Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Prochaine visite guidée "Vivre le Marais !" : le "village" de la Butte aux Cailles (XIIIe) | Accueil | "L'impasse Partout" : quand l'almanach Vermot se décline chez nous dans la rue »

24 avril 2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

etes-vous allé aux archives pour ce faire?

un grand merci, bravo pour le devoir de mémoire

J'ai vraiment profiter de la lecture de cette part. Bon à écouter sur une telle expédition agréable. J'aime ce blog et de le suivre dans l'avenir à coup sûr.

J'ai lu votre article sur la "Photothèque des Jeunes Parisiens" avec beaucoup de joie et d'émotion! Notre association de quartier, des habitants et des commerçants du Quartier de l'Horloge ASSACTIVE a pu organiser cinq très belles expositions avec l'aide professionnelle de ces conservateurs de la mémoire. Deux expositions sur l'histoire du Quartier de l'Horloge à partir de vidéos, de photographies, d'archives, d'articles de presse et l'histoire du quartier racontée par ses habitants et ses invités avant sa reconstruction jusqu'à maintenant... Une exposition sur les livres "Mémoires des rues" du 3ème et du 4ème arrondissement au moment de leur publication et encore une autre particulièrement émouvante sur notre capitale ,"C'était Paris" et la toute dernière exposition sur "Les vieux métiers" en 2006.
Malheureusement notre association n'a plus de possibilité d'exposer le travail précieux de la "Photothèque des Jeunes Parisiens" et ainsi votre article est très important pour faire mieux connaître ces (trop!) discrets conservateurs de la mémoire à vos nombreux lecteurs de ton site.
Merci encore pour votre travail formidable pour ne pas les oublier!
Ulla CLAUDE
Présidente de l'ASSACTIVE

Quel grand bonheur de se plonger dans ces photos anciennes et de penser à ceux qui nous ont précédé dans ces rues. Merci

Je suis d'autant plus ravie de ce témoignage que j'ai habité le 48 rue du Roi de Sicile, qui fait la couverture du livre consacré au 4ème Art, pendant 24 ans, après l'avoir entièrement restauré: Quand j'y suis entrée, ce n'était plus le "Bar des Amis" mais "La Chope du Roi", café-hôtel meublé plus que modeste, presque un taudis, dont on disait qu'il était de passe (mais je crois qu'il n'en était rien, il était seulement habité par des familles). Après que j'en sois partie il y a quelques années, il est revenu à sa première destination, en plus chic, puisqu'il est maintenant composé de studios loués (fort cher)à la semaine. Au moins, cette maison de la fin du 18ème siècle (mais la cave est du 13ème siècle comme toutes celles de la rue, appelée ainsi parce que donnant sur l'hôtel de la Force où résidait le duc d'Anjou frère de St Louis et futur Roi de Sicile)a toutes ses chances de durer beaucoup plus longtemps que nous tous, en attendant les mémorialistes du 22ème siècle...

Bonjour, je consulte régulièrement votre blog car j'aime le quartier du marais, j'y ai habité enfant et dès que je peux j'y retourne, donc grande joie quand j'ai vu votre article sur les mémoires de rue mais déception à la hauteur quand j'ai vu que le 4ème arrondissement est épuisé ! Est il possible de trouver ces publications ailleurs ? Merci d'avance de votre réponse.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)