Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Les députés mettent un point final au débat sur le rôle des ABF dans les ZPPAUP | Accueil | Dominique Bertinotti, Maire du IVe, se lance dans l'arène sa "charte des Archives" à la main ! »

11 mai 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

L'esprit de la Fête de la Musique n'a pas changé, c'est son interprétation qui change, du moins celle que veut impulser une exploitation totalement mercantile de l'évènement, promue par les marchands d'alcool et relayée par les médias. Pour ceux qui viennent faire la fête, oui c'est toujours une fête, en musique, pour les riverains aussi, dont la plupart aiment y participer...A condition qu'elle reste une fête de la Musique, et non pas cette débauche de décibels qu'une minorité prétend imposer, au détriment de toute autre forme d'expression musicale ; à condition aussi qu'elle soit l'occasion de boire un verre ensemble et de partager ces moments de joie, pas de boire pour être simplement saoûl... Bref, à condition de rester conviviale et accessible à tous !

Bof, je vais m'abstenir de critiquer afin de ne pas passer pour ne rabat-joie. Finalement l'idée à la base pourrait même être plutôt sympa. Malheureusement on trouve rarement de la jolie musique dans nos quartiers, mais plutôt des haut-parleurs qui braillent du bruit, et à la fin nos murs et nos rues sont couverts d'urine. Rien de très convivial finalement, dommage.
Si seulement on pouvait changer l'esprit de la fête de la musique et en faire quelque chose de vraiment bien.

Je m'associe entièrement à "Vivre le Marais !", pour m'opposer à toutes manifestations bruyantes devant se dérouler pendant la fête de la Musique le 21 juin 2010, et notamment pour s'opposer, dans le cadre des discussions avec la Mairie du IVè arrondissement de Paris, à toutes nuisances sonores causées par la pose d'enceintes puissantes devant les bars, et partout ailleurs.

Ceci vaut aussi pour le IIIè arrondissement de Paris.

Nous devons aussi attirer l'attention des pouvoirs locaux et départementaux sur la réalité suivante. La diffusion excessive de bruits et sonorités naissant de tensions accumulées, d'explosions de sons dénaturés, de toutes espèces aussi de "musique" atonale, électronique ou non, s'accompagne le plus souvent de consommation importante d'alcool par des personnes ou des groupes. Ceux-ci, baignés dans ce culte sonore du grotesque et de l'absurde, peuvent être aussi à l'origine des accidents morbides causés par cet abus d'alcool, en venant d'abord, par exemple, à refuser aux riverains l'accès direct à la voie publique, à leur terrain, à leur immeuble.

Selon les articles du Code de la santé publique, ceux du Code de l'Environnement, ceux du Code de l'Urbanisme, enfin ceux du Code pénal réprimant, notamment, le tapage nocturne, je donne mon accord pour faire cesser les nuisances sonores prévisibles pendant cette fête de la Musique, et de façon générale à toute autre époque.
L'Association "Vivre le Marais", seule ou avec d'autres Sociétés et Associations, peut faire intervenir la police, la gendarmerie et/ou les inspecteurs de la D.D.A.S.S. ( Direction départementale de l'action sanitaire et sociale ), comme on l'appelait jadis ( à vérifier pour aujourd'hui ).

Yves Valleteau de Moulliac,


Bonsoir !
Lors de cette fête, il serait très agréable que le Square Sainte Croix de la Bretonnerie ne devienne pas comme à l'habitude, lors de fêtes ou le WE, de pissotières publiques !!!!
Merci pour le nez des riverains, voire l'hygiène de tous !!!

Je n'arrive pas à comprendre comment,sous prétexte de fêter la musique, on doit faire un maximum de bruit dans la rue. Faire de la musique, ça n'est pas brancher des enceintes à 200 décibels toute la nuit, tandis que l'alcool coule à flot; ça, c'est une rave, qui porte bien son nom, puisque cela veut dire délirer en anglais. Je suis donc tout à fait d'accord avec votre position. J'espère bien que la mairie n'autorisera pas la sortie des enceintes...

l'année dernière, sur la vitrine d'un audioprothésiste, j'ai lu cette publicité dont je reproduis le texte de mémoire:

"C'est la fête de la musique, protégez vos oreilles!"

sans commentaire...

D'après les études les plus récentes, Stonehenge jouait un rôle important pour le solstice d'hiver...

Je n'ai pas pu être présent à cette réunion car nous n'avons été informé de sa date que moins de 8 jours avant son organisation.

Cela fait maintenant de nombreuses années que le 21 juin je m'arrange pour ne pas être présent dans le quartier car il y a une année où j'ai mis un temps impressionnant pour arriver jusqu'à mon immeuble et la foule que je devais traverser n'avait rien de très conviviale.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)