Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« La flèche d'une grue géante au secours de la flèche de Notre-Dame ! | Accueil | Le rendez-vous du 29 janvier avec Beethoven approche : venez partager ce grand moment avec nous ! »

30 décembre 2019

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Tout à fait d'accord avec l'analyse pertinente du Président Gérard Simonet.
La lutte contre ces fléaux : Tags , affichage sauvage , propreté doit être une priorité des candidats de la mairie de Paris.
Actuellement et en toute impunité, les murs, portes cochères, les devantures des boutiques sont vandalisées notamment par des tags hideux.
De quel droit certains individus nous imposent ce triste spectacle ! la photo de l'article montre très bien dans quel état lamentable de la vue panoramique du carrefour des Arts & Métiers. Je suis consterné que ce triste spectacle se banalise dans l'ensemble du quartier historique du Marais et je me demande si nos élus font le même constat et s’ils prennent le problème à bras le corps ?
J’en doute vraiment quand on voit l'état déplorable des murs, des façades, du mobilier urbain, des portes cochères et des devantures vandalisées de notre quartier.
Je vous souhaite une bonne année et il faudrait que les habitants se mobilisent pour que les choses avancent dans le bon sens.
Thierry A

J'aurais bien ajouté dans l'article une photo de la plus grande caryatide de Paris et l'une des très rares solitaire, qui traverse trois étages de l'immeuble du 57 rue de Turbigo.

PS : ne parlons pas des rats...

Les tags sont des plaies qui blessent et défigurent Paris. Malheureusement, le sentiment de malpropreté n'est pas dû qu'aux tags. Partout des détritus, des canettes, des trottoirs défoncés, des lampadaires défectueux, des poubelles trop pleines... Je n'ai jamais vu Paris aussi sale !

Vous avez bien raison mais je crains que vous vous berciez d’illusions.
Paris est une ville très riche et il suffit juste d’une volonté politique.
Ce sentiment de saleté n’est pas partagé par la municipalité actuelle qui s’en désintéresse comme nous le constatons tous. La propreté, est pour elle une valeur bourgeoise

Côté entretien, on a l'impression que personne ne fait rien : les tags prolifèrent et ne sont jamais nettoyés, malgré DansMaRue, les trottoirs et les chaussées sont jonchés d'ordures.

Côté sécurité, c'est pareil, le week-end dernier, deux voitures dans deux rues adjacentes avec les vitres fraîchement cassées (Anne Hidalgo doit être contente!! - Deux voitures de moins dans Paris) et des bandes de jeunes trainent dans les recoins sombres.

A force de concentrer toute son énergie à la guerre contre la voiture et au clientélisme, on a complètement perdu de vue les préoccupations les plus simples des citoyens : la sécurité et la propreté !

"une forme de "création artistique" qui est d'ailleurs reconnue par le marché de l'art contemporain" : oui, c'est bien là le problème, "l'art contemporain", surnommé "l'art comptant pour rien" qui fait croire à tout un chacun qu'il peut être un artiste et que plus c'est laid plus c'est transgressif et plus c'est cher.

Certaines fresques de graffeurs peuvent être superbes mais là on est juste dans le vandalisme et le marquage de territoire.

Bravo pour cet article et merci pour vos efforts ! Mes meilleurs vœux pour vous et votre équipe Carmen V.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)