Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Vers un "plan piétons" pour Paris ... | Accueil | Troubles nocturnes à l'ordre public : police et mairie reconnaissent leur aggravation et évoquent de nouvelles mesures »

22 mars 2016

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Réponse à Arnaud G
Les coffres pour volets métalliques sont en effet interdits mais les commerçants bénéficient d'un délai de prescription de trois ans. S'ils ne touchent à rien, on ne peut rien leur dire. Raison de plus pour eux de ne rien faire. Nous avons toujours pensé et affirmé qu'une attitude plus persuasive de la mairie et de l'ABF aurait pu en convaincre pas mal d'entre eux d'agir dans le bon sens.


Cela va dans le bon sens.

Merci pour cet article et ce rappel.

Serait-il possible de faire quelque chose pour que disparaissent progressivement les stores roulants métalliques extérieurs ? C'est si laid.

Les commerçants commencent heureusement à comprendre que c'est leur intérêt de soigner l'image du Marais en soignant leur propre image à travers la représentation qu'ils donnent eux-mêmes de leur activité. La devanture de leurs magasins joue un rôle majeur à ce titre.

"Au Bourguignon du Marais": une belle réussite qui m'incitera à aller déguster un petit je ne sais quoi! Certains magasins valent le coup d'oeil!

24, rue du Temple, une enseigne de magasin intitulée "fripes", magasin maculé de tags dans l'indifférence du propriétaire est une insulte, une grave dégradation de notre quartier; il suffirait seulement d'un coup de peinture pour améliorer la chose, hélas... que pouvons-nous faire ?Merci de vos conseils.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)