Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Un jeune homme attaqué violemment et dépouillé devant "le Sinner", rue du Temple (IIIe) : les habitants dénoncent une poussée de la délinquance dans Paris centre... | Accueil | Les nuisances du WHO's, rue Pierre au Lard : la coupe est pleine, les plaignants assignent "au fond" le propriétaire et l'exploitant... »

11 août 2020

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Je ne peux plus dormir. La place du marché sainte Catherine va être mon cercueil.

Depuis le mois de mai, la situation ne cesse d’empirer sur cette place mais toujours aucune réaction de la mairie, seulement un laisser faire sidérant. Sous quelque angle que l’on regarde cette situation - sanitaire, nuisances sonores, nuisances visuelles, nuisances olfactives, privatisation indue de l’espace public, tension des rapports de voisinage, vie de quartier massacrée - elle est totalement inique. Mais cela perdure et empire, même, sous le regard complaisant et passif de la mairie. On se rappelle pourtant la phrase hilarante de la chef de cabinet de M.Weill qui vous écrivait en mai, avec dédain et désinvolture « que tout le monde se rassure », la mairie avait pris la mesure du problème.... oui on est bien rassuré, là!! Tout ce qu’on voyait arriver à grands pas et que l’on redoutait se produit. Une honte. Quelle est la raison profonde de cette injustice ? Les élus ont définitivement perdu les pédales

Comme Paris est désormais livré aux plus forts et à l'état de fait plutôt qu'à l'état de droit, chacun ira de sa propre initiative : banderoles, bombes à eau, bombes à eau colorée rouge sang, boules puantes, etc. Est-ce une fiction ? Non, je crois que ce sera la réponse des riverains excédés.

En plus d'être bondée, la place du Marché-Sainte-Catherine, est encombrée par les chaises, les tables ... des restaurants-bars.
Mais comment fait-on pour se déplacer, pour sortir de son immeuble ? ....Faut-il raser les murs ?
Peut-être, est-ce, le lieu le plus dangereux du Marais (sanitairement parlant), une véritable zone cluster de la COVID 19, et chose tout à fait étonnante, on peut traverser cette place sans porter un masque !

Nous devons réclamer au moins 4 "Méduse" de BRUITPARIF pour la Place du Marché Sainte Catherine.
Mais... Est-ce «quelqu'un» voudra bien par la suite prendre des mesures après avoir constaté les décibels ???

Ayant été très malade du Covid, je sors de chez moi en frôlant les murs, si je le peux, car très souvent, 4 et 5 personnes sont assises par terre (plus de place sur les bancs !) adossées contre mon immeuble en train de manger et boire. La situation empire de jour en jour. AUCUNE VILLE en EUROPE NE PERMET CELA.Même pas Barcelone, réputée pour ses «botellones». Madame Hidalgo met notre vie en danger. Elle en sera responsable si je suis infectée de nouveau.

En effet, à la nuisance sonore déjà très largement décrite sans AUCUNE réaction des autorités municipales (!!) s'ajoute maintenant un risque sanitaire dont tout le monde semble se moquer éperdument ...

...et après on s'étonne que les gens n'aient plus confiance dans les politiques qui les gouvernent.

Monsieur Ariel Weil dispose-t-il d'une revue de presse??

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)