Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« L'aménagement du parvis de Notre Dame (IVe) pour le jubilé des 850 ans | Accueil | Le Musée Picasso (IIIe) rouvrira ses portes le 1er octobre 2013 »

23 novembre 2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Il a été proposé aux membres du Conseil du IVème Arrondissement, le 5 novembre dernier, de donner un avis à propos du texte de B. Delanoë concernant la révision du PSMV. L'avis, favorable, n'a cependant pas emporté l'unanimité.
Nous sommes, pour notre part, tout à fait favorables à l'intégration dans ce nouveau programme du patrimoine légué par le XIXème et le début du XXème siècles, d'autant plus que, suivant les préconisations de la Charte de Venise, les dispositions intérieures feraient partie de ce souci de protection.
Nous sommes sensibles à la petite modification concernant les façades, modification apportée au texte à la suite d'une demande de la CLSS . Mais qui jugera si l'esthétique de créations contemporaines conviendra au mieux à l'inscription "dans le site"?
Enfin, nous attendons la claire désignation des "9 adresses comportant des prescriptions de réserve logement et logement social". Faut-il voir là, même si l'on n'atteint pas les 30% exigés, un espoir que se concrétise enfin le souhait de tant de familles?

Je trouve assez incroyable que l'on puisse dire et lire que la densité du Marais ne serait pas suffisante. Quiconque vit dans ce quartier merveilleux sait que les constructions y sont extrêmement denses, et l'absence ou l'exiguïté des espaces verts renforce le caractère très compact. L'annulation de la démolition des structures légères relève à mon avis d'un pragmatisme financier, car il faudrait indemniser les propriétaires et le prix du m² est très élevé. Ce qui posera le problème pour la mixité sociale. Pas sur qu'imposer 30% dans chaque programme soit la panacée. Le Marais souffre de deux problèmes: le foncier très cher, mais il est vide car nombre de logements sont des pieds à terre et pas habités à l'année. Du coup il y a moins d'habitants, les commerces de proximité disparaissent et sont remplacés par des commerces touristiques: bars, restaurants , vêtements, agences immobilières,

Pour Marie-Anne,
Vous avez dans le texte le lien vers ces 22 pages. Vous verrez que le diable n'est pas tant ici dans les détails que dans le laïus politiquement correct!
Bonne lecture
Jean

Serait-il possible que vous mettiez sur le blog les 22 pages en question, ou que vous le fassiez parvenir à ceux que cela intéresse? Il est difficile de se faire une opinion sans connaître l'ensemble, qui est sûrement très intéressant. Merci d'avance.

J'étais membre du groupe de travail qui a discuté de la mixité sociale. J'avais insisté sur la difficulté d'assurer la maintenance d'un immeuble de prestige même avec des copropriétaires aisés. S'il y a des copropriétaires qui ne peuvent faire face au coût des travaux, on verra les résultats dans 30 ans. Il est plus efficace de rénover des immeubles sans caractère particulier comme cela a été fait dans le IIIe, rue Charlot par exemple. L'idéologie et l'efficacité ne font décidément pas bon ménage. Une autre conséquence peut être que les promoteurs renoncent. Un acheteur avisé verra en effet le problème et n'investira pas.


Quelqu'un comprend pourquoi la portion comprise entre rue Saint-Martin et rue Réaumur n'est pas dans le PMSV ?

Cela n'a pas de sens.
Arts et Métiers est juste au dessus, il y la maison de Nicolas Flamel.
La vraie limite à l'Est devrait être la rue Saint-Martin, non ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)