Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« L'Hôtel de Bérancourt et sa cour originale, rue Charlot (IIIe) | Accueil | Nouvel épisode du feuilleton "Le COX-BAR" (IVe) »

12 novembre 2014

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Bonjour,

Je viens de lire tous les commentaires des uns et des autres. Je suis assez atterrée qu'on ne puisse pas comprendre que le bruit est une nuisance qui empêche de bien vivre et qu'on se permette de juger les personnes qui habitent ces lieux et expriment la douleur de subir cette maltraitance. Ne dit-on pas que les baleines s'échouent sur les côtes à cause du bruit des bateaux. Oui, le bruit est infernal ! invivable! Pour ceux qui n'en sont pas génés, tant mieux pour eux mais on a quand même le droit de dire que ça nous dérange, que ça nuit à notre sommeil ! Moi, j'habite rue du Pont Aux Choux, et le restaurant R utilise le 1er qui est à usage d'habitation en commerce, obligée de sortir de chez moi. On ne se sent plus chez soi. On est délogé Et non, le quartier n'était pas aussi malfaisant et maltraitant avant et on a pas tous assez d'argent pour faire une insonorisation. A ce monsieur qui nous dit d'habiter Neuilly, j'ai 800 euro d'allocations handicapé, croyez-vous qu'un propriétaire va m'accepter à Neuilly. Et oui, il y a aussi des personnes pauvres ici, et il reste encore quelques visages humains, pour combien de temps ? Impossible à dire, enfin, personnellement, si on a encore le droit de donner un avis, apparemment, on risque de se faire battre, je hais ce qu'est devenu ce quartier, et je dis "non merci", "we are le carreau", hymne dans le titre lui-même qui résume la suffisance et la prétention des personnes qui nous délogent. Moi aussi, j'aimerais mettre une banderole, j'ai vu que ça commençait vers le progrès, je ne sais pas comment faire.
Bien sûr, je suis solidaire de votre mouvement.

Cher "Natura abhorret a vacuo"
La bardée de bémols que vous avez placés à l'armure de votre deuxième couplet montre que vous êtes sans doute un homme/femme de bien qui a dérapé un peu.
Restons en là. Il me semble qu'on s'est bien compris

En réalité, dans une ville comme Paris quand on fait partir les gens d'un quartier, d'autres gens moins, mmh... "attentifs" viennent s'y installer. Il n'y a pas de no man's land qui se forme progressivement. Les gens se bousculent pour vivre ici.
On a tous quelques débiles qui hurlent dans nos rues en pleine nuit ou au crépuscule. On a tous du vomi qui ruisselle sur nos trottoirs le dimanche matin. C'est agaçant, c'est dégoutant. Moi aussi j'ai fait le rêve qu'un jour les gamins de 17 ans iraient trainer leur foie décati dans le quartier voisin.
Je ne peux vous souhaiter que du succès dans cette entreprise.
Mais ce n'est pas en essayant de bloquer l'ouverture des terrasses et le développement de votre quartier qui en fait son attractivité et son charme que vous éradiquerez ce mal universel.

Eh! oui Monsieur/Madame Natura ab..., c'est vrai la nature a horreur du vide, c'est certainement pour cela que vous remplacez par le Bruit (que les autres subissent aussi) la vacuité de votre encéphale.
On le dit assez et aujourd'hui même, les médecins spécialistes le confirment : le manque de sommeil est La cause de nombreux maux.
Encore une fois, qui veut défendre un certain bien-être, une certaine urbanité se fait traiter de fossoyeur de la vie citadine. Vous n'avez rien compris à Paris qui a un rayonnement autre que celui que vous prônez. Vivre en ville nécessite de penser à tous, de respecter d'abord les travailleurs , les enfants, malades et bien-portants... qui ont besoin de repos . L'animation de la ville et la fête peuvent exister sans gêner le voisinage à moins que vous ne conceviez la fête qu'en emmer...t les autres. Veuillez m'excuser mais dans ce cas-là c'est vous qui devriez déménager pour laisser enfin les gens être joyeux et heureux d'être ensemble dans une belle ville.

Je réponds à Natura abhorret .... qu'il n'aime pas la nature car la nature ce n'est pas la goinfrerie, c'est être un gourmet, ce n'est pas se rendre ivre à mourir et se vautrer dans son vomi en plein coma éthylique quand on a 17 ans mais en bon disciple de Bacchus suivre l'exemple des chevaliers du tastevin, qui boivent sans se saouler, ce n'est pas hurler comme un débile en zigzaguant dans les rues à quatre heures du matin, pisser partout et réveiller avant l'heure ceux qui partent travailler au petit jour.
La nature n'aime pas non plus ceux qui disent "si vous n'êtes pas d'accord avec moi, partez à Rodez" car on peut aussi leur dire que s'ils veulent avoir le droit de troubler l'ordre public ils peuvent aussi trouver dans le monde des Luna Park ou l'île enchantée de Pinocchio, des lieux où tout est permis mais d'où on ressort con comme un âne.
Bref, Monsieur ou Madame, vous n'avez pas de respect pour les autres en les enjoignant d'aller vivre ailleurs, sachant que c'est en faisant partir les habitants des quartiers que vous obtiendrez des cimetières, lieux idéaux pour vos bacchanales ou au mieux des musées à la manière de Pompéi ; car un musée, comme Pompéi, c'est un lieu qui a perdu tous ses habitants.

Bonjour,

Il y a de magnifiques pavillons à Boulogne et Neuilly où votre repos sera chaque jour respecté.

Quand on décide de vivre dans une des villes les plus courues du monde, on s'attend à un minimum de vie nocturne et donc oui, de bruit. On ne peut pas vivre dans un quartier un peu branché et exiger le silence la nuit.

Je vis à un premier étage en plein de coeur de Montmartre. J'ai installé un double vitrage. Je profite de la vie et de l'exaltation de mon quartier quand je le désire.

Pourquoi fomenter des actions pour faire de cette ville un tombeau ? La vie nocturne, l'animation, sont des composants inaliénables des grandes villes. Je sais bien qu'on aime se plaindre de tout. Sous nos moulures, les charentaises au pieds, on ne supporte plus rien : "Oh non, mon quartier est en train de changer, des gens y sortent boire des verres et profiter d'évènements culturels le soir". La "terrassisation"! Vous vous entendez parler ?
"Au secours ! Mon quartier devient sympa ! Il y a des terrasses! Les gens vivent, boivent, rient."

Qu'on se le dise, les êtres, quand ils sont en vie font du bruit. Et dieu merci Paris est encore en vie. Pas grâce à vous.

Ahhh le changement... dur, dur. Peut-être est-il temps, braves gens, d'aller dans un quartier ou une ville qui vous ressemble un peu plus, ne pensez-vous pas ?


Boulogne, Neuilly, Vanves, Saint Cloud, vous dis-je.

Bonsoir,

Je suis journaliste et j'effectue actuellement un reportage sur la discorde qui a lieu dans votre quartier. Ayant déjà les témoignages des fonctionnaires qui tolère à ses nuisances. Il me faudrait désormais les votre afin d'étayer mon article grâce à vos arguments. Si certains sont intéressés et souhaitent apporter au débat je vous laisse mon mail. florian.fomperie@icloud.com

Ce n'est absolument pas la première fois que le maire reste absolument sourd aux plaintes et mal être de ses administrés...
Paroles, paroles... domme dit la chanson.

Mais, où habite donc Monsieur le Maire du3ième ?? (Il y a quelques années,on parlait du 16ième avenue Victor Hugo,puis du 8ième, aujourd'hui ???)
Sans aucun doute pas à proximité d'établissements bruyants !! donc c'est plus facile d'ignorer les questions gênantes de ses administrés, y compris pour les conseils de quartier !! soit disant créée pour être un modèle de démocratie partipative !!!

Oui le bruit -et pas que- devient une préoccupation prioritaire... parce qu'elle n'est pas traitée et que nos élus se moquent de leurs administrés!!


Toute ma compassion et mon soutien aux riverains.

Où est le "vivre ensemble" et le respect d'autrui quand une minorité bruyante refuse le sommeil aux habitants ?

Les banderoles expriment bien la détresse des habitants et met la Mairie et la préfecture face à leurs responsabilités.

L'idée des banderoles en façade des immeubles est excellente.

Bravo!! Tout notre soutien est avec vous!!place du marche sainte Catherine et alentours nous souffrons aussi de cette "terrassisation" commercialisation de l'espace commun, des nuisances et du sans gêne qui en découlent, nous essayons aussi d'agir pour sauver ces quartiers historiques et nos cadres de vies. Bravo, tous unis pour sauver le Marais!!

Il y a qques. années je suis allée en Jordanie visiter la site magnifique et millénaire de PETRA et après une longue marche nous découvrimes l'entrée de Pétra avec un immense établissemmentt PIZZA HUT !!!

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)