Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Les défenseurs de l'esthétique bien comprise de Paris ont manifesté sur l'esplanade de l'Hôtel de Ville ! | Accueil | L'Hôtel de Ville laisse aux Maires d'arrondissement le soin de gérer la pagaille des "terrasses estivales" ! »

09 juillet 2021

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

A mon sens, et dès que la fin du 3ème confinement en juin 2021 en a révélé la véritable ampleur, les "écueils" qu'entraîne la création de la Zone à Trafic Limité de Paris-Centre ont sérieusement obéré ses avantages en matière de réduction de la pollution atmosphérique et sonore.
Autant je comprends l'interdiction au trafic automobile des petites rues de la nouvelle Zone à Trafic Limité, autant je pense que la fermeture quasi-complète de la rue de Rivoli à la voiture est une aberration : elle crée pour les riverains des seuls axes restant accessibles au trafic au long cours, en ce qui nous concerne la rue du Renard, à raison de 10 à 12 heures par jour, un niveau de nuisances JAMAIS atteint depuis 30 ans que nous y avons élu domicile.
Le passage obligé du trafic descendant la rue du Renard par le chas d'aiguille que constitue la chicane Rue de la Coutellerie / Avenue Victoria / Rue Saint-Martin est déjà une tâche vouée à l'échec. Nous mettons désormais 20 à 30' pour descendre du parking du Quartier de l'Horloge à la rue de Rivoli, et je ne vois guère comment la pollution pourrait s'en trouver réduite.
Je vous joins (par mail séparé) une photo édifiante de la rue du Renard vue de notre appartement, qui a fait s'exclamer ceux qui l'ont vue "Mais c'est le périphérique en plein Paris!".
Le "confinement" des véhicules autorisés à emprunter l'axe Saint-Antoine-Rivoli (taxis, autobus, livraisons, résidents de Paris-Centre) dans la SEULE voie de bus ajoute un bouchon quasi permanent à l'écoulement déjà impossible du trafic de cet axe Nord-Sud.
Réserver les 2/3 de la largeur de la rue aux vélos et autres "mobilités douces" est totalement surdimensionné. Il suffit de voir les voies réservées aux vélos à Copenhague, autrement plus avancée, pour le comprendre.
Les magasins le long de la rue de Rivoli, devenue sinistre, ferment les uns après les autres et je m'étonne qu'ils commencent seulement à se mobiliser, comme en a témoigné la manifestation organisée le 6 juillet sur le Parvis de l'Hôtel de Ville par le groupe Facebook Parisiens en colère! Sauvons notre Paris! et le groupe Twitter #SaccageParis.
Non seulement nous, riverains, suffoquons, mais nous ne pouvons plus nous échapper de cette nasse, contrairement à ce que vous semblez suggérer.

Anne Hidalgo a déclaré la guerre aux VTC. Pourquoi ? Parce qu'il y a un temps Macron les soutenait. C'est aussi simple (simpliste) que cela.

Les taxis paient fort cher une licence, donc ils ont des droits d'utilisation de la chaussée que les VTC, qui ne paient pas de licence, n'ont pas, par exemple celui d'utiliser les couloirs de bus ou de stationner sur une antenne taxis.
Ce sont deux statuts différents, avec des obligations et des droits différents.
L'usage de la chaussée n'est pas illimité et il est légitime que les pouvoirs publics contrôlent tout ça.
Ces milliers de VTC qui tournent à vide en attendant les clients, clients qui sinon auraient pris les transports en commun, contribuent massivement à la pollution et à l'encombrement de la chaussée! Ils constituent une aberration totale dans la lutte contre la pollution!

Et dans la zone a 30km/h qu est ce qu on verra: encore plus de trottinettes sans doute? Et des terrasses evidemment , et des rues pietonnes avec des deballages touristiques partout? On va y arriver , ce n est plus Paris centre, c est Disneyland et les derniers habitants sont figurants dans le film
La meilleure de l annee c est essayer de nous faire croire que la pollution est la raison de ce nouvel avatar, comme si la pollution pouvait baisser d une rue a l autre !
Et vous avez essayé de rouler a 30 a l heure?
Commencez par augmenter les bus, renover le metro ( dernier escalator cree quand?) Faire des lignes modernes ( la ligne 4 a ete finie quand ? ) ET LES PARISIENS PRENDRONT LES TRANSPORTS EN COMMUN.....

On s'étonne que Paris n'ait pas attiré de grandes banques et institutions financières après le Brexit ni de sièges de multinationales (malgré les énormes moyens mis pour les convaincre). Mais va-t-on demander aux PDG de ces institutions de se déplacer en trottinette ou en vélo. Il faut être réaliste parfois./.

En isolant les centres urbains des déplacements nécessaires à la vie économique et à la vie quotidienne tout court des habitants, on crée des zones d'exclusion et on les transforme en parcs d'attractions et de récréation... C'est le type même des fausses bonnes idées qui ont conduit certains centres-villes piétonnisés à se vider de leurs commerces. Et à Paris, on n'aura plus que l'activité des bistrotiers, des vendeurs de souvenirs et des musées publics ou privés. Une vie nocturne certes mais une vie quotidienne plus compliquée pour plusieurs catégories d'habitants qui partiront. En plein été, le syphonnage étape par étape de Paris-Centre continue...

Moi je prends que des uber green.

Ils sont moins chers.

Autoriser les uber green.

Je suis habitante de ce qui sera cette future zone et commerçante à sa lisière. En tant qu'habitante, je suis évidemment contre car nous savons que ce sera la fête des bars, des nuisances sonores et de la déambulation. C'est nous faire vivre dans une zone artificialisée. C'est couper Paris en deux. De toutes façons, nos places de stationnement ont déjà été enlevées ou sont occupées par les terrasses, donc en même en tant que riverains nous sommes à peine tolérés. Par ailleurs, nous avons tous de la famille qui vient nous voir, soit du Paris hors de cette zone soit de province : ils ne viendront peu ou plus nous visiter. Mes beaux parents de 75 ans qui habitent un arrondissement lointain ne viendront pas en métro chercher leur petit fils de 1 an dans le Marais. Beaucoup de professionnels (infirmières et paramédicaux, petits plombiers ou artisans divers, etc....) ne voudront plus venir chez nous. Cela a déjà commencé d'ailleurs.
En tant que commerçante je sais que c'est un coup de massue pour les commerces indépendants et cela favorisera les commerces de chaine qui ont les reins plus solides que les nôtres et une clientèle de passage. C'est donc un pas de plus vers l'uniformisation. Nous avons déjà vu la fréquentation de nos commerces baisser depuis certains aménagements qui rendent l'accès à nos quartiers extrêmement difficile (par exemple la modification de la place de la Bastille, une catastrophe, qui a créé une frontière invisible entre 3/4ème et 11/12ème); avec cette zone, ce sera carrément le cauchemar. Je vends des tapis, qui sont lourds, mes clients de Neuilly ne viendront pas en trottinette et s'ils ne peuvent pas charger leurs achats dans leur voiture, ils ne viendront plus, tout simplement.
Plus généralement, cette chasse à la voiture a depuis longtemps dépassé les bornes du raisonnable et l'argument de la pollution est risible lorsque l'on voit les projets de construction pharaoniques sur lesquels la mairie s'arque-boute, tels que Austerlitz, la tour triangle ou Bercy Charenton, qui sont autrement plus polluants que le trafic routier dans Paris. Et je ne parle pas du bilan carbone de chaque trottinette chinoise qui roule à tombeau ouvert dans Paris. Nous avons des vies qui nécessitent parfois l'utilisation de moyen de transports motorisés, il faut nous laisser les vivre.

Je suis personnellement contre la zone d'apaisement telle que proposee pour la bonne et simple raison que je vis en bordure de celle-ci et que tout le traffic automobile va se rabattre ailleurs, l'apaisement des uns se fait au detriment des autres, ce qui n'est pas equitable.

Interdire les VTC comme les UBER est contradictoire avec les mesures prises car cela encouragera ceux qui y ont recours a prendre leur voiture et pélalise ceux qui ont moins de moyens financiers que ceux qui prennent des taxis .DOnc il faaut le faire entendre par les responsables des mesuresde restiction de la circulation polluante à Paris .

A noter que ce n'est pas la lutte contre la pollution mais la lutte contre le bruit qui motive les nouvelles mesures...et contre lesquelles les motards sont impuissants !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)