Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Rue de Bretagne (IIIe) : la foire aux affiches sauvages ! | Accueil | Terrasses des commerçants de la rue Montorgueil (IIe) : le Tribunal Administratif donne raison au Maire Jacques Boutault (Vert) et aux riverains »

03 février 2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Par déférence à l'égard de M. Serge Ezdra, et parce qu'il s'exprime sans masque, ce que j'apprécie, j'accepte son commentaire. J'aimerais d'ailleurs qu'il me fasse part, par courrier séparé, des sujets sur lesquels nous serions en désaccord, car je ne les identifie pas et il pourrait simplement s'agir de malentendus. Et qu'il me laisse le choix et la responsabilité de nos alliances qui sont parfaitement estimables.
Je me dois de préciser que je suis totalement étranger aux propos que j'ai dû supprimer par souci de modération, qui ont été tenus par ou avec des personnes que je ne connais pas et je serais reconnaissant désormais aux commentateurs de rester sur le sujet traité et de ne pas considérer ce blog comme une tribune pour des échanges personnels.
Je tiens à lui conserver sa convivialité, mais je ne le ferai pas si sa respectabilité est mise à mal.
Gérard Simonet

Bonjour à tous,

Bien qu'ayant été assez rarement jusqu'ici en accord avec Monsieur Simonet, je m'apprêtais à le féliciter d'avoir ouvert un espace de discussion permettant de débattre des méthodes employées tant par les élus que par les associations.
Las, mon ami Gilles Beauvais, ex-président de l'association Accomplir, m'apprend qu'après qu'il a été nominativement mis en cause ici, sa réponse a été retirée du blog.

Certes, les propos antérieurs l'ont été aussi et c'est tout à l'honneur de Monsieur Simonet, mais tout un chacun avait pu les y lire (c'est moi qui ai averti Gilles Beauvais que son nom apparaissait) et il se trouve donc privé d'un droit de réponse qui me serait apparu légitime.

Sans me prononcer sur le fond, que je connais très bien, et relancer une polémique fort ancienne, dont j'ai été un acteur, je me demandais si vous ne pourriez, monsieur Simonet, remettre la réponse de Gilles Beauvais sur votre blog un moment, pour que l'on puisse en prendre connaissance, avant de supprimer définitivement tout cet échange, ce qui me semblerait en effet judicieux.

Avec mes félicitations pour votre engagement même si je comprends mal certains de vos combats et... certaines de vos alliances,

Serge Ezdra
Président du Conseil de Quartier Saint-Merri,
Membre de Paris des Halles Ancien membre d'Accomplir

A des fins de modération, les échanges entre personnes à travers le blog ont été retirés.
VlM

Bravo à Mme Elisabeth Bourguinat, et comme beaucoup je regrette que Ian Brossat soit seulement débouté sans aucune pénalités financières.

Longue vie à "Accomplir" et à "Vivre le Marais"qui nous aident à espérer dans une ville meilleure !


Bravo à Accomplir! Il est cependant regrettable que M. Brossat n'ait pas été condamné à couvrir les frais de justice supportés par Accomplir contre son recours abusif et nuisible.
Longue vie à l'association
Françoise Delassus

Merci à vous, "Accomplir"!
Quelle heureuse conclusion !
C'est de bon augure ....
Marais-Quatre

bravo bravo ad limitum...

les personnes bénévoles qui s'investissent dans les associations ne peuvent qu'être heureuses de l'équité de ce jugement.
Bravo à notre justice.

Excellent ! Félicitations aux heureux protagonistes. Je regrette aussi,comme Monique B-F , qu'il n'y ait pas eu de pénalités pour usage abusif du temps rare et précieux des juges.

Je me réjouis avec les autres lecteurs de cette bonne nouvelle qui va réconforter tous les animateurs de "Vivre Paris" et peut être inciter les procéduriers à se calmer.
Merci pour les infos et cette belle photo de Mme Bourguinat toute souriante à côté de sa jolie avocate.

Mr Brossat apprend à ses dépends que le "Vivre ensemble" s'accommode assez mal de pratiques intransigeantes...

J'apprends à l'instant, grâce à "Vivre le Marais !", que Ian Brossat est débouté. Quelle bonne nouvelle et quel soulagement ! Félicitations et longue vie à "Accomplir".
Lauro

Excellente nouvelle, par -7° le 3 février !Température suffisante pour faire boule de neige...
Je regrette seulement que le tribunal n'ait pas condamné M. Brossat pour "recours abusif à la justice aux seules fins de nuire sans motif avéré", en ajoutant à cette condamnation des dommages-intérêts destinés à couvrir les frais de justice entraînés par cet usage abusif en période d'encombrement des tribunaux....

Bravo, et j'espère que cela préjuge de l'avenir d'autres affaires similaires
Michel Baillon

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.