Amelot bisseuil cour int et fronton

liens utiles

Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Renversant ! Une voiture sur le flanc rue de Poitou (IIIe)... | Accueil | Exposition MIRKA SEROIN "Reflets et Paysages" à l'espace Kogan (IIIe) »

21 novembre 2018

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

J'ai visionné le site fondation-patrimoine, il est simple d'utilisation et explicatif pour obtenir des déductions. C'est une adresse à conserver.

Les antennes-relais d'opérateurs téléphoniques sont-elles autorisées? J'en vois en secteur protégé : une façon d'alléger les charges surement, mais cette tolérance est étonnante
Il est temps d'aider les copropriétaires le coût des travaux est exorbitant (encore plus en secteur protégé!) et contribue largement au départ des anciens parisiens.
Et pas que dans le Marais.

[En réponse à une demande directe NDLR]
En réalité, seuls les travaux qui ne sont pas encore réalisés peuvent bénéficier de la procédure.

Les parties de l’immeuble concernées doivent être visibles de la rue, les cours intérieures ne sont pas concernées.
Laurence Darcet

Cela ne concerne que les immeubles? Et les passages et cours privées qui entourent ces immeubles? Ils sont souvent visibles de la rue et font aussi partie du patrimoine du Marais. Ils mériteraient un entretien sérieux alors qu’ils sont tellement négligés et abîmés par les copropriétés?

Cela éviterait peut-être le goudronnage ou le « sciage au laser » des beaux pavés de Paris comme cela s’est produit, récemment, dans le Passage des Arbalétriers par le Centre culturel Suisse qui a demandé son permis de travaux 1mois après l’achèvement du chantier ainsi que l’avis de l’ABF- qu’il a obtenus d’ailleurs sans être inquiété le moins du monde- ( alors pourquoi se gêner ! ).

Le fait de devoir demander l’avis favorable de l’ABF pour obtenir un avantage fiscal substantiel rendrait les coproprietaire bien plus vigilants sur la qualité des travaux entrepris par les syndics et par des entreprises indélicates. Cela renforcerait aussi l’autorité de l’architecte des bâtiments de France qui semble bien démunie pour faire respecter la loi.

Elle en pense quoi Madame Dorcet?

C'est une excellente nouvelle.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)