: plombiers, électriciens, menuisiers, serruriers, etc... ne veulent plus venir travailler dans Paris centre car ils ne peuvent pas stationner !
Alors Madame Hidalgo, on fait comment?
Daniel

Mme Hidalgo et sa politique nous ont aussi valu le titre de ville la plus sale d’Europe par The Guardian, ne l’oublions pas, à l’étranger elle ne reçoit pas que des compliments.
Cette équipe a réussi à créer des catégories de Parisiens et à les opposer les unes aux autres de façon très hypocrite : vélos contre autos, vélos contre piétons, riverains contre bars/restos, locataires contre propriétaires, modernes contre « reacs », etc... et Paris en fait les frais, ensevelie sous un déluge de mobilier urbain monstrueux, de terrasses gigantesques et bruyantes, de fausse végétalisation négligée, de tables de pic-nique, de barrières de chantier, d’embouteillages, de dettes. Non, il n’est plus très agréable de vivre à Paris tant le sentiment d’arbitraire venu de ces décisions autoritaires et hostiles aux administrés nous compliquent la vie et enlaidissent notre quotidien. Avoir des enfants à Paris, être vieux ou malade à Paris, bosser à Paris, même simplement marcher dans Paris, tout ça est devenu laborieux.... alors Al Gore, qui ne vit pas ici et qui doit descendre une fois de temps en temps au Plaza Athénée, peut dire ce qu’il veut mais un maire qui parvient à faire détester une ville comme Paris à ses habitants, c’est une catastrophe

Il n’y a qu’une seule possibilité pour les places de stationnement libérées en surface : végétaliser et planter des arbres. Nous avons tous en mémoire Les 42 insoutenables Degres atteints ces dernières années en été ; le côté minéral de Paris qui fonctionne comme un four doit être absolument compensé par la plantation d’arbres ! Des études récentes faites en île de France ont prouvé que l’on peut ainsi baisser de 1 à 2° la température par ce moyen!

Ce que tous les riverains redoutent devient réalité. Hidalgo aura poussé jusqu'au bout sa logique de division, aura divisé comme jamais les parisiens, l'Est et l'Ouest, les locataires et les propriétaires, les riverains et les bars, les partisans du silence et les partisans du tout festif, les amoureux du patrimoine et les idéologues...
Sans compter que cette pérennisation des terrasses signent de facto l'établissement à long terme de cette esthétique de ZAD (palettes, bouts de bois, végétalisation poussive...) indigne de Paris ! Hidalgo, c'est aussi cette dégradation de l'espace public.

Pour la Place du Marché Sainte Catherine...Monsieur Weil a tenu ses promesses en faisant dégager le terre plein central piétonnier pourprécisément le rendre à l'usage des piétons qui en ont besoin, qui s'en réjouissent et qui s'en servent abondamment! Il a même signé un arrêté municipale à ce sujet. Dans la mesure ou les restaurants ont déjà négocié d'abondantes terrasses à longueur d'année, il a par ailleurs écrit en son temps qu'il veillerait à PROHIBER "LA PRIVATISATION" de l'espace public par des terrasses éphémères complémentaires en ce lieu. Au stade actuelle et pour le futur, je vous propose de pas lui faire de procès d'intention.

Je pense qu'il faut aussi mentionner la végétalisation de Paris. Politique d'ailleurs totalement oubliée pour la place de la République.

Propos de Didier Rykner (j'en ris encore !):
La Mairie de Paris, qui depuis des années s’acharne à enlever le mobilier historique de Paris ou à le laisser se dégrader de manière désastreuse, et à le remplacer par un mobilier dépareillé et très moche, a décidé de lancer une grande consultation pour une « nouvelle esthétique pour Paris ». Entendre la Mairie de Paris parler d’esthétique, équivaut un peu à écouter Ed Wood parler de cinéma ou Barbara Cartland de littérature et le seul conseil que nous souhaiterions lui donner ce serait d’arrêter de vouloir « réinventer » Paris un peu à la manière de ce qu’aurait fait le docteur Frankenstein.

Un questionnaire en ligne a donc été établi, ouvert jusqu’au 30 juin. Conformément à l’habitude de cette mairie dès qu’il est question de culture, de patrimoine et d’urbanisme dans la capitale, ce questionnaire n’est ni fait, ni à faire.

Vous avez raison, il y a un énorme fossé entre les promesses de Mme Hidalgo et ses réalisations.
Densification,création de grands centres commerciaux au milieu de la Ville à chaque gare ( ce qui va améliorer le commerce dans nos rues!) Appauvrissement du réseau associatif par la reprise des locaux/terrains appartenant à la ville au profit de concessions au privé: dispensaires et lieux d'accueil fermés, ouverture de centres médicaux privés, terrains de sport repris au profit de sociétés commerciales..tout cela n'a pas grand chose à voir avec le bien-être des habitants, mais favorise une course au profit qui ne dit pas son nom pour des raisons que chacun est libre de qualifier.
Le service publique ? Mais c'est une notion dépassée ! Et je ne parle pas des futurs jeux de 2024, entreprise commerciale que les parisiens commencent déjà à payer, sans en profiter.
Cet aveuglement fait peur.

La concertation et le dialogue avec la Mairie et plus particulièrement avec M.Ariel Weil sont inutiles.

Seul la demonstration de force aboutit à quelque chose: l'affaire du #saccageparis le démontre.

Votre association que je respecte a été traînée dans la boue maintes fois, les belles promesses de M. Weil tenue à votre encontre ne se sont jamais confirmées par la mairie de Paris centre qui decide " in fine " de façon idéologique comme le démontre l'affaire des terrasses corona !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)