Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Marie-Laure Harel, candidate UMP/UDI/MODEM dans le IIIe, répond aux questions de "Vivre le Marais !" | Accueil | La triste fin de l'Hôtel d'Effiat - Le Peletier, rue Vieille du Temple (IVe) »

28 janvier 2014

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Piétonnisation=gogoïsation=bruit=magasins bas de gamme=fin des commerces de quartier= fin des personnes agées et des familles= groupes qui piccolent et qui crient=terrasses géantes, etc, etc....
= Mort d'un quartier, fuite de ses habitants historiques et locations saisonnières et pied à terre.
Voilà comment on fait mourir une ville, quartier par quartier.

Ne pas oublier que des rues pétonnes du 6ème ont été remises à la circulation car elles provoquaient plus de nuisances (ivrognes,tentes,etc..)

Rendre piétonniers des quartiers entiers du centre de Paris, voire des arrondissements, ce n'est pas seulement une fausse bonne idée: c'est carrément une très mauvaise idée. Du moins pour les habitants ! En effet, que constatons-nous lorsque on parcourt des lieux "délivrés" des voitures, à Paris ou dans les villes touristiques sous toutes les latitudes ? L'espace "libéré" y est occupé par les terrasses de bars-restaurants et les étals de commerçants, souvent les piétons y disposent de moins d'espace qu'auparavant pour circuler . Continuer à résider dans de tels endroits relève du pur masochisme: le bruit généré par les activités marchandes est amplifié, circuler normalement à pied (pour faire ses courses quotidiennes, se rendre à son travail, amener ses enfants à l'école) devient impossible parce qu'il faut se faufiler entre tables, chaises, étals et la foule. Et réussir à sortir de ce piège avec sa voiture serait un exploit !
Les gagnants de l'opération ne seraient que les touristes et les marchands de tout genre. Les habitants n'auraient d'autre choix que l'exil. Un souk proliférant dans un décor de théâtre, tel deviendrait le centre de Paris.

La piétonnisation n'est pas souhaitable.

Je n'ai pas du tout envie que ma rue devienne comme la rue des Rosiers.

Au liu de promesse coûteuses ou irréalistes, on aimerait que les candidats traitent les vrais problèmes des parisiens : saleté, taxis insuffisants, embouteillages, saleté, insécurité, transports en communs dégradés et encore saleté.

après les élections municipales il faudra peut-être rouler réellement à 30km/h ce qui est de la folie surtout sur des gds boulevards la nuit

Sans passer pour ringarde ou intransigeante ,je voulais rappeler que la piétonnisation de la rue Montorgueil il y a plus de 30 ans ,(la partie située entre rue Et Marcel et pointe St. Eustache ), a fait mourir , ds une rue passante ,les petits commerces d'alimentation (mes parents y tenaiient une boucherie -charc) et apporté clochards de l'époque ,crottes de chiens,"marchands à la sauvette " anarchiques ,et rapporté bcp d'argent à l'Etat avec les contraventions inévitables ,accablant les voitures de livraison et celles des clients...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)