Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Paris en convois de Citroën 2 CV : de quoi donner des boutons aux Verts de l'Hôtel de Ville ! | Accueil | Après les terrasses, un manifeste documenté sur l'état des trottoirs parisiens.... »

13 septembre 2021

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Je suis plus que d'accord avec l'ensemble des points de cette association. Malheureusement, je suis très pessimiste pour les 5 prochaines années : je crois que seules les prochaines élections pourront mettre un terme au saccage de Paris.

Non seulement Mme Hidalgo a permis la déliquescence de la ville de Paris par son je m'en-foutisme permanent, son incurie, mais voila selon des fuites elle veut installer des centres de toxicomanie sur les grands boulevards , notamment en souterrains devant le musée du chocolat dans le X (***.leparisien.fr/paris-75/salles-de-shoot-a-paris-au-tour-des-grands-boulevards-de-senflammer-13-09-2021-DWFDXAWIXNFEDOM6M2Q6UOCCVQ.php ).
Le quartier est déjà la proie des trafiques de drogue plus ou moins visibles mais voila qu'elle veut maintenant de par cet aménagement l'attirer davantage, Le centre toxico de l’hôpital Lariboisière ne lui suffit pas.

La ville de Paris possède des bâtiments en province , qu'elle y mette les toxico qui de la sorte seront loin des dealers ; de ce faite les parisiens pourront souffler un peu avant qu'une nouvelle lubie de l'ex candidate aux présidentielles ne les obligent a quitter la ville qui pour beaucoup a vu leurs premiers pas dans la vie.

Oui, Paris change très vite dont les grands boulevards : https://www.cnews.fr/france/2021-09-12/paris-apres-ceux-du-20e-les-riverains-du-10e-sinquietent-de-larrivee-de-nouvelles

APRÉS COMME VOUS LE DITES TRES JUSTEMENT .....les dérives parisiennes : pollution, encombrements, invasion des deux-roues motorisés, bruit, soutien inconditionnel des fêtards, occupation illicite de l'espace public et invasion des terrasses, dégradation du mobilier urbain, saleté, affiches sauvages, tags, déficit de la Ville, subventions clientélistes aux associations...

EN SE PRÉSENTANT A LA PRÉSIDENCE DE LA REPUBLIQUE MADAME HIDALGO CHERCHE UN ECHAPPATOIRE EN QUITTANT LE NAVIRE de la VILLE DE PARIS.

La devise de Paris" Fluctuat nec mergitur" (flotte mais ne coule pas... pour ceux qui n'ont pas fait de latin) est devenue "fluctuabat sed perimus totum" (A flotté mais coule totalement!)

La consigne de Mme Hidalgo à ses équipes municipales en vue de la présidentielle: "ne surtout pas faire de vagues", "éviter les embrouilles internes" (cf articles du Figaro et du Parisien de ce matin).
Mme la Maire a décidé de délaisser notre ville: c'est le moment idéal pour lui rappeler qu'elle a le devoir de se battre pour notre cadre de vie avant de penser à sa carrière politique.
Faisons des vagues !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)