Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Rencontre avec la superstructure parisienne de proximité de la Police Nationale : Commissaire Général Frederi Cheyre et Commissaire Divisionnaire Olivier Morges | Accueil | Prochaine visite guidée : le Musée du Parfum Fragonard... »

23 novembre 2019

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Merci pour votre post-scriptum. Ce que vous avez appris sur la procédure des signalements n'est pas rassurant, il est absurde qu'il n'y ait pas de suivi ou d'évaluation par la Mairie des prestations du sous-traitant.

La résidente du 64 a raison de regretter que la peinture de sa porte ne corresponde pas tout à fait à celle d'origine. Sans doute est-il difficile de retrouver exactement la nuance qui convient. Un conseil : à tous ceux, habitants et commerçants, qui se sentent concernés nous conseillons de disposer d'une boite de peinture d'origine pour des retouches éventuelles. Dès qu'un graffiti apparait, il faut l'enlever sans pitié pour "l'artiste" qui l'a commis...

Nous aurions aimé que la peinture employée au 64 Temple pour couvrir les graffitis soit celle de la porte (RAL 7038) ; la porte est désormais bicolore après intervention de l'entreprise et 6 mois d'attente.
Réjouissons-nous que la couleur employée soit le gris et non le rouge et remercions "Vivre le Marais" de son intervention décisive.

J'ai à nouveau posté dimanche sur "dans ma rue" une nouvelle déclaration sur les tags qui décorent" la rue Quincampoix.. et dès ce matin (mardi) les services de propreté de la Mairie étaient à pied d'œuvre et le résultat, après un travail très lourd, est, je dois le dire, spectaculaire… je tenais à le dire suite aux expériences moins heureuses postées ici sur "dans ma rue" … Le chef d'équipe m'a expliqué, un peu découragé, que dans la rue Quincampoix, régulièrement transformée en galerie de graffitis à ciel ouvert, le problème était régulièrement identifié avec la présence d'un magasin spécialisé dans la vente de bombes de peintures (Maquis-Art) et remonté mais apparemment on ne peut rien faire … "On va tout nettoyer mais demain cela sera pareil". Le principe de "Pollueur / Payeur" ne pourrait t-il pas être ici appliqué ?

Mary a bien raison, c'est un véritable scandale et je me permettrai de rajouter au coût des interventions "bidon" le coût de cette application "DansMaRue " totalement inefficace et même inutile.
Cela coute très cher et le résultat est comme même catastrophique et même honteux !

J'ai déjà plusieurs fois été confrontée à cette situation, d'une intervention signalée, mais invisible...
Je suppose que c'est une astuce des employés de la ville pour gonfler leur activité...
Je n'ai pas le souvenir d'avoir déposé un avis a posteriori, je suppose que c'est ce qu'il faut faire, pour que ce genre de plaisanteries cesse !

Ce qui serait intéressant de savoir c’est comment et combien est facturée cette «intervention‘’ bidon. Est-ce un sous-traitant qui intervient et qui facture l’intervention à la ville - après service fait -? Quel montant pour cette « intervention »? Ou alors est-ce une intervention faite directement par le service de nettoyage de la ville ? ( je ne le pense pas) mais y a t-il une facturation dans ce cas ?
Je ne pense pas que vous soyez au bout de vos surprises ...

Nous avons installé DansMaRue sur nos téléphones il y a un an et avons signalé plusieurs anomalies. Exemple: Un matelas jeté sur le trottoir rue du Temple qui y est resté plusieurs jours. On se demande à quoi sert ce site !!

On nous met à contribution pour aider au diagnostic des problèmes, va-t-on bientôt nous demander aussi de les résoudre nous-mêmes?

Une excellente méthode pour mettre notre argent dans les poches des élus et de leurs copains.

Réponse à Germain : pour avoir reçu nous aussi ce magazine, il ne nous semble pas qu'il soit l'œuvre de la mairie mais d'une société privée. On est d'accord pour dire avec vous que l'existence d'un commerce avec pignon sur rue qui vend du matériel pour défigurer le paysage de la rue est une provocation. L'effacement des tags à Paris est certes mal fait mais il coûte néanmoins plusieurs millions d'€ à la mairie donc au contribuable. Ceux qui en font l'apologie d'une manière ou d'une autre sont complices d'infractions.

Depuis le changement de prestataire de l'enlèvement des tags et graffs, le service est très mauvais. Avant (environ un peu plus d'1 an), les tags étaient enlevés en 3 jours environ. Maintenant, il faut des semaines ou des mois comme tout le monde l'a remarqué.
La conséquence est que je ne me sers plus de "DansMaRue", comme les autres auteurs des commentaires.

Je ne veux pas faire de mauvais esprit, mais c'est à se demander si l'entreprise précédente n'a pas jeté l'éponge à force de zèle non récompensé. Quant au sous-traitant actuel, étant inefficace et décourageant l'utilisation de l'application, il peut maintenant dormir sur ses deux oreilles et empocher l'argent de la Mairie.

Par ailleurs, certains mentionnent le magasin "Maquis-Art" : j'ai failli m'étrangler quand j'ai vu dans le magazine vantant les mérites de la Mairie "Paris-Centre", une pleine page dédié à ce magasin, dont l'activité est probablement responsable des tags des environs (oui, je sais qu'il y a des zones consacrées au street-art, mais elles sont utilisées par une minorité d'artistes et la pratique du graff est autant une affaire de marquage de territoire que d'expression "artistique").

J’ai arrêté depuis plusieurs mois d’utiliser DansMaRue, cela ne sert à rien, les interventions prennent au moins 3 mois.
Et puis Thierry a bien raison: c’est quand même étonnant qu’ils faillent que les citoyens signalent ces anomalies alors qu’elles sont largement décelables par les services en charge de la propreté. Que font-ils donc?
En attendant les murs du Marais sont de plus en plus sales.

Clairement le dispositif "Dans ma rue" ne fonctionne pas mais il faut reconnaître que la charge est lourde...Rue Quincampoix les tags fleurissent et sont déclarés sur le site... La devanture du "41" ancien club bien connu en est aujourd'hui couverte, les pignons également, les façades des immeubles, les rideaux métalliques des magasins de même… Je pense que les services de la Mairie ont baissé les bras…

A noter que juste en face, au n°42, se trouve le "Maquis-Art" qui vend "tout le matériel destiné au graffiti, tag, street art, bombes de peinture aérosol (https://www.maquis-art.com)...Bien sûr on ne saurait faire le lien...mais je doute plus généralement que ce type de commerce soit rappelé à ses obligations vis a vis de sa clientèle dont il n'est pas, bien évidemment, directement responsable...


Voir la porte du 160 rue saint martin. Même genre de graffitis

Fervent utilisateur de l'application "DansMaRue", j'ai ensuite très rapidement déchanté au bout de quelques mois :

- Plusieurs heures/jour de signalement : Pour rien
- Des interventions annoncées mais jamais réalisées, etc ...

Mais, le plus scandaleux, c'est qu'il faut signaler ! C'est à dire que les employés de la Ville de Paris , nos élus ne voient rien ? Ils sont en charge de la propreté et au lieu de mobiliser des gens derrière une application ne vaudrait-il pas plus de personnes sur le terrain pour :
- La propreté
- Sanctionner les personnes qui enfreignent la loi: Murs, portes....vandalisés par des Tags, affichage sauvage et illégal.
Le quartier du Marais est défiguré par ces Tags et l'affichage sauvage, c'est une désolation et il n'y a pas besoin d'application pour le constater !
( je n'utilise plus DansMaRue " je laisse ce soin aux employés et élus de la Ville de Paris , le soin de le faire !) Et BRAVO, pour cet article !

Juste pour vous dire que depuis le premier tag nous avons contacté le service concerné et ce il y a plusieurs mois.
Voilà le résultat.
J'habite à cette adresse...

J'ai utilisé de nombreuses fois l'application "dans ma rue".
Détritus sur la voie publique, poubelles débordantes, affichage sauvage, tags sur mon immeuble, terrasses envahissantes, rats crevés sur le marché de bastille.......
Si je dois donner un indice de satisfaction tenant compte de la réactivité je vais être généreux en mettant 3/10.
Y'a t'il un pilote "dans ma rue". Je crains que non !

Mao Peninou n'est plus l'Adjoint en charge de la propreté. Il a été remplacé par Paul Simondon

Dans le 11e, ce service de la mairie de paris nous joue cette très mauvaise plaisanterie de façon très habituelle
« DansMaRue », application au demeurant facile à utiliser, prétend que les anomalies signalées ont été résolues alors qu’il n’en est rien, exactement comme cela est décrit dans cet intéressant article

Le chaos est tel que les hommes et femmes en jaune et vert, chargés du nettoiement, se plaignent eux-mêmes que leurs signalements ne sont pas non plus pris en compte

Si Mao Peninou est toujours en charge de ce secteur, il ferait bien de commencer à s’y intéresser de plus près...

De nombreux autres cas similaires dans différents quartiers. Il semble que ce service ne soit managé que par intermittence et qu'il n'y ait aucun contrôle a posteriori.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)