Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« L'Egypte s'invite à l'Oratoire du Louvre (1er arrt) pour un concert avec les chanteurs-étoiles de l'Opéra du Caire | Accueil | Pourquoi les demandes de permis de construire ont-elles disparu du BMO (bulletin municipal officiel) de la Ville de Paris ? »

10 février 2019

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Marie :

Vous avez une facheuse tendance a oublier que madame hidalgo a ete élu a la majorité..... donc peut etre justement que si madame hidalgo respecte les habitants de Paris car elle fait ce qu elle avait dit concernant la place de la voiture a Paris

Quant a cette affirmation

"Il faut comprendre que les bus sont utilisés principalement par les personnes âgées, les handicapés et les parents avec poussettes qui ne peuvent pas prendre le metro, qui ne font pas de bicyclette (honte à eux!) et à qui l'on empêche de se déplacer en voiture. Bref, les exclus de cette idéologie de la piétonnisation et du vélo"

Vous etes serieuse quand vois ecrivez ça ? Les bus ??

Alain

Michel Baras, des accidents à la sortie des bus du terre plein de Saint -Paul, entre bus et 2 roues, j'en ai vu plus d'une dizaine depuis l'ouverture de la piste cyclable. c'est même un sujet de conversation dans le quartier.
et à JP 75003 : maintenant on fait Concorde/pont marie en 3:4 d'heures le dimanche à minuit, car les quais sont perpétuellement embouteillés. Aucun répit. Mais là, les riverains, on ne pense pas beaucoup à eux.
par ailleurs, changer la circulation pour réduire la place de l'automobile, pourquoi pas (et encore... ) mais si c'est pour le faire de façon doctrinaire, par pure hostilité à l'égard de la voiture, engluant ainsi les autobus, les pompiers et ambulances dans des embouteillages sans fin, est-ce vraiment un progrès?
Le problème c'est que tout cela est mal conçu, le plan de "réaménagement" de la Place de la Bastille par exemple, a donné lieu à 3 notes, de la RATP et de Ile de France mobilité entre autres, expliquant à la Mairie que ces aménagements aboutiraient à une paralysie des bus et, plus généralement, de la circulation dans son ensemble. Croyez vous qu'ils aient reçu une réponse, qu'ils aient été interrogés sur ces rapports pour améliorer la qualité de ces aménagements? NON, RIEN, même pas une réponse ou un accusé de réception. Ce ne sont pas des façons de faire car nous payons tous le prix de ces erreurs d'idéologues.
Il faut comprendre que les bus sont utilisés principalement par les personnes âgées, les handicapés et les parents avec poussettes qui ne peuvent pas prendre le metro, qui ne font pas de bicyclette (honte à eux!) et à qui l'on empêche de se déplacer en voiture. Bref, les exclus de cette idéologie de la piétonnisation et du vélo, comme seuls horizons.

Alain : Ce n'est pas uniquement la rue de Rivoli que je critique mais l'ensemble des aménagements de la ville , pour passer la porte d’Aubervilliers depuis la construction de "l'autoroute a vélo" , certains jour il faut 1/4 heure minimum alors qu'avant en -de 10mn on la passait , un bus s’arrête a l’arrêt situer au début de la rue d’Aubervilliers et c'est un carrefour avec les maréchaux qui coince , c'est la même chose a pratiquement toutes les portes de paris ; avec en prime maintenant la verbalisation automatique par caméra. Aucunes véritable étude de faisabilité n'a été vraiment effectuer , passer sous le pont SNCF de la même rue et c'est également un carrefour bloqué dés qu'un bus tourne a gauche juste après le pont vu qu'il y a une voie bus plus une autoroute a vélo , il reste juste une voie pour les centaines de véhicules qui passe par heure sous ce pont et encore je suis minimum , tourner sur la droite oblige l'utilisation de la voie bus avec en perspective de renverser un vélo qui arrive au même moment vu que les feux n'ont pas été décaler , que la visibilité est moindre avec un gros véhicule.Quand a mettre piétons la totalité du centre ville , cela ne va amener qu'une chose la fuite des commerces, les villes qui ont tenter cela font marche arrière et autorise de nouveau les véhicules , certaines villes n'avait plus qu'un centre ville mort , sans commerce, sans habitants; pourquoi vivre dans un quartier ou il faut prendre sont véhicule pour aller chercher son pain alors qu'avant il suffisait de descendre de chez soit en chaussons pour allez chez le boulanger .Restreindre oui , interdire totalement NON .

Poulbot

." La municipalité actuelle ne construit pas la ville du futur mais un ghetto ou seul le vélo et autres moyens de locomotion strictement individuels auront le droit de cité"

Vous avez tendance a voir paris centre comme seul et unique référence, Paris est vaste et varié

Dans d autres arrondissements ou les aménagements se font aussi cette politique du 2 roues et autres déplacements non polluant ne dérange guère voir même plaît . Incroyable !!

Et a titre perso moi qui habite dans l hyper centre je suis pour la pietonisation de ce secteur

Donc vous voyez , les travaux de la rue de Rivoli ne sont pas d une betise sans nom pour tous ....

Alain

Les travaux de la rue de Rivoli sont d'une bêtise sans nom . Restreindre une rue qui déjà dans sa partie haute était encombrée . Obliger les livreurs a traverser pour livrer cela au mépris de la sécurité de ces personnes , certaines livraisons sont importantes, notamment pour une supérette , une boutique d'alimentation, un café ou un restaurant , occasionne des perte de temps pour les livreurs mais également pour les véhicules qui sont derrière puisque bloqués le temps de la livraison ; tout cela pour remplacer une file de circulation par une autoroute a vélo . Ne parlons pas des réaménagements des trottoirs qui la aussi sont absurdes . La municipalité actuelle ne construit pas la ville du futur mais un ghetto ou seul le vélo et autres moyens de locomotion strictement individuels auront le droit de cité , quant aux moyens permettant a la ville de vivre ils sont totalement aucultés , a la moindre question sur le problème ,la réponse est petit véhicule de livraison électrique ; je ne sais pas si la municipalité a eu la curiosité d’aller voir ce que donne la livraison d'un hôtel rien qu'en boissons , a titre d'exemple pour l'intercontinental place de l'opéra en pleine saison ce sont jusque 10 palettes de type 90x120 hauteur 1m60 qui sont livrés tout les deux jours, un pub pour une finale de coupe du monde c'est plus de 150 fut de bière et 50 a 100 caisses cela rien que pour la boisson , rajouter légumes, viandes ; ce sont des dizaines de camions qui livre tout les jours ce qui fait le renom de l’Hôtellerie , de la restauration française . Pour les boutiques c'est pareil , les livreurs font ce qu'ils peuvent pour aller vite mais il y a des limites , a cela ce rajoute la peur de la verbalisation a distance pour stationnement interdit , la mairie ayant ouvert l'année dernière un deuxième pc de verbalisation pour augmenter les recettes de la préfecture et les siennes en parallèle (faut payer les travaux).

Dupoux Verneuil genevieve : les retraités quittent cette ville dés qu'ils le peuvent car le moindre déplacement devient une expédition tant sur la voie publique que dans les transports en communs .

Quoi qu'il en soit même si il y a réduction des véhicules a moteur dans la capital , le problème sera toujours le même une fois qu'il ni y aura que des véhicules électriques, comment permettre une circulation fluide , un stationnement sans gène de tout ces véhicules , a moins d’interdire la possession de véhicule personnel comme le préconise un cercle de réflexion de la caisse des dépôts et consignation (ce n'est pas une blague , mais c'est bien occulté par la presse officielle).

« Je suis un peu sidéré par tous ces commentaires négatifs et parfois à la limite de l'invective et de la mauvaise foi. » D’accord avec Michel Barras. |Sur un sujet sensible, la circulation dans Paris et son aménagement, certains commentaires sont excessifs tels que « des choix dictatoriaux, des pistes cyclables vides, incompétence ? Arnaque ? Corruption ? Il faudra une enquête » ou tel un promeneur solitaire qui rêvait d’Aller de la Bastille à la place de la Concorde en voiture en 5 minutes. » Cela me fait penser aux « entretiens sur la pluralité des mondes « de Fontenelle ou à la querelle des Anciens et des Modernes.


Circuler en 5 mn de la Bastille-Concorde en voiture, Oui, de minuit à 5 H le matin, assurément. Et 15 mn pour faire le tour du périphérique à la même heure et pour l’avoir pratiqué.

Un choix dictatorial ? Assurément Non, C’était une promesse de campagne d’Anne Hidalgo. Le plan vélo a été voté au conseil de Paris en Mai 2015.

Des pistes cyclables vides ? Que dire des voitures. Sur les 2800 hectares qu'occupe l'espace public à Paris, un peu plus de 1400 sont réservés "aux déplacements motorisés, automobiles, motos et scooters, poids lourds et camions. Soit près de 50 % de l'espace public occupé par les voitures pour seulement 13 % des déplacements dans Paris. A l'inverse, le vélo représente 3 % des déplacements pour 3,8 % d'occupation au sol des espaces publics. Un rééquilibrage s’impose. Pour autant, Paris n’est pas un village vélos. Ce n’est pas Amsterdam.

La durée des travaux est inadmissible ? Cet aménagement est un chantier de longue durée, car il nécessite, avant la construction de la piste, des travaux préparatoires importants souvent très techniques : déplacement de bouches d’égouts, déviation de conduites d’assainissement ou encore adaptation des feux tricolores. Ce qui explique le délai de 2 ans avant de parvenir à la concorde au mois d'Août prochain. Ce ne sont pas les travaux de 10 ans du Baron Hausmann et Paris n’est pas Londres.

Ce qui est annoncé depuis l’ère de l’ancien Maire, Mr TIBERI, c’est la fin de la logique du tout-automobile, défendue dans les années 1950 à 1970 par la plupart des aménageurs, en France. Tout déplacement, à cette époque révolue, devait pouvoir se faire en voiture, tout le temps, sans que l’automobiliste ne soit confronté au moindre obstacle physique, ni pérenne, une bordure de piste cyclable, ni temporaire, d’autres véhicules motorisés. (Motos et scooters, poids lourds et camions.)

Maintenant, je peux être d’accord avec vous, on ne peut plus profiter de Paris, on y respire un air pollué, les moineaux disparaissent de la capitale, les punaises de lits et pigeons augmentent en grand nombre. Même vieillir à Paris, du fait de la faiblesse du nombre de structures d'accueil, et y mourir devient de plus en plus difficile. Quant à s'y faire enterrer, ce n'est plus la peine d'y penser. C’est trop cher. Fuyons Paris. Paris est devenu invivable.

JP 75003

Habitant rue de Rivoli, je trouve ces nouveaux aménagements excellents. Pourquoi les riverains devraient-ils supporter le bruit et la pollution de plusieurs files de voitures? La police verbalise régulièrement les deux roues motorisés circulant dans la voie de bus.
L'hiver est pluvieux, il n'est pas étonnant que cette magnifique piste cyclable sécurisée soit encore peu fréquentée.

Sur les pistes cyclables il faut attendre un peu que les habitudes changent et plus de monde les utilise, ça viendra.
Tout à fait d’accord en revanche sur la durée des travaux inexplicablement longue pour les travaux réalisés. L’inexplicable n’existant pas on découvrira un jour la raison rationnelle: incompétence ? arnaque ? corruption ? Il faudra une enquête (sur fait la préfecture ?)
Londres ou New York font exécuter les travaux le plus vite possible, pas le plus lentement comme à Paris. Enfin Londres où j’ai vécu 4 ans la ville n’entrave pas les déplacements de ses résidents au contraire.

Ceux qui ont vécu les transformations du baron Haussmann les ont très mal supportées. Dirait-on maintenant qu'il a eu tort ? Aujourd'hui, la lutte contre la pollution et le dérèglement climatique nous commandent de réduire la place de la voiture (et des motos) dans les villes. Nous ne sommes pas les seuls heureusement à nous en préoccuper. Ce réaménagement n'est peut-être pas le plus judicieux mais l'inspiration est bonne car elle va dans le sens de l'histoire.

Bonjour,
Habitant ce coin du 4ème, je regrette amèrement la disparition de la voie des bus dans le sens est-ouest au profit, dans le sens opposé, d'une piste cyclable surdimentionnée faisant la joie des scooters et autres motos ! De plus, l'aménagement des carrefours et des passages piétons sans feux tricolores est une véritable bétise et vraisemblablement la mairie a hâte de voir se produire rapidement un accident grave pour revoir sa stratégie...

je suis un peu sidéré par tous ces commentaires négatifs et parfois à la limite de l'invective et de la mauvaise foi."Bastille la Concorde en 5mn Hum","catastrophe économique ah bon" "tellement d'accidents . combien?".
New York, Londres ne semblent pas avoir tué le dynamisme économique et culturel de leur ville malgré les mesures mises en œuvres pour limiter la circulation.
Beaucoup de monde râle parce que les voitures polluent, les bicyclettes, trottinettes, skates roulent sur les trottoirs etc.
La ville régule le trafic auto. Cela semble réussir avec une fréquentation qui décroit. Plus d'infos seraient d'ailleurs la bienvenue.
La ville anticipe sur le développement des alternatives à la voiture en procédant à des aménagements. Cela porte ses fruits avec le développement de l'usage des véhicules propres.
Un peu de patience et vous pourrez vous réjouir du succès de cette politique pour le bien de tous.

Ces pistes cyclables sont tellement mal conçues ! Trop larges - c'est d'autant plus frappant que la circulation y est très faible - elles empiètent sur la circulation des autobus qui est rendue très difficile. L'autre jour 9 autobus étaient bloqués sur le terre plein de Saint paul car le virage du 96 dans la Rue de Turenne était gêné par une livraison. Comme tout est calculé au chausse pied, sauf pour la bicyclette pour qui tout est surdimensionné, le moindre grain de sable entraîne des embouteillages déments. Et on a trouvé de la place pour faire des parkings à 2 roues au milieu de la chaussée mais pas de couloir de bus!!
Sans compter les accidents tellement nombreux entre cyclistes et bus à la sortie du meme terre plein où le couloir de bus et la piste cyclable se croisent (!!!!) sans plus de signalisation.
L'aspect esthétique est désastreux, les petites séparations ( qui en plus font glisser les piétons) en béton, les multiples chicanes, les parkings pour 2 roues au milieu de la chaussée, les panneaux de signalisation qui hérissent la chaussée, c'est affreux.
La sortie des poubelles des habitants et commerces devient un sport à part entière, les riverains qui doivent charger leurs valises ou déposer une personne âgée ou handicapée ne peuvent plus le faire!
Et tout cela pour une piste cyclable vide.
Et ce qui est en train d'advenir sur la Place de la Bastille fait très peur et promet de sentir très fort l'idéologie aussi!

Les barres de stationnement pour vélos situées au milieu de la chaussée rue saint Antoine sont peintes en noir ce qui les rends peu visibles la nuit.
Pourquoi ne pas les peindre en blanc?
Daniel Sée

La durée des travaux fut inadmissible et le résultat est décevant. En outre, il n'y a pas une once de végétalisation ; au contraire, la pollution et les nuisances sonores battent des records. En revanche, la mairie a l'air tout à fait satisfaite, comme à son habitude.

Paris devient une ville pour les jeunes à deux roues et pour les retraités.
Pour les actifs qui doivent se déplacer en ville pour leur travail, mieux vaut aller vivre ailleurs.


C’est une réelle CATASTROPHE ÉCONOMIQUE !
Notre Maire est décidément peu démocrate ! Paris est devenu invivable ! Je crains que l’avenir de Paris soit de devenir juste un petit village !
Bastille-Concirde en voiture = 25 minutes au lieu de 5 minutes auparavant ! C’est bon pour les trottinettes électriques, évolution régressive ! Et ce n’est qu’un exemple ! Le reste de Paris est en évolution identique rétrograde !! Attristants ces choix dictatoriaux !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)