Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« La question des pigeons a monopolisé le conseil de quartier Saint Merri (IVe) | Accueil | L'ex "Première Dame de France" prête son image à une campagne d'affichage sauvage dans le Marais ! »

28 octobre 2015

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Je reviens sur le débat en Conseil de Quartier St-Gervais sur les nombreuses incivilités et négligences qui dégradent le quartier

A propos de la rue du Trésor : Julien LANDEL attribue l'échec de la charte à l'absence de suivi, à juste titre à mon avis, et souhaite que les parties intéressées se réunissent au moins une fois par an pour faire le point (indispensable au vu du "turn-over" touchant les copropriétés et les commerces). Concernant le déplorable état de la végétation, il veillera à faire passer plus souvent le Service des Arbres, qui s'est montré laxiste.

Pour la rue des Rosiers; il déplore également s'être fait envoyé promener par un commerçant à qui il faisait remarquer qu'il ne pouvait pas garer sa Harley-Davidson juste devant son magasin : " je suis de la communauté,le commissariat me laisse faire ce que je veux...". Edifiant.
Même quand il y a verbalisation, et elles sont paraît-il nombreuses, cela ne suffit pas : alors en cas de totale impunité...

A propos du projet de la Mairie de Paris de réunir tous les services concernés par les incivilités -mégots, dépassement de terrasse, saletés à terre...- en un seul Service municipal, projet qui devait faire l'objet d'une délibération en Conseil de Paris, Julien LANDEL nous a dit qu'il n'y aurait pas de réduction d'effectifs.Dont acte

On observera non sans attention les commentaires volontaires et préventifs de Pierre Colboc et Marie! Mais force est de constater que le budget dit "participatif" reléve de la "gnognote" pour ne pas avoir même atteint l'enveloppe prévue!

Place Sainte Catherine, masseuses,Place du Bourg-Tibourg, rue des rosiers, rue du Trésor, Place Saint-Gervais: on constatera le "je m'en foutisme" de la Mairie du IVème, le rejet "d'emblée" de Julien Landel qui traduit plus qu'une vraie déconnection avec la réalité, mais surtout un mépris souverain de l'arrondissement, de ses habitantes et habitants ainsi que du tourisme! Une charte visiblement n'est jamais qu'un "torchon de papier" pour faire accroire qu'on s'occupe de nos préoccupations! Si seulement ces "élus" s'en préoccupaient comme nous le faisons, là on pourrait causer sérieusement!

Très intéressantes informations, merci.

Faute de budget disponible, je vais tenter d'initier un "atelier citoyen"avec la mairie sur une réflexion préalable pour cette future place St. Gervais...on a le temps de rêver...

Je vais tenter la même démarche autour du projet de square qui reste à inventer pour mettre en valeur les fouilles sur la place T. de Chardin...?

Le problème des "masseuses" est bien plus qu'un problème d'occupation illégale du domaine public. C'est surtout un problème sanitaire et de protection de la santé publique: contagion virale, tuberculose, herpès, maladies de peau, champignons ( pour les massages des pieds) etc ... sans compter les blessures potentiellement graves qu'entraînent des manipulations (pratiquées sans aucune formation médicale ) du squelette et de la colonne vertébrale des pauvres Parisiens naïfs .
J ai vu, cet été, une de ces masseuses se laver les mains dans le caniveau après avoir nourri un pigeon avec de vieux croûtons de pain.....gloups ! ....
Les plagistes ont commencé à réagir avec des affiches d'information, sur les plages de la Côte d'Azur, pour mettre en garde le public . Qu'attendent les commerçants du Marais ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)