Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Image-témoin du confinement : un document pour l'Histoire ! | Accueil | David fait un tour de quartier et découvre une situation inédite... »

17 mai 2020

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

La fête de la musique est devenue un concours de décibel; il faudrait donc peut-être la rebaptiser: Fête du vacarme,de la cacophonie.... Les nuisances sonores qui nous sont imposées sont insupportables. Il faudrait réserver cette fête aux instrumentistes sans utilisation de sono.

Que répondre à David ? C'était une fête bon enfant . Tout le monde y allait. Les familles, les jeunes, les vieux dansaient au son de petits orchestres depuis le Musette en passant par le rock, etc Ils chantaient ou écoutaient des chanteurs a capella etc...Il y en avait pour tous les goûts et surtout il y avait un air de fête, léger....Bon enfant. Cet esprit a-t-il disparu de notre société ou à force de récupération, d'excès , d'organisation, de subventions il est refoulé mais néanmoins encore vivant, ne demandant qu'à refaire surface ? De nature optimiste, je crois à la deuxième option. Sauf que comme le bonheur, les vraies fêtes ne se décrètent pas.

Depuis maintenant plus de vingt ans que j'habite le Marais, j'ai vu cette fête de la musique lentement mourir, les places, rues, façades de bars se vider de leurs artistes amateurs. En 2011, 2013 et 2014 (j'ai des archives), j'étais en face du café La Perle où une grosse sono techno/dance rassemblait des dizaines de personnes, voire deux cents. On aime ou pas ce genre de musique et cet attroupement mais c'est le seul moment dans l'année où je voyais dehors se côtoyer des enfants, des ados, des adultes et même des personnes bien âgées; l'esprit de communion propre à la fête était bien présent. OK, pour ceux qui habitent à côté c'est l'enfer, je suis d'accord.

Mais, depuis 5, 6 ans il y a de moins en moins de choses, j'ai même noté dans mes archives "MARAIS : NUL, rien" pour 2015 et 2019. Même vers 20h00 il n'y avait quasiment rien, très très peu de groupes... Pour quelles raisons? Mystère mais il y a sujet à enquête. Peut-être que cette fête, née il y a 40 ans, n'est plus adaptée à notre société actuelle.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)