Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Six ans après leur condamnation en appel, la SCI Victor et ses dirigeants refont surface au 25 rue au Maire (IIIe) | Accueil | Jean Maurin, membre de l'association, devient président de la société des amis de la bibliothèque Forney (IVe) »

07 juin 2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Comme je l'ai déjà souligné, la société chargée par la Mairie de Paris de l'effacement des tags dans le IIIème arrondissement est totalement inefficace. Ils ne font rien. Voilà pourquoi les tags sont de plus en plus nombreux dans l'arrondissement. Quelle plaie.

Extrait de la lettre envoyé par M.Aidenbaum: "Si certaines réalisations sont très visibles (Carreau du Temple, Gaité Lyrique,…), d’autres, comme la propreté, le logement ou encore
les crèches et les écoles sont le fruit d’un travail au quotidien de l’ensemble de l’équipe municipale."
Je crois que le fruit de leur travail dans le domaine de la propreté n'est pas encore mur. Ou alors...il est déjà bien pourri.

Oui, grande vague de tags rue Vieille-du-Temple dans la nuit du 7 au 8 juin.
Je ne parle pas du mur aveugle au-dessus du square Léonor-Fini, qui dépasse l'imagination mais qui finit par en devenir assez beau. Les services de nettoyage ne retirent même pas le sac en plastic qui égaye la végétation rabougrie au-dessus du parking du Musée Picasso depuis maintenant un mois. Alors les tags...

A propos de Tags dans le Marais je ne sais si mon opinion est partagée mais je constate une aggravation de ce fléau depuis plusieurs semaines;
de plus ces Tags s'attaquent désormais aux pierres apparentes, portes et portails fraichement repeints et parfois classés !

Il y a tout de même une chose à noter, le Subway est cent fois plus marqué que le trompe-l'œil Art Nouveau. Est-ce fortuit ? ou bien les marqueurs feraient-ils la différence ?...
Quand on regarde, dans Google Maps, les lieux tels qu'ils étaient au moment où la voiture Google est passée à cet endroit pour le photographier, on s'aperçoit qu'il demeure (demeurait ?) une porte à côté du Café-Bar Art Nouveau qui faisait partie du trompe-l'œil et, contrairement à la vitrine du Subway, il n'y a pas de marquage dessus.
Et le Bar'Bouille d'en face ne semble pas, lui non plus, barbouillé !
Ceci dit, on pourrait se poser la question de savoir à qui profite le cycle infernal marquage-nettoyage. Aux fabricants de peinture et de produits nettoyants, sans doute.

C'est effectivement répugnant... Surtout quand on se rappelle le trompe-l'oeil précédent... Je me demande comment le marchand de sandwiches peut espérer attirer la clientèle avec un présentation aussi immonde de sa marchandise!

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)