Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Assemblée Générale annuelle de "Vivre le Marais !" : Patrimoine et qualité de vie ! | Accueil | Eataly Paris-Marais se discrédite en se livrant à l'affichage sauvage ! »

07 avril 2019

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Immense colère. Le 8 avril, j'écrivais que les prochaines élections municipales se feront sur le patrimoine. Aujourd'hui, c'est le symbole même de Paris qui est réduit en cendres. Je pense au patrimoine saccagé volontairement, aux Serres d'Auteuil, à la Samaritaine, au mobilier urbain qui disparaît petit à petit, aux églises délabrées abandonnées par la mairie de Paris et j'ai honte. Notre Dame en feu restera pour moi le symbole même de la mandature actuelle et du peu d'intérêt de ses équipes pour le patrimoine.

Pour lancer la réflexion, en cette période post Printemps des poètes...

Que les sherpas des candidates et candidats méditent sur cette ballade des incivilités (déjà publiée une fois en été) auxquelles notre association s'efforce de répondre avec les services concernés et qu'elle aimerait surtout contribuer à p prévenir, il reste quelques quatrains à composer car la liste est substantielle comme le rappelle l'auteur de cet article
coup d'envoi ...
En attendant les noms d'oiseaux qui volent en toute saison électorale, voici quelques vers de circonstance ...

Ballade des incivilités parisiennes

Quatrain véloce :

Régression de la trottinette
Agression des rollers sur pieds
Et pauvres passants oubliés
Chahutés comme des marionnettes

Quatrain musclé :

Paris, branle bas de combat
Quand des tagueurs tristes et viles
Salissent les sergents de ville
ACAB: Assez, C'est Assez, Basta !

Quatrain marchand :

Passants pris au piège des espaces de vente,
A la queue leu-leu et entourés de nervis
De la publicité les sinistres servantes
Des réductions de prix, des atteintes à la vie !

Quatrain flyer :

Des afficheurs de pub, des marchands de tapis
Qui fixent à tour de bras leurs infos exotiques
Sur tous les pylônes et sur tous les abris
Las, le piéton-chaland les voit comme des tiques

Quatrain motard :

La colère est dit-on mauvaise conseillère
Et donne un coup de vieux, comme la pollution
Motards de tous les droits et des belles œillères
Ami du bruit, te mettre au pas, c’est ta sanction !

Quatrain climatique :

Un coup de froid sans la moindre gelée dans l'air
On ouvre en grand le gaz, le plein de CO2
Pour réchauffer les terrasses comme pas deux!
Et l'Accord de Paris ? Et quid des pauvres hères ?

Quatrain canin :

Beuh-Ah les déjections canines qui dégoûtent
Que l’on doit éviter, que l’on doit contourner
Transformant nos parcours en espace de joute
Amis des animaux et de la propreté
Quatrain sonore :

Ballet de décibels écorchant les oreilles
Des riverains arrachés des bras de Morphée
Qui appellent au silence les coryphées
Des fêtards amateurs de sons et de merveilles

Quatrain juridique :

Ceux qui se jouent des lois, aiment se goberger
Insultant le voisin, des serpents à sornettes :
Vous ne fermez pas l'oeil, et bien déménagez !
Pour faire prospérer nos sinistres guinguettes

Quatrain machiste :

Difficile à changer, ces habitus « malins »
Mots intolérables, violences conjugales,
Inculture bar-bar(e), malaise au quotidien
Faire vivre un combat pour l’égal à égale

Quatrain historique :

Paris ! On s'est aimé, on s'est battu sous tes murs
Montand t'a célébré, et les chanteurs de rue cèdent la place aux Pierrots de la nuit, immûrs
Pantins qui du festif managent la décrue.


Pauvres de nous aux foyers parisiens
Suspectés de s’en prendre aux petits riens

Nos goussets sont lorgnés par nos édiles
Pour engraisser les «assoss» à sébiles

Nous passons pour des fâcheux, moins que rien
Pendant que prospèrent bien des vauriens

Seigneur(e) Maire que les temps sont hostiles
Pour les urbains qui se font de la bile

En pensant à leur Cité pour son bien
Avec le poète fait historien

Sans cesse, lutter contre l'incivil
Sans trêve aimer, patrimoine fragile

Villon, Hugo, Apollinaire, à nous ! Tiens
Force et beauté des mots, autant de liens

Pour se défier des arlequins futiles,
Chérir nos quartiers d'un esprit fertile...

avec vous les politiques ? Chiche ? Pour de vrai ?

Je suis d'accord avec Patrice : un dossier important est celui du patrimoine, architectural et culturel, qui est si méprisé par la Maire et ses équipes.

Je ne vois pas dans cette liste "en foule" ce qui devrait être au premier rang de nos préoccupations : Défense et protection du Patrimoine artistique et culturel de la ville.
Qu'en pensez-vous ?
Moi, je voterai pour le candidat qui promettra formellement de ne plus placer des gros cœurs rouges en plastique aux portes de Paris ni des pommes de douche au Rond-Point des Champs-Elysées...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)