Amelot bisseuil cour int et fronton

liens utiles

Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Le "Vert" Yves Contassot part en croisade contre les tours à Paris... | Accueil | Le Zénith fait appel de sa condamnation à 112.000 € pour ses nuisances de musique amplifiée »

01 février 2018

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Euh, maintenant, la semaine de réflexion est passée, non ?
il veut ou il veut pas nous causer ?

Quelle perte de temps ! Le jugement de cette politique de la nuit et de la beuverie se fera en 2020 !

1)Mais que fait la Police. Voir la vidéo."Le nouveau visage du canal Saint Martin la nuit."

https://canalsaintmartin.org/le-nouveau-visage-du-canal-saint-martin-la-nuit/


2) Un remède à ces nuisances sonores. La réglementation en matière d'isolation. N’oubliez pas vos prochaines obligations en qualité de propriétaires.

« Dès juillet 2017, les travaux d'isolation acoustique seront obligatoires lorsqu'un immeuble fait l'objet d'une rénovation importante, comme un ravalement ou une réfection de toiture. Toutefois, seuls les bâtiments qui se trouvent dans des zones particulièrement exposées au bruit sont concernés. »

Ces travaux, d’isolation phonique lors d’un ravalement de façade peuvent être réalisés, également, à l’intérieur de votre appartement.

https://www.anil.org/documentation-experte/analyses-juridiques-jurisprudence/analyses-juridiques/analyses-juridiques-2016/isolation-acoustique-obligatoire-en-cas-de-travaux-importants-de-renovation/

OU

https://www.coproconseils.fr/isolation-acoustique-performance-energetique/

JP 75003

Une activité nocturne autorisée doit respecter l'environnement sonore, piétonnier, la réglementation en matière de décibels ou d'isolation, et encore de non appropriation de l'espace public
Faute de quoi, il leur faut cesser temporairement leur activité jusqu'à ce que cela soit respecté ; une telle discipline permettrait d'y voir clair.
A une telle réunion, il faut arriver avec des éléments tangibles pour éviter de se faire empapaouter par les élus, les dircab, les chefaillons
Quand je vais voir de temps en temps (ds le secteur hétéro, le gay est au moins aussi sinistre), je suis effaré par l'alcoolisation, la fumerie généralisée, des jeunes filles notamment ; par la faible qualité (euphémisme de la musique)
Paris est alors tout sauf une fête, c'est la tête au carré rarement pour le meilleur, le plus souvent pour le pire.

On devrait faire en tant qu'élu ou resp. d'une association une déclaration sur ses lieux de vie, de sommeil ...

La nuit au canal St Martin peut être bruyante mais la foule n'est pas toute proche des habitations ; dans le Marais les nuisances sont plus concentrées et plus brutales.

Pour les débits d'alcool, il existe des règles qui ne sont pas systématiquement respectées : âge des consommateurs, service apportée à des consommateurs déjà manifestement ivres; droit à l'amusement et au bruit dès lors qu'on paie alors qu'il s'agit avant tout de respecter le droit au repos, au sommeil à l'occupation tranquille des lieux...
Il faut multiplier les interdictions d'opérer et taper au portefeuille si les "tôliers", les descendants des assommoirs d'absinthe ne sont pas assez respectueux de leu environnement
Des réunions, très bien mais qui ne doivent pas servir à esquiver les pbs entre temps ...

Pendant cette semaine de réflexion de l'élu, faire converger vers Vivre le Marais toutes les difficultés observées au jour le jour, ou plutôt by night


Encore des réunions ? mais pourquoi pas. Tout ce qui peut contribuer à montrer à M. Hocquard la vie réelle des habitants est bon à essayer. Mais veut-il la voir, cette réalité, ou veut-il seulement par son comportement continuer à faire croire qu'il est "vendu aux alcooliers" ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)