Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Portail de l'Hôtel Raoul : La DRAC décline, le Député Pacôme Rupin se tourne vers Karen Taïeb et Christohe Girard à l'Hôtel de Ville | Accueil | Armelle Lavalou, citoyenne du IIIe, nous offre une anthologie de la relation intime des grands auteurs avec Paris »

19 septembre 2019

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

@David,

"le premier pas de l'ignorance c'est de présumer que l'on sait". Cher David emparez-vous de vos chèques Vacances et tickets restaurant et filez à Disney land avec toute votre famille ;-) vous allez kiffer ...

Le galeriste masqué


Pour Marie et Merlin : Sur l'entretien des voies privées par les propriétaires ou sur injonction du Maire, voir le sujet : "Voie privée : conséquences de l’ouverture à la circulation générale.?"

"Le maire doit exercer sur les voies privées ouvertes au public la police de la circulation, pour assurer la sûreté et la commodité du passage. ..Il peut ordonner aux propriétaires l’entretien du sol ou l’éclairage de cette voie, ou même interdire toute circulation publique si nécessaire....Le maire prescrit en outre, les mesures pour assurer l’hygiène des voies privées (qu’elles soient ou non ouvertes à la circulation publique). voir le lien ci dessous

http://rjc.fr.eu.org/voie-privee-consequences-de-louverture-a-la-circulation-generale/

La privatisation sauvage de la rue des Coutures saint Gervais par les promoteurs de la Rue Golotte ( Mon Dieu, que ce sobriquet est laid!!) n'a rien à voir avec les voies privées parisiennes pour 2 raisons:
Les voies privées appartiennent aux riverains
Les voies privées sont donc entretenues par les propriétaires
Dans le cas de la Rue Golotte, ses promoteurs ont choisi une rue qu'ils n'habitent pas, où ils ne travaillent pas, pour faire jouer leurs bambins sur le bitume. Ainsi les nuisances sont pour les autres, c'est plus commode.
Par ailleurs, ils ne l'entretiennent pas : ce n'est pas eux qui ravalent les immeubles ou entretiennent les vitrines ; de plus, c'est la collectivité qui a payé les barrières installées à chaque extrémité pour interdire le passage aux voitures, ce n'est pas eux.
Le tout, si je puis me permettre, pour faire jouer des enfants LE LONG d'un square... mais pas dans le square....
Heureusement que le ridicule ne tue pas.....

Le principal problème des voies privées est, comme vous le signalez, leur entretien, très variable selon les cas.
Il faut aussi mentionner les passages couverts. Le passage Vendôme, entre la rue Béranger et le place de la République, est privé, bien qu'ouvert au public entre 8 et 20 heures, sauf le dimanche et les jours fériés.Il abrite des commerces de dimensions très diverse. Mais il n'est absolument pas entretenu et donc d'une saleté repoussante (les déjections de pigeons représentent par endroits plusieurs centimètres d'épaisseur sur des surfaces importantes).
Comme il est privé, la mairie ne peut intervenir pour le nettoyer. Mais une action contre la copropriété pour la contraindre à assurer un entretien correct, sous la menace de fermer le passage au public, ce qui serait catastrophique pour les commerçants, mais aussi pour les propriétaires des murs, serait elle possible? Qui devrait l'engager?

Ah, si cela peut faire baisser le nombre de galeries d'"Art comptant pour rien" dans le quartier, il y aura au moins eu un aspect positif à cet "événement".

Maintenant, il est vrai que les cris des enfants sont particulièrement désagréables et stridents mais, chut, ce n'est pas politiquement correct de le dire.

Les rue goulottes ne sont qu'une façon détournée de distribuer les fond publics aux protagonistes à l'origine de ce projet. Sous le fallacieux prétexte de réjouir nos enfants, ce projet ne tient pas compte des riverains qui des mois durant en subissent les conséquences
Un grand nombre de résidents ont déjà vendu leurs appartements pour laisser place à des vendeurs de sommeil. Ce à quoi se rajoute le bruit incessant du café le Saint Gervais incapable de gérer sa clientèle qui se permet toute les liberté y compris celle d'uriner entre les portes

En lisant ces commentaires je me permets aussi d'intervenir pour donner mon avis sur cette association rue'Golotte: j'ai en effet habité la rue des Coutures Saint Gervais pendant plus de 25 ans et depuis que cette association s'est emparé de la rue j'ai été obligé de démanger tant le bruit est devenu insupportable les vendredis de rue'Golotte.
Malgré les différentes interventions des galeries d'art qui occupent cette rue et qui à cause de cette association sont en train de disparaître (nombre d'entre elles ont dû mettre la clé sous la porte) et les différentes propositions qui ont été faites pour que cette association prenne place dans le jardin qui longe la rue devant le musée Picasso, M. le maire n'a rien voulu entendre des conséquences déplorables que cela entrainerait. Résultat, nous désertons nos quartiers pour les laisser aux touristes occuper les appartements loués en airbnb (c'est bien là la meilleurs rentabilité qui existe désormais) et nous délocalisons l'art ailleurs que dans le marais. Voilà le triste sort que nous aura laissé notre maire en soutenant la fantaisie d'un couple qui n'a d'autre occupation que de nuire aux résidents d'une rue qu'ils n'habitent pas bien évidemment. Cette situation fait du tort au maire du 3ème arrondissement, le rendant encore moins éligible: mais n'est-ce pas grand temps qu'il laisse élégamment sa place à d'autres avant de détruire complètement le 3ème arrondissement parisien?

J'ai vu les activités de la rue Golotte un jour ordinaire de promenade dans le quartier. Il y avait des enfants partout, plusieurs activités et c'était un bonheur de voir ces petits et petites jouer ainsi dans la rue. Leur sourire m'a mis de bonne humeur.

je me permet de vous écrire concernant l’association "rigolote" (rue'Golotte NDLR) qui organise tous les vendredis l’école en plein air dans la rue Couture saint Gervais et qui génère un bruit insupportable. Depuis hier ils ont encore obtenu l’autorisation de bloquer encore la rue dimanche. Monsieur le maire est en train de préparer ses élections ; je ne vois autre chose.
il faut vraiment arrêter les agissements de ce couple qui fait la loi sur notre quartier sans que personne n’intervienne.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)