Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Prochaine visite guidée : De la Chapelle Expiatoire au Parc Monceau.... | Accueil | Inauguration en grande pompe d'une fontaine Wallace au Musée Carnavalet ! »

13 avril 2022

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

l'Amuse-Gueule 7 rue Ranbuteau qui en 2021 (ou 2020) avait envahi justement le trottoir de la rue Pecquay illégalement, retiré seulement après 3 signalement DansMaRue, mais a laisser des jardinières pour occuper le terrain, certainement sans permis de végétaliser, comme pour les barriques rue Bautreillis qui selon la DEVE sont des exceptions au permis de végétaliser.

D'accord avec vous Adrien ! certains restaurateurs/bars se conduisent très bien et cela rend d'autant plus choquants les abus et surtout la tolérance ou l'inaction de la mairie face à ces abus car finalement, c'est ne pas protéger le commerçant honnête face à une concurrence déloyale. Tout cela n'est ni fait ni à faire

Les bars heureusement ne sont pas tous des tricheurs. Je prenais un café ce matin à l'Amuse-Gueule 7 rue Ranbuteau. Une dame s'était déportée en terrasse vers le trottoir de la rue Pecquay pour se protéger du soleil. Le personnel l'a contrainte aimablement à revenir dans les limites imparties à la terrasse, en invoquant le règlement.

Si je comprends bien, le café bloque l'accès à une fontaine publique. C'est un moyen pour forcer les gens à consommer en payant..... Bravo le bistro !

Et encore sur cette place, il y a de l'espace mais sur tant d'autres il n'est même plus possible de passer. Aujourd'hui, Angle Rambutau/Archives, "je me suis payée" un garçon de café avec son plateau, pas le temps de regarder s'il y avait un piéton qui passait entre deux rangées......Santé!

Les terrasses estivales n'ayant aucune justification autre que d'accorder un passe droit à une profession chouchoutée, elles ne peuvent mener qu'à des abus. Lorsqu'on permet la privatisation de l'espace public à des fins commerciales, comment s'étonner de l'avidité du bénéficiaire? Le vers est dans le fruit. Lorsque la règle n'est plus sous tendue par un esprit de justice ni par la recherche du bien commun, lorsqu'en plus l'autorité compétente ne se dote même pas des moyens de contrôle et de sanctions efficaces, c'est la loi du plus fort et, en l'occurence, du plus avide, qui s'applique. CQFD. En l'occurence, cela fait des années que ce café (comme tant d'autres) abuse de sa terrasse, on lui donne quand même un droit de terrasse "estivale", il en abuse comme il l'a toujours fait, il reçoit une amende (sans doute de 135€, donc grotesque par rapport au bénéfice de ses dépassements et donc absolument pas dissuasive. La mairie semble refuser absolument de se doter d'une règlementation à la hauteur du problème, comme c'est étrange) et il est, nous dit-on, "sous surveillance" (ça lui fait une belle jambe)... et si, par extraordinaire, la mairie finissait pas lui retirer sa terrasse, ce qui n'arrivera pas, on serait parti pour 10 ans de procédure à nos frais, ce qui fait que la mairie le fera encore moins.... C'est toujours le même cirque, comme place du Bourg-Tibourg, comme place du Marché sainte Catherine et tant d'autres, où le maire doit se livrer à des "négociations" avec les multi récidivistes car il n'a aucun autre mopyen, c'est fou....Pendant ce temps là, les habitants subissent

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)