Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Prochaine visite guidée : l'appartement d'Auguste Comte, dans le VIe... | Accueil | "Le Celtic" (IVe) change de nom. Un chantier d'envergure, mais où est la déclaration de travaux ? »

25 février 2019

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Je partage tous les commentaires sur l'impunité de ceux qui ne respectent pas les règlements. il est temps de faire payer les actes incivils par les responsables et non par les habitants à travers l'impôt.
Les actions de la Mairie, après une lutte acharnée des riverains de Vivre Le Marais et autres associations, à l'approche des élections ne me semblent pas sincères surtout quand c'est avec l'argent des autres à savoir le notre.
En 2020 on vote.

A-t-on une idee du montant de l'amende (par affiche ?) !..
j'ai peur que ce ne soit guere dissuasif (comme les debordements de terrasse)...

- La garde à vue immédiate de ces mutirécidivistes qui se moquent ouvertement de la police et des contraventions serait probablement plus efficace.
- Le remboursement du coût des interventions des fonctionnaires de la DPSP (et du nettoyage de l’espace public) - combien de fonctionnaires, combien d‘heures, combien de véhicules?- serait une justice pour les contribuables parisiens.

Pour les affiches papier, le montant des amendes (contravention) de quelques dizaine d'euros (je n'ai pas le montant exact) n'est pas dissuasif, par contre les frais de nettoyage le sont peut-être plus.

Le « combat sans merci » a duré 3h15.... Bon, c’est un début, on va vérifier s’il s’inscrit dans la durée. La DPSP, ce sont quand même plusieurs centaines de « combattants ».

Sur le trottoir entre Bastille et rue Beautreillis, vendredi en fin de journée, j'ai arraché, déchiré et jeté dans les poubelles un certain nombre d'affiches de ventes de ce genre fixées sur des poteaux par des agrafes.
Elles ont dû repousser car samedi soir, en fin de journée là encore, j'ai pu renouveler l'opération sur le même trajet. Ça fait un bien fou, même si on enrage de voir que ceux qui commanditent et ceux qui posent ces placards se contrefichent des lois et règlements.
Tout le monde devrait faire de même, et ostensiblement. Voire à plusieurs si cela peut rassurer face aux possibles tentatives d'intimidation des poseurs.


300 affiches enlevées, BRAVO!
Vous faites un excellent travail, surtout continuez.

"Auparavant, une habitante qui protestait contre ces affiches avait été molestée par l’agrafeur d'affiches" : c'est très grave, j'espère que la police est intervenue car ce comportement est inadmissible.

Merci à la DPSP! Et à Vivre le Marais !
Pour l'affichage sauvage comme pour le bruit, les gênés étaient de façon incroyable devenus des gêneurs !
Il est temps de revenir sur cette aberration.

L'intervention est à saluer, il faut maintenant que la lutte devienne régulière.

Le bilan communiqué par la DPSP est conséquent, mais montre aussi l'impunité avec laquelle sévissent les afficheurs et leurs clients (sans parler de l'habitante molestée).

Enfin, cette nouvelle réjouissante n'est pas fortuite et on sent bien que les élections approchent.

il n'y a pas que l'affichage sauvage pour des ventes de tapis persans.
il y a aussi de l'affichage sauvage de marques type Sandro qui colonisent les vitrines de comlmerce en cessation. Il y a toute une bande organisée de colleurs d'affiche ui ne cessent de recouvrir les murs.
je ne comprends pas pourquoi ces marques ne font pas l'objet de contravention de la part de la Mairie de Paris car le phénomène s'est développpé de façon exponentielle ces derniers temps.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)