Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Rue des Archives : le Ju' dépasse les bornes ! | Accueil | A propos du plan de circulation de Paris-centre : rappel des engagements de campagne de la Maire Anne Hidalgo... »

02 janvier 2023

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

@Pierre Merlin | 03 janvier 2023 à 10:23
Habitant le Xe quartier Saint-Denis, je peux affirmer qui vivre est devenue un enfer tant la circulation y devient dense entre 9h et 21h , le plan de circulation entre le Bd de Bonne Nouvelle, la rue Lafayette , le Bd de Strasbourg et le Bd Magenta interdit une circulation fluide et rapide du transit des véhicules, que ce soit professionnels, transports, secours ou particuliers.
La municipalité actuelle étant plus a l'écoute d'une minorité de pratiquants de la petite reine que de la majorité des habitants pratiquants ou non la petite reine, les parisiens parisiennes n'ont pas fini de souffrir .
Ne parlons pas de la disparition de la majorité des places de stationnements résidentiels dans certaines rues comme dans la rue des petites écuries ou seul subsistent quelques places pour les professionnels, ce n'est maintenant qu'un alignement d'anneaux pour les vélos, moto idem dans la rue du Faubourg Saint-Denis.
Avec l'arrivée en 2024 des JO dont les parisiens parisiennes dans leur grande majorité ne voulaient absolument pas, il est à craindre une sclérose totale de la circulation dans Paris , interdisant toutes circulations pendants des heures , augmentant de ce fait, bruits et pollutions que les riverains des rues avenues concernées vont devoir subir.
En ce qui concerne les transports en commun tant en voirie que souterrain ce sera également le même problème , les habitants vont devoir acheter de très bonnes paires de chaussures pour ce déplacer ou devoir rester chez eux .
Les professionnels du transports de personnes ne se bousculent pas pour transporter athlètes et officiels pendant les JO, de peur de ne pas être payés dans les temps voire pas du tout.

La municipalité actuel ressemble plus a des gamers qui joue a un jeux vidéo sans en connaitre réellement les règles , qu'a une véritable équipe qui est a l'écoute des habitants et de l'économie.

@cemekepirketou

Véronique Bucaille, conseillère de Paris, a demandé que lui soit communiquée l'information du nombre de kilomètres de voies de bus supprimées ou déclassées en octobre 2022 (plus tôt sous forme écrite semble-t-il) https://mobile.twitter.com/VeroBucaille/status/1577324178067394561

Sa demande étant restée sans réponse, Véronique Bucaille l'a réitérée en décembre 2022 https://mobile.twitter.com/GpeChangerParis/status/1602993129455759360

David Belliard a refusé de répondre - avec beaucoup d'élégance - et a tenté une diversion en pointant le problème de l'offre de transports https://mobile.twitter.com/David_Belliard/status/1603793415371907072

(Sur le sujet des bus, je résumerai la situation ainsi : le temps d'attente c'est du fait de Pécresse, le temps de trajet c'est du fait d'Hidalgo et Belliard - en fait le temps d'attente c'est aussi du fait d'Hidalgo et Belliard a cause du temps de trajet).

Si David Belliard est capable d'annoncer que 35 km de pistes cyclables ont été construits, il devrait être en mesure de communiquer le nombre de kilomètres de voies de bus supprimées ou déclassées. En 2 mois, on a largement le temps de faire un tableau Excel recensant les voies de bus supprimées - on espère d'ailleurs que la DVD a une information en temps réel (par semaine par exemple) de la disponibilité de la voirie.

A la vérité, David Belliard adopte une attitude passive-agressive et refuse de communiquer les chiffres des voies de bus supprimées parce que le nombre de kilomètres de voies de bus supprimées est élevé - lors d'une réunion publique, un ingénieur de la voirie a même déclaré : "on essaye de garder les voies de bus, quand on le peut" ! (sic verbatim).

S'agissant de votre vision urbanistique nihiliste et malthusienne, je ne la partage pas, et elle n'est pas en accord avec la réalité de la complexité de Paris, ses 2 millions d'habitants répartis sur 100 km². Paris n'a pas vocation à devenir un parc d'attraction enchanté pour bobo provincial émerveillé.

J'ajoute que je vous invite à relire mon propos lorsque je parle de déloyauté.

Il est déloyal de ne pas annoncer explicitement une ZTL, avec un visuel publié dans le Parisien après les élections et non dans la profession de foi électorale où on décrit vaguement des Montorgueil Airbnb pour bobo en mal de sensations alors que le projet est de créer une ZTL sur 4 arrondissements contiguës.

Il est déloyal d'annoncer que l'on va rendre Paris 100% cyclable alors que l'honnêteté aurait été d'annoncer avant les élections qu'ils allaient supprimer ou déclasser des voies de bus pour y faire des pistes cyclables.

Il est déloyal d'annoncer la mise en place d'un système d'occupation de l'espace public étendu présenté comme éphémère, exceptionnel, eu égard a des circonstances particulières, alors qu'en fait il sera pérennisé ensuite au détriment des piétons et en contradiction avec les annonces du programme électoral qui mentionnait un permis a point pour lutter contre les nuisances sonores des bars et restaurants.


Non, le bouc émissaire du moment c'est l'automobiliste pointé du doigt par des gens qui contrôlent un narratif et qui considèrent leur vélo comme leur Indulgence.

Un tweet qui résume parfaitement la situation actuelle a Paris :

"Un microcosme parisien s’est autorisé à confisquer cette ville au bénéfice exclusif de quelques cyclistes occasionnels. Je suis naturellement favorable au vélo, mais contre l’obsession cyclopathe hystérique et hégémoniste du clan Hidalgo au pouvoir." - https://mobile.twitter.com/PrnomNo79935163/status/1610366284457287681

En tout cas, je vous remercie pour les informations concernant Paris en Selle, une association qui traite même les autres utilisateurs de la voirie de "parasite" (sic) https://mobile.twitter.com/PeS_19e/status/1399432320726274049

Dans une démocratie basée sur le vote à majorité absolue, on peut tout de même se demander comment 30 % de foyers qui ont encore des voitures peuvent s’opposer à une diminution de la circulation en ville et revendiquer ce mode de transport aux multiples pollutions : La voiture est inadaptée à la ville, avoir adapté la ville à la voiture l’a rendu inadaptée aux autres mobilités douces. Le temps de la dictature du tout bagnole est révolu.
===========================================
Cela dit autoriser les riverains à accéder à leur domicile semble obligatoire, être contre les véhicules motorisés non-essentiels en ville, ne signifie pas être contre la liberté de circulation des riverains. Ce n’est d’ailleurs pas contre ces 30 % que le plan est dirigé, mais contre les véhicules dit de transit, traversant les quartiers sans s’y arrêter, prenant les rues pour des autoroutes. N’oubliez pas que moins de véhicules 4 roues motorisés facilitent l’accès des véhicules d’urgence, j’en ai vu un avec sirène active récemment bloqué rue des Haudriettes.
===========================================
« Florent Giry, ingénieur des pont et chaussées »

Ah bon ? Au premier comité des mobilités active de la nouvelle mandature, il nous présentait des plans de carrefours sans le nom des rues, personne n’y comprenait rien. D’autre part Monsieur Florent Giry est mauvais en communication, il ne sait pas respecter les lieux de rendez-vous : une déambulation avait été organisée avec OpenStreetMap pour expliquer les fonctions de l’application, le rendez-vous était annoncé devant la mairie de Paris Centre, mais personne de la mairie ni de OSM n’était présent, c’est une personne bénévole de OSM qui s’est proposée pour faire la déambulation, au retour Monsieur Florent Giry enfin sur le lieu du rendez-vous, nous disait qu’il attendait dans une salle de la mairie, s’inquiétant de ne voir personne venir, sans même donner d'excuse.
===================================
Quand des défauts de voirie impossible à signaler sur l’application DansMaRue sont transmis à Monsieur Florent Giry, il élude les problèmes en faisant des réponses erronées, et quand on lui montre son incompétence sur le sujet, il le prend de haut, oubliant qu’il est une personne élue et qu’il a des comptes à rendre à ses administrés.
Les politiques sont souvent les substituts d’un pouvoir qui se passe ailleurs.
====================================
LolCat disait 02 janvier 2023 à 13:04
« Par exemple, il avait été annoncé que des pistes cyclables allaient être déployées sans annoncer qu'on supprimerait plusieurs dizaines de kilomètres de voies de bus, notamment en site propre.»

Ah ! Ça y est, encore le vélo bouc émissaire et souffre-douleur.
Avez-vous des sources sur la suppression de « plusieurs dizaines de kilomètres de voies de bus » ?
La RATP a elle-même supprimé/rallongé/modifié certaines lignes récemment, comme l’extension du bus 72 jusqu’à Gare de Lyon, mais c’est elle qui l’a décidé, rien à voir avec les pistes cyclables.

LolCat disait le 02 janvier 2023 à 12:54
« Paris en Selle a attendu le dernier jour de la consultation pour déposer sa proposition de privatisation de Paris Centre ../.. Paris en Selle est une association qui commence à exaspérer beaucoup de Parisiens, même des adjoints de la mairie. »
LolCat disait 02 janvier 2023 à 12:54 :
« Sur le sujet de la confusion des genres à la DVD avec Paris en Selle et la Solcy Conseil cf https://realitesroutieres.fr/le-fondateur-de-paris-en-selle-soutien-dhidalgo-obtient-un-marche-public-de-85-millions-deuros-a-paris-6-mois-apres-avoir-cree-sa-societe-9106/ »

Monsieur Florent Giry vient justement de l’association Paris en Selle, certaines personnes d’autres associations disent : « Paris en Selle, l’association qui nous les gonfle ! », Paris en Selle est une association opportuniste et carriériste qui a comme but principal d’avoir des accointances avec les mairies, pour placer ses pions et devenir la référence incontournable sur la question vélo, chaque fois que des médias font des reportages vélo, c’est prioritairement l’association Paris en Selle qui est consultée, et pas les autres ; il n’y a donc pas de point de vue complémentaire ou contradictoire possible. Il arrive même lors des comités des mobilités actives de Paris Centre, que les personnes représentant Paris en Selle s’expriment sur les sujets en disant : « Les associations vélo pensent/disent/décident que… », alors que d’autres associations sont parfois présentes à ce comité et ne se sont pas encore exprimé ; un rappel sur ce comportement abusif leur a été fait.

Retraité et n'utilisant pas la voiture à Paris je suis scandalisé par le discours de cette équipe municipale et les réalisations en cours. Je ne sais quel génie ou idiot a validé le plan de modification de la rue Beaubourg mais le résultat est édifiant le bus passe environ 5 minutes de plus pour rejoindre Rivoli à partir de l’arrêt Montmorency depuis que ces travaux sont réalisés .
Nos conditions de vie se sont terriblement dégradées ces dernières années et nos deux fils et leurs enfants nés dans le 3eme sont partis vivre à Boulogne ces dernières années .
Nous devons prendre notre futur en main et organiser une manifestation pour que nos édiles se sentent concernées .

Ma position sur la place de l’automobile à Paris est restée la même depuis 60 ans que j’ai commencé à travailler sur les transports à Paris et en Île-de-France (elle était au début jugée irresponsable !).
Il faut limiter le rôle tenu par l’automobile dans Paris et en général dans le centre des agglomérations). Pour cela, il faut réduire l’espace de circulation et rendre de l’espace aux piétons (à l’époque, je disais « cesser de rogner l’espace piétonnier »). Une politique intelligente a été menée pour réduire l’espace de stationnement.
Quant à la circulation, ma position est qu’il faut en limiter l’usage grâce à des transports en commun efficaces, éventuellement par le développement des bicyclettes (à condition qu’elles respectent les règles de circulation, ce qui n’est pas le cas actuellement) et par un meilleur partage de l’espace, mais il n’y a aucun sens à chercher à « emmerder » les automobilistes (expression employée par M. BAUPIN à qui je faisais part de ma position).

Quand aux ZTL, je suis pour dans le principe, mais à condition de les concevoir comme une mise en valeur du quartier et non comme une mesure punitive. Le découpage d’axes routiers par des sens interdits répétés est le type même de ces mesures punitives (cf. depuis Baupin l’axe Provence-Richer-Petites Ecuries- Château d’eau dont le sectionnement n’a eu pour effet que d’augmenter la congestion dans les 9e et 10e arrondissements et de causer des gênes, sonores et polluantes, aux habitants).
Amicalement,

Pierre MERLIN
Ingénieur géographe, urbaniste. Ex- président de l'Université de Paris VIII-Vincennes, professeur émérite à l’université de Paris-I (« Panthéon-Sorbonne »).

Dans toutes les villes du monde, les riverains ont des permis spéciaux sous forme macarons collés sur le pare-brise de leur voiture pour pouvoir circuler dans les quartiers à circulation restreinte qu’ils habitent : Italie, Espagne, Angleterre, Allemagne et autres.

Pourquoi la ville de Paris n’est-elle pas en mesure de comprendre et d’appliquer ce fonctionnement logique et légitime ?

Il ne s’agit guère de transit ! Devons-nous être punis d’habiter Paris Centre ? Il s’agit pour des riverains de pouvoir utiliser leur voiture pour sortir de Paris par exemple...

Comment peut-on agir ? Dites- nous ! MERCI
le blocage de la rue des Archives notamment me semble un non-sens total... Comment accéder au grand parking (500 places) rue des Haudriettes ? mais ce n'est pas le seul.
Pourrait-on envisager au moins la libre circulation pour les détenteurs du macaron - et carte de résident Paris Centre + enregistrement possible des visiteurs pour autorisation ponctuelle ?

Vont-il se poser la question des électeurs avant les élections ?

Plus que trois ans à supporter leur arrogance.

Ils comptent sur les 70 pour cent de voix des habitants qui n'ont pas de voitures ou plutôt qui ne peuvent plus avoir de voiture et qui à cause de cela ne voteront pas pour eux.

Mauvais calcul... Après les 1,7 pour cent de la présidentielle; ils n'ont toujours pas compris.

Leur demander ce qu'ils vont faire après leur mandat peut-être.

Je crois qu'il ne faut pas oublier que tout ce qui se passe a Paris-centre affecte les alentours, notamment le boulevard Beaumarchais et Richard Lenoir qui sont devenus des enfers pour les riverains. Les familles habitent autour de la ZTL et pas dans la ZTL. La démarche de la mairie va à l'encontre de toutes ces familles et riverains. En "tranquillisant" une minorité elle "dé-tranquillise" une majorité. La réalité est que la circulation était bien meilleure avant que toute cette équipe ne joue les apprentis-sorciers en quête de reconnaissance médiatique.

Toujours les mêmes discours de consultation citoyenne & de démocratie participative qui masquent des décisions autoritaires, dogmatiques, sans concertation, ni bon sens.

Nous sommes désormais probablement moins de cinq familles avec de jeunes enfants à vivre rue des Archives entre Rivoli & WeWork. Oui cinq! Chaque famille qui part n’est jamais remplacée par une nouvelle famille. Nous n’avons pas d’auto au quotidien mais besoin d’une régulièrement, quand nous souhaitons partir avec de jeunes enfants, des bagages et une poussette. Si ce plan de circulation coupant la Rue des Archives - décidé sans logique autre que de pénaliser automobilistes, artisans, familles, commerçants et personnes souffrant d’un handicap est adopté - nous suivrons le mouvement de toutes ces familles qui ont quitté la rue. La mairie pourra se réjouir, il n’y aura plus grand monde pour s’opposer à la fermeture de la maternelle. Une rue entière sans enfants, entre les mains d’investisseurs, quel monde idéal!

Tout a fait d’accord avec Georges.Empêcher un habitant de rejoindre son lieu d’habitation est ce légal?
Il faudrait creuser la question et éventuellement déposer plainte collectivement !

Je suis de l'avis de Georges : faire une démarche collective.. Ne pouvez-vous pas lancer une pétition à signer par les membre de l'association qui le souhaitent et autres habitants du quartier pour s'opposer aux mesures annoncées?
Daniel

@Adrien :

Cette équipe municipale n'est pas loyale vis a vis de ses administrés.

Par exemple, il avait été annoncé que des pistes cyclables allaient être déployées sans annoncer qu'on supprimerait plusieurs dizaines de kilomètres de voies de bus, notamment en site propre.

Si M. Belliard avait annoncé qu'il supprimerait les voies de bus avant les élections ils n'auraient jamais été élus.

Cette équipe municipale organise des mascarades de consultations pour fabriquer des consensus imaginaires et passer en force. Et par exemple dans le 12e ça ne passe pas avec le projet de refonte de la Place Daumesnil.

En addendum.

La consultation sur la ZTL a été manipulée par la fameuse association Paris en Selle.

Paris en Selle a attendu le dernier jour de la consultation pour déposer sa proposition de privatisation de Paris Centre et a rameuté ses militants, de sorte que cette proposition a obtenu en 24h ce que les autres propositions ont obtenu sur plusieurs semaines. https://idee.paris.fr/project/zone-de-transit-limite-paris-centre/collect/depot/proposals/plus-de-velo-dans-un-coeur-de-ville-apaise?_locale=fr-FR

Cette méthode de voyou a entraîné l'éviction d'une proposition opposée à la ZTL qui était en tête jusqu'aux derniers jours avant l'activisme manipulateur des militants cyclos. https://idee.paris.fr/project/zone-de-transit-limite-paris-centre/collect/depot/proposals/contre-la-zone-a-trafic-limitee

En droit boursier, on appelerait ça une manipulation de cours et la cotation serait suspendue.

Imaginerait-on la FNAUT par exemple agir de la sorte ? Je ne pense pas.

Paris en Selle est une association qui commence à exaspérer beaucoup de Parisiens, même des adjoints de la mairie.

Sur le sujet de la confusion des genres à la DVD avec Paris en Selle et la Solcy Conseil cf https://realitesroutieres.fr/le-fondateur-de-paris-en-selle-soutien-dhidalgo-obtient-un-marche-public-de-85-millions-deuros-a-paris-6-mois-apres-avoir-cree-sa-societe-9106/

Je précise que je suis un Parisien né à Paris, sans automobile, ancien cycliste et sans haine des automobilistes - par contre je déteste les chauffards en voiture et à vélo.

C'était mieux avant avec Bertrand Delanoë, c'était la belle époque de Paris.

Ces gens n’écoutent pas les habitants, ils n’ont visiblement pas compris le sens de leur mandat qui est d’agir au service de la population et non pas à son détriment.
Nous n’en pouvons plus de vivre dans ce qui est devenu une zone d’expérimentation des plus grossières erreurs en matière de gestion de la circulation
Nous n’en pouvons plus de subir ces embouteillages créés de toutes pièces, ces pertes de temps énormes qui nous privent de précieuses heures avec nos enfants ou de repos, ces labyrinthes artificiels dans lesquels on nous précipite et cet enlaidissement scandaleux de notre beau quartier
Qu’ils arrêtent maintenant de tout tripoter et qu’ils nous laissent vivre en paix.

Empêcher un riverain d’atteindre le lieu indiqué sur la carte grise de son véhicule est il légal ou bien est ce un déni de droit ? Déposons tous plainte, siquelqu’un veut bien nous dire comment lancer une démarche collective

"La refonte du plan de circulation fait aussi partie du programme sur lequel nous avons été élus. Le principe de la révision du plan de circulation ne saurait être, de ce fait, remis en question....."... Mais bien sûr, comme la promesse de ne pas augmenter les impôts ?

C'est un sujet qui nous intéresse.
On pourrait se rapprocher.
ADRAQH Quartier des Halles

Florent Giry est un personnage débarqué de Ris-Orangis qui a toujours rêvé de vivre à Paris et qui saccage les plans de circulation : une personne immature qui joue a SimCity avec la voirie, avec un gros côté revanchard.

Quant aux arguments en faveur de la ZTL, c'est mensonge sur mensonge : la ZTL n'a pas été annoncée explicitement comme telle lors de la campagne électorale - sinon nous n'aurions pas découvert à quoi elle ressemblait dans une exclue du Parisien après les élections.

Le fait ne pas avoir de voiture ne veut pas dire que l'on acquiesce à vivre dans un boboland pour ecolo-bourgeois égocentriques.

Florent Giry n'aime pas Paris, c'est une ville trop parisienne à son goût...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)