Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Nouveau couac au Carreau du Temple (IIIe) | Accueil | La fête, prétexte à tous les excés .... »

29 juin 2014

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

C'est très moche! Et Monique B-F a posé toutes les bonnes questions!

Avec Monique B-F, et paraphrasant Fouché (ou Talleyrand) je dis que c'est plus qu'une erreur, c'est une faute.

Moche, laid, aucun talent ni inspiration, choix de "mannequin" stupide, et surtout comme tous le font remarquer: "qui a payé" ? si c'est sur le compte du contribuable alors exigeons le remboursement de cette mascarade.

Christophe Girard réitère ses manifestations de "mode" très privées organisées auparavant dans ce lieu très publique que doit être une mairie, au cours d'un premier mandat pour lequel il n'avait pas été élu mais désigné "par défaut". On aimerait
savoir qui finance ces exhibitions dans un espace qui appartient au citoyen-contribuable, qui est en droit d'exiger d'être consulté AVANT toute initiative prise dans SA municipalité (vous avez dit "démocratie participative" ?) : un mandat électoral n'est en aucun cas un blanc-seing, il s'en faut de beaucoup. Notre maire serait bien avisé, lui et tous nos "élus" de gauche comme de droite, de s' en souvenir tout au long d'un deuxième mandat obtenu d'une courte tête et déjà très contesté... Homme sympathique certes, notre maire, mais élu de qui ? En outre, on ne construit pas une "politique" (administration des affaires de la ville) uniquement et d'abord sur du soi-disant subversif ou du pseudo marginal imposés arbitrairement, qui sont par essence des garde-fous et des moyens d'alerte contre les dérives totalitaires et la pensée unique, et non des substituts de ces derniers ! A défaut, on est dans le paradoxe, au comble de l'illogisme...Ce qui vaut chez LVMH, entreprise très privée, de manière très minoritaire, ne vaut pas forcément dans l'espace très public de la municipalité. Et pour nous faire bien comprendre de notre cher Maire, demandons-lui de traiter ses administrés comme des actionnaires majoritaires en quelque sorte

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)