Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« L'action de la brigade de police équestre étendue aux parcs parisiens ? | Accueil | Une croisière sur le thème du Vieux Paris des Parisiens »

20 mai 2016

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Bonjour,
Je serai très intéressé de cette proposition d'Appels à projets, car je suis Ingénieur en Informatique, et je veux monter un projet...La Caserne me motive pour réaliser mes souhaits.

Mon tél est le 06 41 82 27 94. Je m'appelle Monsieur RODENBERG.Pourriez-vous protéger mon N° de Tél.

J'attends des informations et pour un rendez-vous,selon vos disponibilités.

Cordialement,
[email protected]

@Olivier : lisez cette article sur le sort réservé à ces familles : http://www.20minutes.fr/paris/1584891-20150413-paris-transformation-deux-casernes-gendarmerie-nationale-logements-fait-debat
Expulser certaines familles pour en mettre d'autres... et satisfaire un quota de 30% de logements sociaux dans la capitale, ok... peut mieux faire quand même.

@Alain : Evidemment, il y a des arguments dans les deux "camps" - sans laisser penser que les deux camps sont nécessairement antagonistes d'ailleurs - et ne croyez pas que j'ai un avis si tranché en la matière. J'aime la modération, y compris sur la question des logements sociaux. Il faut à ce titre rappeler le contexte particulier de ce dossier du côté de la Mairie de Paris qui à grands renforts de tweets, de discours démagogiques, d'exemples symboliques jettent de l'huile sur le feu entre les quartiers de l'Est et les quartiers de l'Ouest, entre les catégories sociales et entre les habitants entre eux. Je ne trouve pas ça normal. J'ai connu Paris plus apaisée et sereine et les discours offensifs de la Mairie de Paris ont ici une lourde responsabilité : plutôt que de vouloir répartir les logements sociaux sur le territoire, qu'elle mette en place une vraie politique du logement en concertation avec l'Ile de France, qu'elle s'attaque à la pauvreté plutôt que de vouloir redécouper les arrondissements entre eux, qu'elle améliore la qualité de vie des parisiens plutôt que de vouloir organiser au forcing des jeux olympiques...

Les gendarmes sont des militaires logés par l’État. Ils ne sont pas concernés par l'attribution de logements sociaux. Les gardiens de la paix doivent se loger par eux même.

@olivier : quelle ironie pour la caserne des Minimes qui justement permet de loger les familles des gendarmes...

Il.n y a pas que des propriétaires à Paris, Adrien....

Et je pense que vous vous trompez sur la rémunération des fonctionnaires, vous seriez étonné après 17 ans de labeur de lire le chiffre en bas à droite de ma fiche de paye

Sans logement social aucune chance d' être dans Paris intra-muros ni même première couronne

Alain

@Adrien. Les traitements des fonctionnaires ne sont pas très élevés. Il n'est pas anormal qu'il y ait une priorité pour y loger les gardiens de la paix et les agents de la Ville de Paris.

@Pascale : Jetez un oeil sur l'orientation budgétaire de la Ville en octobre dernier : 1/3 des logements sociaux municipaux sont à attribuer aux fonctionnaires de la Ville. Vous trouvez ça normal ?

@Pascale : ouvrez les yeux. Encore aujourd'hui un article partout dans la presse sur le scandale des attributions des logements sociaux à Puteaux. Et combien de dérives et de clientélisme à Paris ?
Tant mieux si des gens respectables et véritablement méritants peuvent en profiter mais non aux abus et non à la marche forcée des 30% de logements sociaux décidés par Hidalgo-Brossat.

J'en ai assez des commentaires agressifs et suspicieux concernant les logements sociaux. J'habite dans un logement social, et non je ne suis pas riche, et non je ne suis pas fille de ou copine de., et mes voisins sont comme moi, et la grosse majorité des gens dans les logements sociaux aussi. Le Marais n'est pas réservé aux riches et au fric.

@Alain : l'illusion est de croire que le logement social bénéficie forcément aux plus pauvres : combien de locataires de ces logements sociaux sont des amis, copains, fils de... Combien de scandales ?

Il y aura beaucoup de travail pour certaines associations qui sont à l'affut ; vous allez voir comment ils vont s'activer pour obtenir de nouvelles subventions !!!
C'est ça le social..

La mixité sociale caractérisait Paris. Si vous êtes parisien d'origine, demandez donc à vos parents ou grand-parents de vous raconter le Paris de naguère.

Et bien adrien j espère que jamais vous n aurez à bénéficier d un logement social

Et si le cas se présente je pense que vous changerez de discours....

Je suis pour le social et la mixité plutôt que la marchandisation à outrance du marais

Alain

@Adrien, parfaitement d'accord avec votre analyse.

Il s'agit là d'idéologie et de pure démagogie.

@Alain : je n'ai pas de "souci avec le logement social", j'ai un souci avec le volontarisme communiste de Ian Brossat-Hidalgo qui veut imposer 30% de logement social à Paris. Oui, je ne trouve pas normal que les classes moyennes aient à supporter ceci. Je ne trouve pas normal d'installer des logements sociaux dans des endroits symboliques comme l'ancien Ministère de la Défense, simplement pour faire du symbole. Je ne trouve pas non plus normal de déloger les familles installées dans la caserne des Minimes. Quant au simulacre de consultation citoyenne, je n'en pense que du mal : de la poudre aux yeux d'une mairie habituée à toutes les démagogies. Tout est déjà décidé depuis longtemps.

Adrien, vous avez un souci avec le logement social ?

Tan mieux pour vous si vous n en avez pas besoin....

Alain

C'est reparti pour une opération logements sociaux... aux frais des parisiens.

Il serait bon de pouvoir végétaliser le parking actuel.

Le 3eme est pauvre en espaces verts.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)