Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Ariel Weil inaugure l'exposition Louis Boulanger à la maison de Victor Hugo, place des Vosges.... | Accueil | Conseil de Paris des 15, 16, 17 et 18 novembre 2022. Avalanche de subventions aux associations ! »

13 novembre 2022

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Réponse à Théodart:
Vous avez tout à fait raison d'attirer l'attention sur le méthane, seconde source de réchauffement climatique, qui, comme vous le rappelez, a un pouvoir de réchauffement beaucoup plus important que le CO2 (au moins 25 fois). Mais le pouvoir de réchauffement doit être multiplié par la concentration dans l'atmosphère (100 fois plus faible que celle du CO2), notamment parce qu'il a une durée de vie plus brève. La diffusion du méthane dans l'atmosphère est, pour l'essentiel d'origine humaine (élevage, surtout des bovins, torchères que signale à juste titre Gérard Simonet, industrie), même s'il a aussi des origines naturelles (émissions volcaniques). Il y a encore d'autres gaz à effet de serre, notamment les chloro-floro-carbures (à l'origine du "trou" dans la couche d'ozone, pour lesquels des accords internationaux (conférence de Montréal de 1987) ont permis de réduire la teneur), le protoxyde d'azote (dont le pouvoir de réchauffement est 300 fois celui du CO2, l'ozone ... et la vapeur d'eau. Ceci, rappelé, les deux principales sources du réchauffement sont, le CO2 (près des deux tiers) et le méthane (près du cinquième).
Pierre MERLIN

Et pendant ce temps là….

La mairie de Paris annule un colloque sous la pression de militants LGBT

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/la-mairie-de-paris-annule-un-colloque-sous-la-pression-de-militants-lgbt-20221117

Téléchargez l’application Le Figaro ⤵️
https://app.adjust.com/9jz28x1

Pour rester focus sur le sujet de "l'Académie du Climat", il est scandaleux que ces milliers de mètres carrés soient donnés comme terrain de jeux à des associations de gamins d'extrême-gauche avec des frais de fonctionnement à la charge du contribuable.
Il me paraitrait judicieux d'envisager les recours possibles contre cette gabegie, y compris le fait de saisir Anticor car nus avons un vrai problème d'utilisation des fonds publics vs un résultat quasiment nul.

Quelle tristesse de lire les leçons de morale d'anciens profs.

Pour infos à Jean Sibeuth et Pierre Merlin = sans commentaires !

https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/cop26/cop26-on-vous-explique-ce-qu-est-le-methane-l-autre-gaz-a-effet-de-serre-qui-rechauffe-le-climat_4830143.html

Pour compléter votre essai sur le sujet (sujet complexe), lisez ce document de Contrepoints (Christian Harbulot) sur le travail de sape de l'Allemagne pour contrer la politique énergétique de la France https://www.contrepoints.org/2022/11/14/399712-energie-lallemagne-attaque-la-france-et-menace-lunion-europeenne?utm_source=Newsletter%20Contrepoints&utm_campaign=932bbd4735-Newsletter_auto_Mailchimp&utm_medium=email&utm_term=0_865f2d37b0-932bbd4735-113936253&mc_cid=932bbd4735
Merci d'y avoir apporté un éclairage intéressant

Cher Vivre le Marais, s'interroger sur les causes et les effets du réchauffement climatique ne me semble pas de votre ressort.
Votre message : est-il raisonnable de dépenser 2 millions d'euros pour défigurer l'ancienne mairie du 4ème et subventionner un bar ? - en perd de sa force.

Vous avez beaucoup de courage pour affronter la bien-pensance et la pensée unique: oser se poser la question sur les diverses causes du réchauffement climatique vous expose à la dictature écolo qui a pris le pouvoir sur le débat public. Il est désormais interdit, non seulement de penser autrement, mais tout simplement de se poser des questions.

En ce qui concerne plus particulièrement notre ville, la prétentieuse "Académie du Climat" est un véritable scandale et vous avez bien raison . Elle a remplacé les excellents services administratifs de notre ancienne Mairie du 4e, dont les habitants ont pourtant besoin.

Le bâtiment a été défiguré par l'ajout d'auto-collants criards qui, par nature, ne seront pas "durables". Un comble mais c'est tant mieux car les riverains et contribuables n'attendent qu'une seule chose: que cessent les nuisances provoquées par les animations bruyantes et les buvettes qui se sont installées à l'intérieur de la cour du bâtiment, et surtout cette gabegie de l'argent public alors que le trou sans fond du déficit provoqué par Anne Hidalgo continue de se creuser malgré l'explosion de nos impôts.

J’abonde totalement dans le sens de Monsieur Merlin.

Si vous voulez parler du méthane, qu’à cela ne tienne, parlez donc du méthane. Mais cet article va bien plus loin lorsqu’il jette le doute sur la réalité des causes anthropiques du réchauffement, que plus personne de sérieux au demeurant ne conteste.

On sent depuis longtemps votre ire monter contre les Verts, au prétexte qu’ils auraient installé du mobilier de mauvais goût place de la République… ça ne justifie pas d’écrire tout et n’importe quoi à leur endroit. Qu’ils aient, par aveuglement, torpillé le nucléaire partout où ils ont joué de leur influence suffit à les accabler. Il n’est nul besoin de leur prêter des intentions coupables quand ils sont au contraire les seuls à avoir pris la mesure du péril qui nous guette.

Merci, cher Gérard, d'oser ainsi aller à contre-courant des opinions main-stream. Comme le montre une bonne partie des réactions outrées, il faut du courage...

Je ne suis pas forcément d'accord sur tout, mais je pense comme vous que les solutions "imposées" par l'Europe avec ses petits poings et sa propension à s'auto-flageller ne résoudra rien face à l'indifférence des "grands" et des "nombreux". Nous en sortirons très appauvris, c'est tout.

Amicalement,

Nadia

Désolé, mais je ne peux pas vous suivre.
Si certains de vos arguments sont pertinents:
- la position d'EELV contre le nucléaire est incompréhensible, alors que celui-ci est incontournable, au moins en France, pour atteindre la neutralité carbone;
- on ne peut que regretter la mise en sommeil, pendant trois décennies, de la filière nucléaire française, et en particulier la fermeture par le gouvernement Jospin de Superphénix, générateur expérimental (qui a subi de nombreux déboires, mais n'est-ce pas le propre de l'expérimentation?) qui aurait donné à la France plusieurs décennies d'avance;
- il est utile de rappeler que les énergies solaires et éoliennes sont intermittentes et nécessitent donc le recours à d'autres sources (gaz ... ou nucléaire), mais ne peut-on espérer qu'on mette au point des méthodes faibles et rentables de stockage de l'électricité?);
- il est juste de dénoncer le scandale des torchères et, de façon plus générale, le double langage du groupe de pression pétrolier-gazier.

Mais je suis en profond désaccord avec le fond de votre raisonnement:
- nier que l'essentiel du réchauffement climatique soit dû à l'action anthropique (émissions de CO2, de CH4, de CGFC, etc.), alors que le consensus scientifique est désormais bien établi (si on néglige Claude Allègre que le ridicule n'a pas tué) est purement et simplement du négationnisme;
- prétendre que les mesures préconisées pour limiter le réchauffement vont "chambouler la planète" (n'est-ce pas le réchauffement qui la chamboule sous nos yeux?), entraîneront "des contraintes insupportables" (ne sont elles pas moindres que celles qui s'imposeraient si on laisse le réchauffement se poursuivre?) avec pour résultat des "catastrophes économiques et sociales" (n'est-ce pas l'inaction qui en entraînerait de bien pires, par exemple en renforçant les inégalités économiques, sociales et spatiales, voire les révoltes qui pourraient en résulter?) est irresponsable;
- affirmer que les pays occidentaux "cherchent à attirer les électeurs en créant la peur" est surprenant, alors qu'on peut reprocher à ces pays de multiplier en la matière les annonces et les promesses et de négliger les actions nécessaires qui sont bien identifiées.

Je me permets de suggérer que "Vivre le Marais se cantonne à son objet (information locale sur la vie du quartier et actions contre les abus qui le défigurent), ce que l'association fait de façon remarquable, et évite de se lancer, sur des terrains qui ne sont pas les siens, dans des polémiques et controverses, surtout avec une argumentation aussi peu scientifique.

Cordialement,
Pierre MERLIN

Pour Jean Sibeuth :
*********************
Il faut savoir lire les articles / le CO² est une cause du réchauffement climatique, mais pourquoi vouloir ignorer le méthane (CH4) ? C'est la question qui est posée !

Le GIEC a créé des "équivalents CO²" avec un indice qui mesure le potentiel de réchauffement (global warming potentiel ou GWP)

L’effet climatique du méthane est par exemple 28 fois supérieur à celui du CO², bien que le gaz reste moins longtemps dans l’atmosphère.
On voit donc qu'il est sérieux de s'en préoccuper...

"Vivre le Marais" prend des risques ! La fin du Monde programmée a le vent en poupe : pas un journal (site, blog..), radio même livres qui ne nous menacent à longueur de journée de notre mort éminente, pas une entreprise, marque, commerçant etc qui ne s'affichent plus verts que verts, précurseurs et même Sauveurs.... Au final que sommes nous censés faire à part avoir peur ? Et c'est là que le bat blesse. Changer de voiture, de chauffage (sans savoir comment on va produire l'électricité mais bon c'est un détail), acheter un vélo, changer les fenêtres, le frigidaire qui consomme trop etc, isoler nos maisons, déménager au profit d'immeubles éco-compatibles à construire, etc, etc.. Pour les entreprises Idem, changer les modes et process de production, dont les systèmes informatiques, les machines,les matériaux etc etc. . Donc en résumé Consommer, renouveler à marche forcée et pour le coup générer une énorme masse de CO2 (matières premières, constructions, fabrication, transport...). Concernant Paris et ses travaux permanents, je ne vous parle même pas des JO. Il est vrai que la France ne fabriquant plus grand chose et étant appelée à le faire de moins en moins, le CO2 sera émis en très grande partie par d'autres. Ouf ! sauvés. Et c'est ainsi que nous pouvons espérer diminuer notre taux propre de participation à l'apothéose : de 0,9 % (participation mondiale) à ....???

Chacun peut penser ce qu'il veut du réchauffement climatique mais je ne crois pas que le fait d'exprimer longuement votre point de vue soit dans l'axe des informations utiles et interessantes que nous recevons d'habitude de votre part.
Daniel

Cher Alain Genel, Oui, je suis sensible aux questions soulevées par JC Théordart, notamment le silence des Verts à propos des torchères. C'est une énorme source de pollution et de création de CO² et personne n'en parle. Pourquoi ? Je suis choqué également par l'argent qui est gaspillé à entretenir une académie qui n'en est pas une au moment où les finances de la Ville atteignent des records de déficit. J'aimerais que tu relises l'article sans préjugé et que tu t'arrêtes sur chaque item en l'analysant. Je serais heureux d'en parler ensuite sereinement avec toi, dont j'apprécie la qualité des jugements.

Sur un sujet aussi complexe et technique, il est intéressant d'analyser le problème sous toutes ses facettes. Il est légitime aussi de se demander si les réponses qui font plus ou moins consensus dans la classe politique et médiatique répondent au problème et si on ne passe pas à côté, pour des motifs plus ou moins louables, de mesures qui s'imposent et ne sont pas prises. L'affaire des torchères, dont personne ne parle, doit nous interpeler.

L’article de Jean-Claude Théodart est singulier (d’autres adjectifs me viennent à l’esprit).
Je me limiterai à 2 remarques.
1 - Ce serait un courant d'opinion animé par les Verts qui accuse le CO² que nous émettons de réchauffer la planète, alors que des « savants respectables » affirment que le réchauffement n'est que marginalement dû à ce phénomène…. Bien sûr et l’hydroxychloroquine a sauvé des vies….
2 - Les décisions prises sous la pression des écolos en 2011 de fermer Fessenheim et de ramener le nucléaire à 50 % sont en effet stupides et coûteuses, et l’erreur du gouvernement allemand est un cas d’école, mais quel est le rapport avec la promotion du changement climatique ? Le nucléaire étant la seule source d’énergie décarbonée pilotable, les écolos admettent eux-mêmes de plus en plus qu’il ne peut pas être exclu du mix énergétique si l’on veut combattre efficacement ce réchauffement.
Gérard, rassure moi, tu n'es pas cosignataire de ce ....machin ?

Bj,
Une analyse pertinente à laquelle j’adhère totalement.
Didi M.

Revenons sur terre. Une chose est sûre, le respect du repos nocturne du voisinage est bon pour le climat local ! (référence aux soirées techno qui se prolongent tard dans la nuit, empêchent les voisins de dormir et n'ont qu'un rapport lointain avec le réchauffement climatique...)

A Jean Sibeuth : lancez des arguments, pas des invectives non argumentées.... Merci !

Je n'imaginais pas Vivre le Marais devenir un vulgaire site conspirationniste ! La déception est grande. Le réchauffement climatique fait l'objet d'un large consensus scientifique ! Quel naufrage...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)