Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Le conseil de quartier Sainte Avoye pointe le sous-équipement sportif du IIIe arrondissement | Accueil | Vous avez dit "greeters" »

07 octobre 2013

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Ne cessons pas d'encourager et remercier toutes ces personnes responsables et bénévoles qui font preuve d'un civisme désintéressé pour le bien vivre collectif ! bel exemple à suivre...

Comme le ridicule n'a jamais tué personne, c'est à qui aura le "pompon" ! peut-être lors des prochaines élections...

En ce qui concerne cette portion de la rue Rambuteau, nous avons pas mal agi et cela dès le début de la fin des travaux pour dénoncer le non-respect des autorisations de terrasses et les emprises que sont octroyées les commerçants de façon anarchique. Nous avons signalé ces irrégularités et abus lors de conseils de quartiers lors d’entretiens avec le Maire du IIIe, avec son adjointe en charge de la voirie... Les réponses à nos demandes étaient… « cela va s’arranger… attendons la pose des bancs » puis « …la pose des bacs à fleurs ». A ce propos nous avons demandé l’uniformisation des bacs à fleurs chacun mettant ce qui lui plaisait. La DU quant à elle manque d’agents et ceux–ci n’exercent plus leur contrôle après 17h00, le relais est pris alors par la police qui dit avoir d’autres préoccupations et avance sa situation de sous effectifs… Ma conclusion est qu’en cette période pré-électorale les pouvoirs publics et la Mairie en particulier ne souhaitent pas faire de vague et reste très tolérants… A ce jour le sujet reste entier et les zones de rencontre notamment sont toutes concernées, l’exercice du commerce l’emportant sur le piéton…
Je vous signale d’ailleurs que la 2ème partie de la rue Rambuteau qui devait être aménagée avant la fin de l’année le sera ultérieurement, restrictions budgétaires obligent…

Molière et Coluche toujours en bonne place... On ne sait ce qui l'emporte de la lâcheté ou de l'irresponsabilitė, si l'on s'en tient aux apparences...Et s'il s'agissait d'autre chose, oů l'on essaierait bêtement de nous faire prendre des vessies pour des lanternes ?

Bravo également pour la persévérance: des faits, on se demande si on ne joue pas "guignol" dans son plus mauvais registre à la Mairie de Paris! Et on veut nous imposer des "Etats Généraux de la nuit" qui, de fait deviendraient des "Etats générEux de la nuit" pour certains -les mêmes?- Etablissements qui nuisent à la vie des Parisiennes et des Parisiens.

"La Mairie n'a pas les moyens ...." dites-vous.
Il ne s'agit pourtant pas d'une affaire anodine. J'imagine que tout le monde la connait à l'urbanisme et la considère comme sensible. Et malgré cela ils se sont fait avoir ?

Je crois savoir que l'un des fondements du droit français est que "nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude".
En l'espèce (comme ils disent) la mairie de Paris n'est-elle pas en train de se prévaloir d'avoir commis une bourde monumentale et de s'en servir ?

Edifiant!merci pour l' info .Qu' en est- il du débordement des terrasses des restaurants Rue Rambuteauparis4 entre la place beaubourg et le bvd de sébastopol qui entrave le passage des piétons le soir car elles sont sur double rangée ( côté rue et côté commerces.Y a t il une action en cours ?Merci )

Bonjour et encore bravo pour votre persévérance contre les ambitions d'un exploitant qui n'a qu'un objectif : maximiser ses revenus; Quant à la démarche du Maire, elle n'est pas à son honneur car la police fait le nécessaire et je peux en témoigner pour une autre affaire et pour laquelle j'ai obtenu gain de cause. Cordialement.
P.S. la Mairie du IV ne cesse de défigurer les rues par des panneaux aussi stupides qu'inutiles et surtout erronés, je vous enverrai les photos.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)