Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Réouverture du Musée Carnavalet... | Accueil | Concert lyrique chasse-spleen du confinement, le 18 juin : des retrouvailles dans la joie ! »

01 juin 2021

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Il faut que les associations de riverains et d'amoureux de Paris se mobilisent et portent plainte. Il ne reste plus que la menace médiatique, maintenant.

Je comprends le profond désarroi de la personne qui a écrit le commentaire précédent. J'habite aussi le nouvel arrondissement dit " Paris Centre" et chaque jour est une désolation. Mme Hidalgo a su monter les cafetiers contre les riverains et inversement, on donnant aux uns la liberté d'une incivilité absolue et en privant les autres injustement. Il faudra bien qu'elle s'en souvienne lors des prochaines élections !
Bien que nous ayons tous subi cette période de crise et que nous avons tous le désir de se sentir à nouveau libérés de tout, cela ne donne en cas cas le droit d'être irrespectueux.
Mme Hidalgo voulait protéger et favoriser les piétons parisiens, mais elle n'a fait que le contraire en les privant de l'espace urbain qu'elle a octroyé aux cafetiers et restaurateurs.
Il serait bien qu'elle revoit sa copie et vite !!

Je pense que vous n'avez pas compris : le Centre de Paris va devenir piéton. Plus de voiture donc plus de trottoir. Il n'y a nulle boite de Pandore qu'Hidalgo voudrait refermer. Il y a seulement une volonté de faire ce qu'elle a décidé du Centre. C'était son but déjà en réunissant les 4 arrdts. Le Covid lui a fait gagner du temps en l'autorisant à fermer la rue de Rivoli. Le Covid lui sert maintenant pour installer les bars et restaus sur les trottoirs dont par principe dans son esprit nous n'aurons bientôt plus besoin.
Les riverains d'aujourd'hui n'ont pas eu le temps de se préparer à leur éviction annoncée par l'élection dans un fauteuil d'Hidalgo devenue Maire absolue. Ils voudraient lui résister mais les # ne font pas (encore) la démocratie.
Il nous reste à laisser la place à une nouvelle population qui travaillera en distanciel en terrasse, se déplacera à vélo cargo et regardera d'un œil indifférent se succéder des hordes de touristes et de manifestants en faisant la fête jusqu'à pas d'heure ayant renoncé à mettre au monde des enfants sur une planète en sursis.
Je me console en me souvenant que les anciens parisiens du Centre n'étaient par particulièrement ravis de me voir arriver il y a 20 ans et investir leur village.
Avec un différence cependant: parce qu'Anne Hidalgo ne respecte personne, parce que l'incivilité et l'individualisme vont croissant et parce que nous sortons d'une période incroyable (au sens littéral du terme), c'est aujourd'hui pour nous, habitants du Centre, d'une très grande violence. Amitiés.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)