Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Au Pavillon de l'Arsenal : exposition Paris, la métropole et ses projets... | Accueil | Huit mai dans le Marais. Ni voitures ni piétons mais des trottinettes à foison.... »

06 mai 2019

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

On parle aussi du portail Raoul sur l'excellent site Paris-Bise-Art
http://paris-bise-art.blogspot.com/

http://paris-bise-art.blogspot.com/2019/05/portail-de-lhotel-raoul-symbole-de-la.html

Avec ce lien , si il marche, tout est dit dans le journal le parisien du 8 mai sur cette porte pour laquelle les descendants de jean louis Raoul propose de la céder pour 1 € symbolique à la Copropriété. Coût de la rénovation : 100 000,00 €. Que décidera l'AG de Juin ?

PS La demande de démolition du portail déposée par les propriétaires a été refusée

http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-il-faut-sauver-le-portail-de-l-hotel-raoul-08-05-2019-8068263.php

Merci au Maire de ne pas laisser se dégrader le quartier ! L'enlèvement des tags ne fonctionne plus depuis plusieurs mois et pas un mot dans les bulletins municipaux, ni des soi-disant écologistes autoproclamés totalement indifférents aux milliers de litres d'eau et de peinture gâchés, sans compter l'argent dépensé qui serait bien utile à d'autres causes. A quand la répression?

Comment identifier les auteurs de telles horreurs?
Celui-ci ne doit pas en être à sa première "œuvre". Ne peut-on, en comparant les styles des différents tags, tenter d'établir une liste des "œuvres" d'un même tagueur et déterminer des éléments qui permettraient de l'identifier ? Une telle enquête est sans doute très difficile. Des étudiants en arts plastiques ne pourraient-ils en faire le sujet de leur mémoire de fin d'études?

Pourquoi comparer des choses qui ne sont pas comparables?
quelques traits colorés et la réhabilitation d'une porte peut-être classée?
Nous sommes en France et devons faire avec la lenteur administrative,pour une restauration,moult papiers,formulaires,enquêtes,experts;donc au final beaucoup de temps et d'argent...
Alors que les quelques bandes colorées n'ont pas dues avoir un coût très important du reste mon fils de quatre ans trouve ces passages arc en ciel très jolis,ils é-gay-ent le quartier...

J'en profite pour rebondir sur la question des travaux de semi-piétonisation de la rue Beautreillis évoqués par Geneviève Dupoux-Verneuil. Ceux-ci doivent (devraient ?) commencer ce mois de mai si l'on se réfère aux informations données lors de la réunion d'information tenue à la mairie du 4e l'automne dernier. Rien pourtant ne les annonce à ce jour, notamment en matière d'affichage.L'absence d'information et de publicité sur ce projet malgré les changements notables que cela va impliquer dans la physionomie générale de la rue et dans la vie quotidienne de ses habitants est pour le moins étonnante.
Si comme présentés cet l'automne, ces travaux de semi-piétonisation se limitent à la moitié de la rue comprise entre la rue Saint-Antoine et l'endroit où elle se rétrécie (niveau n° 14 ou n° 13), partie où se situent l'essentiel des commerces et les bars et restaurants qui pourront plus facilement s'y étendre, rien n'est prévu pour le reste de la rue, plus résidentiel, allant jusqu'à la rue des Lions-Saint-Paul. Et notamment entre le carrefour Charles V et la rue des Lions, là où se dresse le portail de l'hôtel Raoul.
Cette partie un peu isolée et mal éclairée de la rue Beautreillis a encore été écrasée et obscurcie par la nouvelle construction Massillon. Par elle transitent notamment et à toute heure ceux qui se rendent vers les quais ouverts ou en reviennent. Aussi mériterait-elle aussi un peu d'attention (sans pour autant finir piétonne !) pour lui éviter d'être autre chose qu'une zone où des dégradations telles que celles subies par le portail Raoul sont possibles sans retenue aucune. Sans parler de l'usage que certains de ces passants pressés et sans gêne font des nombreux renfoncements qu'offre ici la discontinuité du bâti ...

Affligeant !
Nous vivons une bien triste époque.
Dr Michel P.

Bonjour,
Il faudrait consacrer plus d'attention et de budget à l'entretien régulier du patrimoine ! Quelle désolation de voir ce magnifique portail laissé à l’abandon et vandalisé par des tags.
La Ville n'assure pas assez sa mission de service public envers le patrimoine ; elle doit entendre que la protection du patrimoine constitue une priorité et non un parent pauvre. Cela devrait être, je l’espère, un enjeu de nos prochaines élections municipales.

C'est particulièrement hideux et scandaleux. Toutefois ce portail est depuis des années dans un déplorable état. Cet horrible tag va peut-être enfin faire évoluer la situation, on peut l'espérer.

J'en profite pour dénoncer l'esthétique de l'école Massillon qui est d'une horreur sans nom. Comment une telle atteinte à l'esthétique du Marais a t-elle pu être autorisée par la mairie du 4eme, la mairie de Paris, les ABF ?
Quant au portail, quand on sait que la Mairie est prête à dépenser 1 milliard pour le forum des Halles, et qu'Anne Hidalgo jure le coeur sur la main, qu'elle aime le patrimoine parisien... en pensant à sa réélection naturellement, je pense qu'elle peut remettre en état ce portail avant la fin de l'année !

Indignation, colère, bêtise, tristesse, abattement, amertume, malaise, abattement, chagrin, douleur, mélancolie, accablement, consternation, lassitude, affliction, épreuve, découragement, désespoir, cafard, désolation, laideur, souffrance....
Voilà un échantillon des sentiments que l'événement m'inspire.

Si la mairie s'engage ce que nous espérons il faudra ensuite empêcher le retour de ces dégradations. On peut imaginer d'éclairer par un spot et de placer une caméra d'enregistrement suivant la suggestion de Gaspard : "Vous aurez noté que les jolis murs de la nouvelle (et laide) extension de l’école Massillon sont toujours vierges de tout graffiti alors qu’ils sont une véritable invitation à taguer. Le système mis en œuvre : caméra et éclairage automatique dès que l’on s’approche des murs y est sans doute pour quelque chose".

Cette photo me brise le coeur. Toute la bêtise humaine y est résumée ...

Merci de ce témoignage.
J'en profite pour faire savoir qu'il existe un magnifique blog sur la rue Beautreillis. https://ruebeautreillis.blog.
Je suggère aux habitants de cette rue de mieux connaitre leur patrimoine. Et de s'engager pour que les travaux envisagés par la Ville de Paris n'en modifient pas l'esprit. Notamment pour que cette semi-piétonnisation ne se traduise par des agressions sonores répétitives et tardives à l'égard des riverains, l'expérience prouvant que la cohabitation entre ces derniers et les bars-restaurants se faisant trop souvent au détriment des habitants.
Une médiation en amont est-elle envisageable ?

Bonjour,
On trouve dans Gallica une photo d'Atget montrant le portail tel qu'il était vers 1900, avec l'hôtel Raoul avant que celui-ci ne disparaisse une soixantaine d'années plus tard pour laisser place à l'immeuble actuel.

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b105178034/f1.item.r=rue%20beautreillis


Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)